Yuri Colonna

coureur cycliste italien

Yuri Colonna, né le à San Miniato, est un coureur cycliste italien. Son frère Niko est aussi coureur cycliste.

Yuri Colonna
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Naissance
Nationalité
Équipes amateurs
2009Iperfinish
2010-2012Pozzarello
2013Fosco Bessi Calenzano
2014Team Franco Ballerini
2015Palazzago Fenice
2016Soligo Amarù Sirio Palazzago
2017Altopack-Eppela
2018Petroli Firenze-Maserati-Hopplà
2019Casillo Maserati
2020Zalf Euromobil Désirée Fior
Équipes professionnelles
08.2017-12.2017Wilier Triestina-Selle Italia (stagiaire)

BiographieModifier

Yuri Colonna naît au sein d'une famille impliquée dans le cyclisme. Son grand-père Egisto (décédé en 2016) a été directeur sportif de clubs amateurs[1], tandis que son père Federico a été cycliste professionnel[2] .

Chez les juniors, il est notamment sixième du Grand Prix Rüebliland en 2013 ou encore troisième d'une étape de la Course de la Paix juniors en 2014, sous les couleurs de sa sélection nationale. Il fait ensuite ses débuts espoirs en 2015 au club Palazzago Fenice, remportant le Trophée Tempestini Ledo[3] puis le Trophée Adolfo Leoni l'année suivante, chez les amateurs italiens[4]. En fin d'année 2017, il est stagiaire au sein de l'équipe continentale professionnelle Wilier Triestina-Selle Italia.

En 2018, il court chez Petroli Firenze-Maserati-Hopplà, avec laquelle il s'impose sur le Grand Prix de la ville de Vinci[5] et le Gran Premio Comune di Cerreto Guidi[6]. L'année suivante, il remporte le Tour de la province de Bielle, course de niveau national, tout en obtenant de nombreuses places d'honneur.

Lors de l'été 2020, il est suspendu quatre ans par l'Agence nationale anti-dopage italienne dans le cadre de l'« affaire Altopack », remontant à 2017 avec la mort de son ancien coéquipier Linas Rumšas, pour diverses infractions au règlement anti-dopage (usage ou tentative d'usage d'une substance interdite ou d'un méthode interdite par un athlète, possession de substances interdites et utilisation de méthodes interdites, non-coopération pour le respect des règlements sportifs anti-dopage). Son frère Niko écope lui aussi de la même suspension[7].

PalmarèsModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2017 2018 2019
UCI Europe Tour 1 604e[8] 1 426e[9] 1 096e[10]

Notes et référencesModifier

  1. (it) « LUTTO. Federico Colonna piange papà Egisto », sur tuttobiciweb.it,
  2. (it) Marco Pastonesi, « W LA FUGA. Colonna, questione di famiglia », sur tuttobiciweb.it,
  3. (it) Antonio Mannori, « UNDER 23: Yuri Colonna non perdona nel 14° Trofeo Ledo Tempestini », sur federciclismo.it,
  4. (it) « ELITE/U23: Yuri Colonna mette la firma sul Trofeo Adolfo Leoni », sur federciclismo.it,
  5. (it) Andrea Fin, « Vinci: Yuri Colonna torna al successo! », sur ciclismoweb.net,
  6. (it) Antonio Mannori, « CERRETO GUIDI. YURI COLONNA BATTE TONIATTI E SARTORI », sur tuttobiciweb.it,
  7. (it) « CASO ALTOPACK. SQUALIFICHE PESANTISSIME, FERMATI ANCHE I FRATELLI COLONNA », sur tuttobiciweb.it,
  8. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  9. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2018 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  10. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2019 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )

Liens externesModifier