Ouvrir le menu principal

Yves Chaland

dessinateur et scénariste de bandes dessinées
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chaland.
Yves Chaland
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 33 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Yves Chaland est un scénariste et dessinateur de bande dessinée français, né à Lyon le et mort le . Avec Ted Benoit, Serge Clerc et Floc'h, il a relancé, dans les années 1980, le style ligne claire en France.

BiographieModifier

Yves Chaland publie ses premières planches à 17 ans dans le fanzine Biblipop[1]. Il étudie ensuite aux Beaux-Arts de Saint-Étienne, où, avec Luc Cornillon, il crée son propre fanzine, L'Unité de Valeur, en 1976[1].

En 1978, remarqué par Jean-Pierre Dionnet, Yves Chaland collabore à Métal hurlant et Ah Nana[1] (le no 9 notamment contient la fameuse planche Une Affaire de Cœur). Ces pastiches des bandes dessinées des années 1950 sont réunis en 1979 dans l'album Captivant (réalisé main dans la main avec Luc Cornillon)[1]. Il crée par la suite Bob Fish (1981), Adolphus Claar (1983) et Freddy Lombard, dont les aventures seront publiées dans Métal Hurlant Aventure[1]. En 1980, il crée huit planches sur la vie exemplaire de Jijé dans Métal Hurlant no 64.

En 1982, il entame les aventures du Jeune Albert, garnement du quartier des Marolles à Bruxelles, aussi fourbe que méchant. Yves Chaland sera ensuite pressenti pour reprendre les Aventures de Spirou et Fantasio, dans un style proche de celui de Jijé lorsqu'il dessinait lui-même ce personnage. On note également l'influence de Franquin à ses débuts[1]. L'histoire, qui paraît sous forme de deux strips hebdomadaires, est abandonnée au bout de quelques planches (48 strips en tout). Elle est publiée par la suite sous le titre Cœurs d'acier, avec des personnages aux visages couverts de bandelettes en raison de l'interdiction par les éditions Dupuis d'utiliser les personnages de Spirou et de Fantasio.

Il a collaboré également à Bayard Presse (Astrapi, Grain de Soleil), Magic Strip, Télérama, Reader's Digest, Best et bien d'autres magazines. Il illustre aussi, en 1987, la pochette de l'album Chic Planète, pour le groupe l'Affaire Louis' Trio. Sur un scénario de Jean-Luc Fromental, il dessine La Main coupée, paru en 1990[2].

Il meurt le , des suites d'un accident de voiture[1].

En 2008, dix-huit ans après sa mort, sa veuve et des amis artistes décident de créer les Rencontres Chaland, un festival de bande dessinée annuel ayant lieu à Nérac et mettant en valeur l'œuvre de Chaland comme ses liens avec des auteurs contemporains[1].

Style graphiqueModifier

D'après la Comiclopedia, Yves Chaland, adepte de la ligne claire, est le principal représentant du style atome, avec un regard ironique[2]. Son style lui a valu d'être particulièrement sollicité par les publicitaires, séduits par la limpidité et par la « modernité » de son trait[1].

Œuvres publiéesModifier

  1. Le Testament de Godefroid de Bouillon, Magic Strip, 1981.
  2. Le Cimetière des éléphants, Les Humanoïdes Associés, 1984.
  3. La Comète de Carthage (dessin), avec Yann (scénario), Humanoïdes Associés, 1986.
  4. Vacances à Budapest (dessin), avec Yann (scénario), Humanoïdes Associés, 1988.
  5. F-52 (dessin), avec Yann (scénario), Humanoïdes Associés, 1990.
  • Le Jeune Albert, Les Humanoïdes Associés, 1985. Réédition en édition complète, Les Humanoïdes Associés, 1993
  • John Bravo, Carton, 1987.
  • La Main coupée (dessin), texte de Jean-Luc Fromental, Nathan, coll. « Nuits Noires », 1990.
  • Spirou : Cœurs d'Acier, deux tomes, Champaka, 1990. Réédition en un seul tome, Champaka, 2008.

ParticipationsModifier

PrixModifier

RéférencesModifier

  1. a b c d e f g h et i Gaumer 2010.
  2. a et b (en) « Yves Chaland », sur lambiek.net, .
  3. « Yves Chaland - Biographie », sur www.yveschaland.com (consulté le 3 mars 2019)

AnnexesModifier

DocumentaireModifier

BibliographieModifier

  • Nicolas Balaresque, Yves Chaland : l'enfance de l'œil, Mosquito, 2004.
  • Isabelle Beaumenay-Joannet (dir.), Chaland et les publicitaires, Champaka, 2000.
  • Isabelle Beaumenay-Joannet et Eric Verhoest (dir.), Portrait de l'artiste, Champaka, 2008.
  • Yves Chaland (int. par Philippe Morin et Frédéric Blayo), « Chaland », P.L.G., no 28,‎ , p. 20-36.
  • José-Louis Bocquet et Eric Verhoest, Les Archives Freddy Lombard, Champaka, 2004.
  • Jean-Luc Fromental, Chaland, Champaka, 1995.
  • Patrick Gaumer, « Chaland, Yves », dans Dictionnaire mondial de la BD, Larousse, (ISBN 978-2035843319), p. 164-165.
  • Le Journal des Amis de Freddy, Club des Amis de Freddy, trois numéros, 2008-2012.
  • Jérôme Lachasse, « Yves Chaland disparaissait il y a 25 ans exactement », Le Figaro,‎ (lire en ligne).
  • Vincent Brunner, « Comment Yves Chaland et Serge Clerc ont dynamité la BD franco-belge », Télérama,‎ (lire en ligne).

Liens externesModifier