Ouvrir le menu principal

Yvon Marciano

cinéaste
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marciano.
Yvon Marciano
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités

Yvon Marciano, né le à Marnia (Algérie)[1] et mort le 22 novembre 2011 à Paris, est un réalisateur de cinéma et de télévision, scénariste, écrivain, metteur en scène de théâtre, directeur de la photographie et producteur de cinéma français.

BiographieModifier

Diplômé d'une licence de Lettres modernes, Yvon Marciano a également étudié à l'École Louis-Lumière à Paris et a obtenu un BTS de cinéma, option image, en 1973.

Il réalisa de multiples courts-métrages et deux longs-métrages. il fut aussi un homme de théâtre avec de nombreuses collaborations et une mise en scène au Théâtre de l'Atelier, Cinq filles couleur pêche, pièce qui fût de nombreuses fois reprise.

Il fut professeur de réalisation à l'école de cinéma École supérieure d'études cinématographiques (ESEC) et enseigna également le travail de l'acteur face à la caméra au Cours Florent et à la FEMIS (Paris).

Il a réalisé plusieurs films publicitaires, des programmes pour la télévision.

FilmographieModifier

ThéâtreModifier

Metteur en scèneModifier

Récompenses et nominationsModifier

RécompensesModifier

  • 1986 : La Face cachée de la lune : Grand Prix du Jury et Prix du Public, Alès 1988, Prix de la ville de Villeurbanne 1987, Prix Novais-Teixeira 1988 du meilleur court métrage de l'année, décerné par le Syndicat français de la critique de cinéma.
  • 1993 : Émilie Muller : UIP Award du Meilleur Film du British Short Film Festival de Londres 1994, Prix du Public au Festival d’Istanbul 1995, Grand Prix du Jury du Festival méditerranéen de Bastia 1993, Grand Prix du Festival de Brest 1993, Grand Prix du Jury et Prix du Public film court métrage du Festival de Belfort 1993, Prix du Public et Prix des Lycées du Festival de Villeurbanne 1993, Prix de la Presse et mention spéciale du Jury au Festival de Clermont-Ferrand 1994, Prix Henri Alekan au Festival Acteurs/Acteurs de Tours 1994, Grand Prix du court métrage aux Rencontres cinématographiques de Prades 1994, Prix Novais-Teixeira 1993 du meilleur film de court métrage de l'année, attribué par le Syndicat français de la critique de cinéma.
  • 1996 : Le Cri de la soie : Grand Prix du Meilleur Scénariste 1991, Prix de la Fondation Gan pour le Cinéma 1993, Prix du meilleur script européen d'Angers 1994, Mention spéciale Cicae (Cinémas d'art et d'essai) à Cannes 1996, Prix des lecteurs du Nouvel Observateur au Festival de Paris 1996, Prix du Public au Festival espoirs en 35 mm de Mulhouse 1996, Passion d’Or au Festival d'Aubagne 1996, sélectionné au Festival de Cannes 1996.
  • 1999 : La Part de l'ombre : Grand Prix du Festival du film de Paris 2000.

NominationsModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier