Younès Belhanda

footballeur marocain

Younes Belhanda
Image illustrative de l’article Younès Belhanda
Younes Belhanda avec Schalke en 2016
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Turquie Galatasaray SK[1]
Numéro 10
Biographie
Nationalité Drapeau : Maroc Marocain
Drapeau : France Français
Nat. sportive Drapeau : Maroc Marocain
Naissance (30 ans)[2],[3],[4]
Lieu Avignon (France)[2],[3],[4]
Taille entre 1,74 m (5 9)[2] et 1,77 m (5 10)[3],[4]
Période pro. 2009 -
Poste Milieu polyvalent / Ailier
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
1997-1998 Drapeau : France RC Aramonais
1998-2003 Drapeau : France MJC Avignon
2003-2009 Drapeau : France Montpellier HSC
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2009-2013Drapeau : France Montpellier HSC 144 (29)
2013-2017 Drapeau : Ukraine Dynamo Kiev088 (11)
2016 Drapeau : Allemagne Schalke 04017 0(2)
2016-2017 Drapeau : France OGC Nice036 0(3)
2017- Drapeau : Turquie Galatasaray SK103 (14)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2010Drapeau : France France - 20 ans002 0(0)
2010-Drapeau : Maroc Maroc050 0(5)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 31 juillet 2020

Younès Belhanda, né le à Avignon, est un footballeur international marocain évoluant au Galatasaray SK en Süper Lig. Il est également de nationalité française.

Évoluant au poste de milieu de terrain, il commence sa carrière professionnelle au Montpellier HSC en 2009 et remporte le Championnat de France en 2012 en étant élu meilleur espoir. Il rejoint en 2013 le Dynamo Kiev avec qui il gagne le Championnat d'Ukraine en 2015 et 2016 ainsi que deux coupes nationales.

BiographieModifier

Enfance, jeunesse et débuts dans le monde du footballModifier

Il découvre le football dans le Gard, à Aramon puis à Remoulins, avant de rejoindre la MJC Avignon[5].

Il y évolue au poste de libéro jusqu'en moins de 13 ans mais est déjà courtisé par de nombreux clubs comme l'Olympique de Marseille, l'Olympique lyonnais, l'AS Saint-Étienne ou l'AS Monaco qui ont déjà distingué son talent[6]. Cependant, malgré son envie de rejoindre le Forez, il ne s'engage pour aucun de ces clubs car ses parents n'acceptent pas ce départ, trop loin à leur goût[7].

Carrière en clubModifier

Formation et débuts au Montpellier HSCModifier

 
Belhanda célébrant son but face au SM Caen en 2012.

Il intègre finalement le centre de formation du Montpellier Hérault Sport Club où après six années d'apprentissage il est repositionné devant la défense au sein du milieu de terrain[6]. Il remporte avec ses coéquipiers la finale de la coupe Gambardella en 2009 face au FC Nantes sur le score de deux buts à zéro[8]. Il signe son premier contrat professionnel en 2009[9] et fait ses débuts en première division lors du premier match de la saison, le 2009 face au Paris-Saint-Germain[10]. En disputant 33 rencontres, dont 19 en tant que titulaire, il est l'une des révélations de la saison, qui voit le Montpellier HSC se qualifier pour la Ligue Europa grâce à une cinquième place en championnat[11]. À la fin de la saison, il prolonge de deux ans son contrat avec le Montpellier Hérault SC, le liant ainsi au club jusqu'en [12].

La saison suivante, il atteint avec son club la finale de la coupe de la ligue 2011[13] où les Montpelliérains sont battus par l'Olympique de Marseille (1-0).

Le , il est élu meilleur joueur UNFP du mois de novembre de Ligue 1, devant son coéquipier Olivier Giroud[14]En fin de saison, termine en beauté en remportant pour la première fois le championnat de France.

Dynamo KievModifier

Sa signature au Dynamo Kiev est annoncée le pour une durée de 5 saisons[15]. À l'issue de cette première saison avec le club ukrainien terminée à la quatrième place, Younès Belhanda remporte, avec ses coéquipiers, la Coupe d'Ukraine 2014[16]. et se qualifie ainsi pour la Ligue Europa.

La saison suivante, il réussit le doublé en remportant le championnat et de nouveau la Coupe d'Ukraine.

Prêts à Schalke 04 puis à l'OGC NiceModifier

 
Belhanda avec le Schalke 04 en 2016.

Le , il est prêté jusqu'à la fin de saison à Schalke 04[17]. Durant son expérience allemande il ne marque que 2 buts en 17 matchs.

Younès Belhanda rejoint ensuite l'OGC Nice le , dans les dernières heures du mercato estival[18].

Pour son premier match pendant le derby contre l'Olympique de Marseille il délivre une passe décisive à Wylan Cyprien qui permet à l'OGC Nice de remporter le match 3-2. Le , pour son second match avec Nice, il marque le but égalisateur au Stade de la Mosson, à Montpellier, pour un score final de 1-1.

