Ouvrir le menu principal

Yves Gérard

musicologue français
Yves-René-Jean Gérard
Thematic, Bibliographical, and critical Catalogue of the Works of Luigi Boccherini by Yves Gérard (1969).jpg
Catalogue thématique des œuvres de Luigi Boccherini par Yves Gérard (1969).
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Nancy-Université (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Musicologue, historien de la musiqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gérard.

Yves Gérard, né à Châlons-sur-Marne le [1], est un musicologue français réputé pour son catalogue des œuvres du compositeur italien Luigi Boccherini.

BiographieModifier

Né à Châlons-sur-Marne, Yves Gérard effectue sa formation musicale à Nancy jusqu'à sa médaille en 1953, ainsi que la philosophie entre 1949 et 1955 à l'université. Il est ensuite dans la classe de Norbert Dufourcq pour l'histoire de la musique et Roland-Manuel au Conservatoire de Paris. Et suit les cours de Jacques Chailley à la Sorbonne (1955–56)[1].

Après ses prix en 1956 et 1958, de 1965 à 1975, il est chercheur au CNRS[1], travaillant sur l'œuvre de Boccherini, ainsi que sur Saint-Saëns et Berlioz, en contribuant à la publication de la correspondance générale et des critiques dans « La critique musicale, 1823–1863 ».

En 1975, il succède à Norbert Dufourcq au Conservatoire, jusqu'à sa retraite en 1997[1]. Parallèlement, il est invité par l'Université Laval au Québec[2]. Il a travaillé aussi à Vancouver (1984–1986) et à l'Université du Maryland à partir de 1987[2].

De 1980 à 1983, il occupe le poste de président de la Société française de musicologie.

PublicationsModifier

Yves Gérard à rédigé de nombreuses notes discographies incluses dans différents enregistrements Boccherini : Intégrale des Concertos pour violoncelle par David Geringas, Claves (1988) ; Quintettes op. 57 par les Mosaïques chez Astrée (1990) ; Concertos pour violoncelle par Christophe Coin, Astrée (1993) ; 3 Quintettes par Europa Galante, Opus 111 (1993) ; Quintettes par Fabio Biondi, Virgin (2001), etc.

  • (en) Yves Gérard, Thematic, Bibliographical and Critical Catalogue of the Works of Luigi Boccherini, Londres, Oxford University Press, , 716 p..
Articles 
  • Yves Gérard, « Notes sur la fabrication de la viole de gambe et la manière d’en jouer d’après une correspondance inédite de Jean-Baptiste Forqueray au Prince Frédéric-Guillaume de Prusse », Recherche sur la musique française classique (RMFC), vol. 2,‎ 1961–62, p. 165–72
  • Luigi Boccherini and Madame Sophie Gail, The Consort, xxiv (1967), 294–309
  • Luigi Boccherini’, Einzeldrucke vor 1800, RISM, A/I/i (1971), 322–49
  • Yves Gérard, Saint-Saëns et l'Opéra de Monte-Carlo dans : Jean-Michel Nectoux (éd.), L'Opéra de Monte-Carlo : au temps du prince Albert Ier de Monaco, Paris, Ministère de la culture/Réunion des musées nationaux, coll. « Dossiers du Musée d'Orsay » (no 38), , 72 p. (ISBN 2711823210, OCLC 27186165), p. 29–36.
  • L’art pour la beauté: Samson et Dalila de Saint-Saëns, La musique française, de Berlioz à Debussy (Paris, 1991), 25–32
  • L’œuvre de Saint-Saëns : éclats et ombres de la célébrité, 150 ans de musique française. (Lyon 1991), 97–103
  • Le Rossignol : le paradoxe des codes détournés, Stravinsky-Schoenberg (Paris, 1997), 52–8.
Éditeur 

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d Grove 2001.
  2. a et b Vignal 2005, p. 406.

Articles connexesModifier

Liens externesModifier