Ouvrir le menu principal

Yvette Étiévant

actrice française
(Redirigé depuis Yvette Etiévant)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Étiévan, Étiévant et Estival (homonymie).
Yvette Étiévant
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Archives conservées par

Yvette Etiévant, née Yvette Camille Hélène Etiévan-Estival, le à Paris, et morte le , est une actrice française.

BiographieModifier

Fille du comédien et réalisateur Henri Etiévant, elle crée au théâtre de l'Athénée Les Bonnes de Jean Genet avec Monique Mélinand, dans une mise en scène de Louis Jouvet, dont elle fut l'une des nombreuses conquêtes.

Sans accéder aux rôles de premier plan, elle impose son talent en composant des femmes soumises, discrètes ou frustrées, transcendées par son regard triste : en témoigne son rôle d'épouse de Jean Gabin dans Des gens sans importance. Elle est moins à l'aise dans le contre-emploi (allumeuse écervelée dans La Mort de Belle).

Son rôle le plus emblématique est celui de la femme de Christian Barbier alias L'Homme du Picardie à la télévision.

Après le suicide de la comédienne Françoise Spira en 1965, elle assure l'intérim de la direction du Théâtre de l'Athénée jusqu'à sa fermeture le 6 février 1966.

Par ailleurs, elle est à l'origine de la création de l'agence artistique très prestigieuse : Artmedia.

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

ThéâtreModifier

BibliographieModifier

  • Yvan Foucart, Dictionnaire des comédiens français disparus, Mormoiron, Éditions cinéma, 2008, 1185 p. (ISBN 978-2-9531-1390-7)

Notes et référencesModifier

  1. La Saison cinématographique, vol. 30, UFOLEIS, , publication réalisée sous la direction de François Chevassu et Jacques Zimmer, en collaboration avec la Ligue de l'enseignement, la Ligue française de l'enseignement et de l'éducation permanente, l'Union française des œuvres laïques d'éducation par l'image et le son, recherche iconographique effectuée par Marianne Duvannès (OCLC 15118592, notice BnF no FRBNF39772173, lire en ligne), p. 164
    « ... Le Point du jour. France. 1949. 1h41. Noir et blanc. Réal. : Louis Daquin. Ast. réal. : Stellio Lorenzi et Sacha Vierny. ... Int. ; Loleh Bellon (Marie), Marie-Hélène Dasté (Mme Bréhard), Catherine Monot (Louise), Yvette Étiévant, Hélène Gerber (Emma Maries), Suzanne Demars (la mère Gohelle), Lise Graf (la mère Maries), Jean Desailly (Larzac), René Lefèvre (Dubard), Michel Piccoli (Georges Gohelle). Gaston Modot (Tiberghien), Paul Frankeur (Bac), Jean-Pierre Grenier (Marles), Serge Grave (Corentin), Guy Sargis (Roger), Julien Lacroix, Pierre Latour (Noël), Pierre Français (Brezza), Léon Larive (Vetusto), Guy Favières (un vieux mineur), ... »

Liens externesModifier