GalatasarayModifier

Le , il quitte définitivement le Dynamo Kiev et signe pour le club turque de Galatasaray pour un montant de 10 millions d'euros et un salaire de 3,75M par saison pour une durée de 4 ans (jusqu'en )[19],[20]. Il reprend le numéro 10 de Wesley Sneijder, parti à l'OGC Nice, le précédent club de Belhanda. Tout comme Bafétimbi Gomis, il marque pour son premier match officiel le contre Kayserispor, pour la première journée de championnat[21]. Le , Belhanda est exclu dans le derby face au Fenerbahce SK suite à son deuxième carton jaune à la 73e minute (match nul, 0-0)[22].

Le , il est impliqué dans une bagarre générale en plein match lors du derby opposant son équipe face au Fenerbahce SK[23].

Convoqué par le Maroc d’Hervé Renard durant les matches du mois de , le milieu offensif s’est blessé contre le Cameroun (victoire 2-0). Il est touché aux ischio-jambiers et devra observer un repos de six semaines. Une durée d’indisponibilité qui l’emmène à la fin de l’année[24].

Le , Galatasaray s’impose dans les ultimes instants du match face à Kasimpasa (1-0) grâce à une réalisation de Radamel Falcao. L’ancien joueur de Montpellier qui a été plus que secoué lors d’un choc avec Veysel Sari, souffre d’une double fracture de la mâchoire[25].

Carrière internationaleModifier

 
Younès Belhanda avec le Maroc en 2011.

Younès Belhanda est appelé, le , en équipe de France des moins de 20 ans par le sélectionneur Patrick Gonfalone pour disputer le Tournoi de Toulon[26]. Il dispute quatre rencontres du Tournoi que la France termine à la troisième place après une victoire, deux à zéro, en match de classement sur la Colombie[27].

Au début de la saison 2010-2011 il choisit d'intégrer l'équipe du Maroc plutôt que l'équipe de France[28] et fait ses débuts avec l'équipe du Maroc le mercredi face à l'équipe d'Irlande du Nord[29].

 
La présentation de Younès Belhanda en 2013.

Lors de l'arrivée du nouvel entraîneur de l'équipe nationale (Éric Gerets), il fait partie de la sélection pour participer à la Coupe d'Afrique des nations 2012 au Gabon et en Guinée équatoriale[30]. Il inscrit son premier but avec l'équipe du Maroc face à l'équipe du Niger lors du tout dernier match de phase de poule en CAN 2012[31].

Devenu un joueur cadre en sélection marocaine après la venue d'Hervé Renard en 2016, il porte le numéro 10 et enchaîne les matchs dans la campagne qualificative pour la Coupe du monde 2018 en tant qu'ailier. Il se verra qualifié et sélectionné à cette Coupe du monde le .

Caractéristiques techniquesModifier

Ses principaux atouts sont sa grande capacité d'accélération, ballon au pied, qui lui permet d'attaquer de loin et de s'engouffrer dans les espaces d'une défense, et ses qualités de dribble court et de dribble long. Ce style de jeu lui a permis de rayonner lors de la saison 2011-2012 avec le MHSC. Belhanda est polyvalent, il peut aussi très bien jouer comme milieu défensif ou comme relayeur.

StatistiquesModifier

StatistiquesModifier

Statistiques de Younès Belhanda au 25 Juin 2020[4]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd
2009-2010   Montpellier HSC Ligue 1 33 1 3 0 0 0 1 0 0 - - - - - - - 34 1 3
2010-2011   Montpellier HSC Ligue 1 36 3 2 0 0 0 4 0 0 - - - C3 2 0 0 42 3 2
2011-2012   Montpellier HSC Ligue 1 28 12 4 2 1 1 1 0 0 - - - - - - - 31 13 5
2012-2013   Montpellier HSC Ligue 1 30 10 2 0 0 0 1 0 0 0 0 0 C1 6 2 0 37 12 2
Sous-total 127 26 11 2 1 1 7 0 0 0 0 0 - 8 2 0 144 29 12
2013-2014   Dynamo Kiev PL 22 6 6 3 0 0 - - - - - - C3 8 1 1 33 7 7
2014-2015   Dynamo Kiev PL 24 2 5 7 1 1 - - - 1 0 0 C3 9 2 1 41 5 7
2015-2016   Dynamo Kiev PL 10 0 0 2 0 1 - - - 0 0 0 C1 2 0 0 14 0 1
Sous-total 56 8 11 12 1 2 - - - 1 0 0 - 19 3 2 88 12 15
2015-2016   Schalke 04 (prêt) Bundesliga 15 2 1 - - - - - - - - - C3 2 0 0 17 2 1
Sous-total 15 2 1 - - - - - - - - - - 2 0 0 17 2 1
2016-2017   OGC Nice (prêt) Ligue 1 31 3 6 - - - - - - - - - C3 5 0 0 36 3 6
Sous-total 31 3 6 0 0 0 0 0 0 - - - - 5 0 0 36 3 6
2017-2018   Galatasaray SK Süper Lig 30 3 8 4 0 2 - - - - - - C3 1 0 0 35 3 10
2018-2019   Galatasaray SK Süper Lig 24 4 9 4 0 1 - - - 1 0 0 C1+C3 4+2 0+0 0+0 35 4 10
2019-2020   Galatasaray SK Süper Lig 17 4 1 5 1 1 - - - 1 1 0 C1 4 0 0 27 6 2
Sous-total 71 11 18 13 1 4 - - - 2 1 0 - 11 0 0 97 13 22
Total sur la carrière 300 50 47 27 3 7 7 0 0 3 1 0 - 45 5 2 382 59 56

