Yves Bruley

historien français

Yves Bruley (né en 1969) est un historien français, spécialiste de l'histoire de la diplomatie française au XIXe siècle.

Yves Bruley
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Yves Marie Denis BruleyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Directeur de thèse
Distinctions

BiographieModifier

Yves Bruley est maître de conférences H.D.R. à l'École Pratique des Hautes Études (Section des sciences historiques et philologiques) et chargé de mission auprès du Chancelier de l'Institut de France.

Ses recherches et son enseignement à l'EPHE portent sur l'histoire des relations internationales au XIXe siècle, en particulier sur l'histoire de l'administration, des institutions et des pratiques diplomatiques. Il est en outre chargé de cours à Sorbonne-Université et au CNAM. Il a été auparavant pensionnaire de la Fondation Thiers (CNRS - Institut de France, de 1999 à 2002), chargé de mission et responsable des publications à l’Académie des sciences morales et politiques (2004-2015), maître de conférences à Sciences Po Paris (2008-2015) et chargé de cours à la faculté de droit de l'Université Paris-Descartes (préparation aux concours administratifs).

Il est agrégé d'histoire, docteur en histoire (thèse sur le Quai d'Orsay sous le Second Empire) et titulaire d'une HDR (Habilitation à diriger des recherches), soutenue en 2020 à l'EPHE, intitulée "Recherches sur la diplomatie française et son administration au XIXe siècle" et dont le mémoire inédit portait sur la fonction de "directeur politique" au Ministère des Affaires étrangères. Son approche de l'histoire de la diplomatie française consiste à croiser les méthodes de l'histoire administrative et de l'histoire des relations internationales.

Auteur de plusieurs livres sur la politique étrangère française, il est codirecteur de la Revue d'histoire diplomatique et membre de la Société de l'histoire de France. Il a reçu en 2012 le prix de la Fondation Napoléon pour son ouvrage Le Quai d'Orsay impérial (Pedone, 2012). Il a coorganisé en 2014 au Ministère des Affaires étrangères un colloque sur la diplomatie au temps de Napoléon, et collaboré à plusieurs dictionnaires historiques, notamment au Dictionnaire des ministres des Affaires étrangères (Fayard, 2005). Il publie aussi sur l'histoire de la laïcité, l'histoire religieuse et l'histoire de la musique.

Il a organisé plusieurs commémorations historiques : le cinquième centenaire de la Trinité-des-Monts, établissement français à Rome, en 2002, et en 2005 il a été responsable de l'organisation du centenaire officiel de la Loi de 1905 (mission du Premier Ministre). Dans ce cadre, il a rédigé une histoire de la laïcité et réalisé un recueil de textes sur la loi de 1905. Il est expert auprès de l'Observatoire de la laïcité (services du Premier Ministre).

De 2011 à 2016, il a été membre des jurys des concours d'entrée à l'ENA pour la culture générale (question contemporaine) et le "grand oral" (épreuve d'entretien).

BibliographieModifier

  • La diplomatie du Sphinx. Napoléon III et sa politique internationale, Paris, CLD Éditions, 2015, 359 p.
  • La laïcité française, Paris, Éditions du Cerf, collection "Lexio", 2015, 256 p.
  • Charles Gounod, Paris, Bleu nuit éditeur, collection "Horizons", 2015, 174 p.
  • Diplomaties au temps de Napoléon, Paris, CNRS Éditions, 2014 (codirection d'ouvrage avec Thierry Lentz), 377 p.
  • Le Quai d'Orsay impérial. Histoire du ministère des Affaires étrangères sous Napoléon III, Paris, Éditions A. Pedone, 2012, 491 p.
  • Détective de l'histoire. Entretiens avec Jean Tulard, Paris, Écriture, 2012, 330 p.
  • Napoléon III. L'empereur mal-aimé ; coll. Ils ont fait la France, Paris, Garnier, 2012; 371 p.
  • Histoire de la papauté, Paris, Perrin, coll. "Tempus", no 419, 2011 (3e édition), 309 p.
  • Histoire du catholicisme, Paris, PUF, coll. Que sais-je ?, no 365, 2018 (4e édition), 127 p. Traduit en espagnol, portugais, arabe et japonais.
  • Histoire de la laïcité à la française, Paris, Académie des sciences morales et politiques, 2005, 192 p.
  • 1905, la séparation des Églises et de l’État : les textes fondateurs, Paris, Perrin, coll. « Tempus » no 85, 2004, 476 p.
  • La Trinité-des-Monts redécouverte. Trinita dei Monti riscoperta, Roma, De Luca Editori d'Arte, 2002, 206 p. (catalogue d'exposition)

DistinctionsModifier

DécorationsModifier

PrixModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier