Yves Gallet

historien français

Yves Gallet est un historien de l'architecture français, spécialiste de l'architecture gothique rayonnante.

Yves Gallet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (51 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Domaine

BiographieModifier

Yves Gallet intègre l'Ecole normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud en 1990, puis obtient l'Agrégation d'histoire en 1996. Il soutient en 2000, à l'université de Franche-Comté, une thèse de doctorat sur la cathédrale d'Evreux et l'architecture gothique en Normandie (XIIIe-XIVe siècle), sous la direction d'Eliane Vergnolle. En 2001, il est élu maître de conférences à l'université de Bretagne occidentale[1], où il porte un programme de recherche sur l'architecture gothique en Bretagne, ce qui le conduit à assumer la responsabilité scientifique du Congrès archéologique de France consacré au Finistère en 2007[2], puis à coordonner celui de 2015 consacré aux Côtes-d'Armor. Spécialiste de l'architecture gothique rayonnante en France et dans le Saint-Empire (XIIIe-XIVe siècles), il soutient en 2013 son habilitation à diriger des recherches avec un mémoire portant sur Mathieu d'Arras, premier maître d'oeuvre de la cathédrale Saint-Guy de Prague[3]. Il est ensuite élu en 2015 professeur à l'université Bordeaux-Montaigne[1]. Depuis 2019, il est coordonnateur du groupe de travail "Pierre" au sein du Chantier scientifique pour la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris (CNRS-Ministère de la Culture). Il conduit également des recherches de long terme sur l'abbaye du Mont-Saint-Michel[3].

ŒuvresModifier

Publication de thèseModifier

  • Yves Gallet, La cathédrale d'Evreux et l'architecture rayonnante, XIIIe-XIVe siècles, Besançon, Presses universitaires de Franche-Comté,

Ouvrages dirigés ou coordonnésModifier

  • Yves Gallet (coord. sc.), François Héber-Suffrin (coord. sc.) et Eliane Vergnolle, Monuments des Côtes-d'Armor, Paris, Société Française d'Archéologie, coll. « Congrès archéologique de France », .
  • Yves Gallet (éd. sc.), Ex quadris lapidibus. La pierre et sa mise en oeuvre dans l'art médiéval : Mélanges d'histoire de l'art offerts à Eliane Vergnolle, Turnhout, Brepols, .
  • Yves Gallet (coord. sc.), Monuments du Finistère, Paris, Société Française d'Archéologie, coll. « Congrès archéologique de France », .
  • Yves Gallet (éd. sc.), Art et architecture à Melun au Moyen Âge : Actes du colloque d'histoire de l'art et d'archéologie tenu à Melun les 28 et 29 novembre 1998, Paris, Picard, .

AnnexesModifier

  1. a et b « Annuaire », sur ausonius.u-bordeaux-montaigne.fr (consulté le )
  2. « Yves GALLET », sur www.lagracedunecathedrale.com (consulté le )
  3. a et b Claude Andrault-Schmitt, « Habilitation à diriger des recherches d’Yves Gallet, CESCM (2 décembre 2013) », sur Carnets du CESCM (consulté le )