Buts en sélectionModifier

 
Younès Belhanda
Buts Date Lieu Adversaire Résultat Minute Compétition
1.   Libreville   Niger 1-0   79e CAN 2012
2.   Marrakech   Gambie 2-0   51e Éliminatoires de la coupe du monde de football 2014
3.   Marrakech   Libye 1-0   42e Match Amical
4.   Genève   Slovaquie 2-1   74e Match Amical
5.   Tallinn   Estonie 1-3   11e Match Amical

PalmarèsModifier

 
Younès Belhanda soulevant la Coupe d'Ukraine en 2014.

Distinctions personnellesModifier

Notes et référencesModifier

  1. http://www.goal.com/fr/news/28/main/2017/06/29/36715472/belhanda-%C3%A0-galatasaray-cest-fait
  2. a b et c « Fiche de Younès Belhanda », sur L'Équipe.fr.
  3. a b et c (en) « Profile - Younès Belhanda », sur fcdynamo.kiev.ua (consulté le 5 juillet 2017).
  4. a b c et d « Fiche de Younès Belhanda », sur footballdatabase.eu.
  5. Younès Belhanda sur la voie royale, sur l'humanite.fr, publié le 9 août 2010
  6. a et b Younès Belhanda, la nouvelle pépite, sur fifa.com, publié le 22 septembre 2009
  7. Belhanda : « C’est vrai que l’ASSE me tentait », sur parolesdefoot.com, publié le 6 décembre 2011
  8. Finale de la coupe Gambardella 2009, sur fff.fr, consulté le 7 janvier 2011
  9. Premier contrat pro pour Belhanda, sur goal.com, publié le 27 juillet 2009
  10. « Feuille du match Montpellier 1-1 Paris SG », sur footballdatabase.eu,
  11. Saisons du Montpellier HSC 2009-2010, sur footballdatabase.eu, consulté le 7 janvier 2012
  12. Ligue 1 MHSC: Belhanda et El Kaoutari prolongent de deux saisons, sur football.fr, publié le 19 août 2010
  13. Les notes: Belhanda méritait mieux, sur sports.orange.fr, publié le 23 avril 2011
  14. Belhanda joueur du mois de novembre, sur sport.fr, le 8 décembre 2011
  15. « Belhanda au Dynamo Kiev (off.) », sur lequipe.fr, (consulté le 30 juin 2013)
  16. Younes Belhanda remporte la coupe d'Ukraine sur fr.starafrica.com, publié le 16 mai 2014
  17. « Belhanda prêté à Schalke (off.) », sur lequipe.fr, (consulté le 6 janvier 2016)
  18. « Younes Belhanda à Nice, c'est fait », sur lequipe.fr, (consulté le 1er septembre 2016)
  19. http://www.goal.com/en-za/news/4682/transfer-zone/2017/06/25/36626042/younes-belhanda-to-join-galatasaray-on-a-four-year-deal
  20. « Le transfert de Younes Belhenda rapporte un demi-million d’euros au Dynamo Kiev », sur Al HuffPost Maghreb, (consulté le 16 octobre 2019)
  21. Turquie – Galatasaray : Belhanda et Gomis buteurs pour leur première - Football365.fr
  22. « Feuille du match  », sur soccerway.com
  23. (tr) Ahmet Caner Özdem, « Jailson ile Gerginlik Yaşayan Belhanda'nın Boynu Çizildi! », sur Haberler.com, (consulté le 15 juillet 2020).
  24. « Année 2018 terminée pour Younès Belhanda », sur www.footmercato.ne,
  25. « Officiel : double fracture de la mâchoire pour Younès Belhanda », sur http://www.footmercato.net/,
  26. « Fiche de Younès Belhanda », sur FFF.fr
  27. « Feuille du match France 2-0 Colombie », sur FFF.fr,
  28. Belhanda : Je ne regrette pas d'avoir choisi le Maroc !, sur marocfootball.info, publié le 24 octobre 2011
  29. « Feuille du match Irlande du Nord 1-1 Maroc », sur footballdatabase.eu,
  30. Du classique et deux nouveaux, sur lequipe.fr, publié le 29 décembre 2011
  31. « Feuille du match Niger 1-0 Maroc », sur footballdatabase.eu,
  32. « Trophées UNFP: Belhanda meilleur espoir », sur sports.fr, publié le 14 mai 2012.
  33. « Trophées UNFP : La Ligue 1 adoube Younès Belhanda », sur afrik.com, publié le 14 mai 2012.
  34. Younes Belhanda a reçu le Prix RFI/France 24 Marc-Vivien Foé, sur rfi.fr, par David Kalfa

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :