Ouvrir le menu principal

Yvonne-Edmond Foinant

l'une des premières femmes à avoir été élue à la Chambre de commerce
Yvonne-Edmond Foinant
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Activité

Yvonne-Edmond Foinant, née en 1892, est l'une des premières femmes à avoir été élue à la Chambre de commerce en 1945[1], et également la première femme à être entrée au Conseil économique et social au sein de la section industrielle. Elle s'est vu remettre à cet effet la Croix de Commandeur en tant que première femme Chef d'entreprise représentant l'Industrie française. Mariée à un ingénieur des Arts & Métiers qui ouvre en 1913 avec son beau-frère une usine de clés de serrage située à Charleville-Mézières, elle prend la direction de l’entreprise au moment où la Première Guerre mondiale éclate. Dans un secteur industriel très masculin, Yvonne Foinant s’impose, alors qu’elle n’a que 22 ans, et devient Maître des forges. Au retour de son mari, Yvonne assume les fonctions de directrice commerciale, jusqu’au décès de son époux, en 1928. Elle reprend alors les rênes de l’entreprise, rebaptisée Savarin et Veuve Foinant, et en devient la gérante statutaire, selon les termes de l’époque. L´entreprise cessera son activité en 1978.

Pendant trente ans, Madame Foinant va ainsi allier fonctions patronales et diverses responsabilités politiques. En 1938, elle est la première femme à être élue déléguée à la Confédération Générale du Patronat français (actuel Medef), puis devient conseillère au commerce extérieur, poste qu’elle est la seconde femme à occuper. À ces responsabilités s’ajoutent celles, en 1941, de vice-présidente du syndicat d’outillage à la main, poste qui lui permet, en 1946, d’être la première élue de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris, en tant que représentante de l’outillage.

Elle fonde en France à la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'association des Femmes chefs d'entreprises mondiales (FCEM). C'est une association pionnière qui s’est étendue depuis l’Europe jusqu’aux différents pays du monde. Le réseau FCEM comprend plus de 60 pays des cinq continents.

Yvonne-Edmond Foinant est morte en novembre 1990 et est enterrée au cimetière du Père-Lachaise.

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Marion Rabier, « Les quotas du gotha », Manière de voir no 150, décembre 2016-janvier 2017, p. 61-63.