Le Z 24 était un destroyer allemand de classe Type 1936A construit pour la Kriegsmarine à la fin des années 1930.

Z 24
Image illustrative de l’article Z 24
Destroyer de Type 1936A
Type Destroyer
Classe Type 1936A
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany 1938-1945.svg Kriegsmarine
Commanditaire Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Chantier naval Deutsche Schiff- und Maschinenbau, Brême
Quille posée
Lancement
Mise en service
Statut Coulé le
Équipage
Commandant Martin Saltzwedel (23 oct. 1940 - 14 août 1943)
Franz Burkart (14 août 1943 - 7 sep. 1943)
Heinz Birnbacher (7 sep. 1943 - 25 août 1944)
Équipage 320 - 332 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 127 m
Maître-bau 12 m
Tirant d'eau 4,65 m
Déplacement 3 605 tonnes
Propulsion 2 turbines type Wagner (Deschimag)
Puissance 70 000 ch
Vitesse 38 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 4 canons 15 cm L/48 C/36 (5,9") (5 à partir de 1942)
5 canons 3,7 cm L/83 C/30
4 mitrailleuses 2 cm MG L/65 C/30 (12 à partir 1942)
8 tubes lance-torpilles (53,3 cm)
60 mines
4 lance mines
Rayon d'action 2 174 milles à 19 nœuds
Carrière
Coût 13,18 millions de Reichsmark
Localisation
Coordonnées 45° 31′ 34″ nord, 1° 00′ 20″ ouest
Géolocalisation sur la carte : Gironde
(Voir situation sur carte : Gironde)
Z 24
Z 24

HistoriqueModifier

Le , le Z-24 rejoint la de la 8e flottille de destroyers, également appelé la flottille de Narvik. Entre juin et , il est rattaché à la 6e flottille de destroyers en France puis basé à Kirkenes. Il est et utilisé sans succès pour des opérations le long de la côte de Mourmansk jusqu'à la fin de 1941. Après un bref séjour en Allemagne de janvier à , le Z 24 prend part au Zerstörergruppe Arktis et opère contre le convoi PQ 13. En , les Z 24, Z 25 et Hermann Schoemann attaquent et endommagent le croiseur britannique Edimbourg, déjà endommagé par l'U-456. Le croiseur sera ensuite coulé. Jusqu'à la moitié de l'année 1942, le bateau est basé à Narvik. Il est transféré en France en et participe à la bataille d'Ouessant en , peu après le début de l'opération Overlord. Il est coulé le par des bombardiers Bristol Beaufort au large du Verdon, à la position 45° 32′ N, 1° 02′ O.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Erich Gröner, German Warships : 1815–1945, vol. Volume 1: Major Surface Warships, Annapolis, Maryland, Naval Institute Press, (ISBN 0-87021-790-9)
  • Gerhard Koop et Klaus-Peter Schmolke, German Destroyers of World War II, Annapolis, Maryland, Naval Institute Press, , 224 p. (ISBN 1-59114-307-1)
  • Jürgen Rohwer, Chronology of the War at Sea 1939-1945 : The Naval History of World War Two, Annapolis, Maryland, Third Revised, , 532 p. (ISBN 1-59114-119-2, lire en ligne)
  • M. J. Whitley, German Destroyers of World War Two, Annapolis, Maryland, Naval Institute Press, , 223 p. (ISBN 1-55750-302-8)

Liens externesModifier