Ouvrir le menu principal

Yannick Ferrera

footballeur belge

Yannick Ferrera
Image illustrative de l’article Yannick Ferrera
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Arabie saoudite Al-Fateh SC
Biographie
Nom Yannick Ferrera y Caro
Nationalité Drapeau : Belgique Belge
Naissance (39 ans)
Lieu Uccle (Belgique)
Poste Entraîneur
Parcours junior
Saisons Club
1988-1996Drapeau : Belgique RSC Anderlecht
1996-1998Drapeau : Belgique KV Malines
1988-1996Drapeau : Belgique KFC Denderleeuw EH
1999-2000Drapeau : Belgique KV Malines
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2000-2001Drapeau : Belgique KSK Beveren- (-)
2001-2002Drapeau : Belgique AFC Tubize- (-)
2002-2002Drapeau : Belgique KSKL Ternat- (-)
2003Drapeau : Belgique RSD Jette- (-)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2004-2010Drapeau : Belgique Anderlecht (Jeunes)
2010-2011Drapeau : Belgique La Gantoise(adjoint)
2011-2012Drapeau : Arabie saoudite Al-Shabab Riyad(analyste vidéo)
2012-2013Drapeau : Belgique Charleroi SC9v 3n 15d
2013-2015Drapeau : Belgique Saint-Trond 51v 15n 17d
2015-2016Drapeau : Belgique Standard de Liège 19v 9n 14d
2016-2017Drapeau : Belgique FC Malines 19v 10n 20d
2018Drapeau : Belgique Waasland-Beveren 1v 8n 7d
2019-Drapeau : Arabie saoudite Al-Fateh SC0v 0n 0d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 11 novembre 2018

Yannick Ferrera (de son nom complet Yannick Ferrera y Caro), né le à Uccle (Belgique), est un entraîneur de football belge d'origine espagnole.

BiographieModifier

Il a fait ses études secondaires au Lycée Maria Assumpta[1].

RSC Anderlecht (Équipes de jeunes)Modifier

Ferrera passe 6 ans comme entraineur à la RSCA Youth Academy où il côtoie notamment Romelu Lukaku[2].

Assistant de Francky Dury et Michel Preud'HommeModifier

Après avoir passé 6 années à entrainer les jeunes, Ferrera intègre le staff technique de KAA La Gantoise où il occupe le poste d'analyste vidéo pour Francky Dury. L'année suivante, il quitte la Belgique et part avec Michel Preud'homme à Al-Shabab Riyad (Arabie saoudite) en tant qu'assistant[3].

Sporting de CharleroiModifier

En juillet 2012, Ferrera signe son premier contrat d'entraineur principal et devient, à 31 ans 10 mois et 4 jours, le plus jeune entraineur de l'histoire de la Jupiler Pro League (défaite 4-2 face au KV Mechelen pour son premier match le 28 juillet 2012). Contrairement à toute attente, sa première saison en tant qu'entraineur principal se traduit par un vif succès puisqu'il parvient à assurer le maintien de l'équipe (qui était l'objectif du club carolo)[4]. Il démissionne le 14 février 2013 à la suite d'un désaccord avec la direction du club[5].

K. Saint-Trond VVModifier

Trois mois après sa démission au Sporting de Charleroi, Ferrera retrouve de l'embauche à Saint-Trond où il aura pour mission de ramener le club trudonnaire en Jupiler Pro League. Lors de la saison 2013-2014, Yannick Ferrera finit 3e du championnat de division 2 et permet au club de participer au tour final de division 2. Il ne parvient cependant pas à faire monter Saint-Trond en Jupiler Pro League. Cela n'empêche pas la direction trudonnaire de prolonger son contrat pour une saison supplémentaire. Le club remporte finalement le titre de champion de division 2 au terme de la saison 2014-2015 et effectue son retour en Jupiler Pro League.

Standard de LiègeModifier

Après deux années à la tête de Saint-Trond, Yannick Ferrera réalise un de ses rêves et signe le au Standard de Liège[6], en remplacement de Slavoljub Muslin, avec pour mission de redresser le club liégeois, en grande difficulté après un début de saison manqué. Ses débuts sont très difficiles, le club descend même à la 16e et dernière place du classement, le , après une défaite à domicile contre le KVC Westerlo (1-2)[7].

Ensuite, Ferrera gagne notamment à Charleroi en déplacement (2-3), contre Anderlecht (1-0) et contre Bruges (2-0) à domicile. Terminant 7e de la phase classique du championnat de Belgique, il ne parvient pas à qualifier son équipe pour les play-off 1. Par contre, il remporte la Coupe de Belgique le 20 mars 2016 en battant le Club de Bruges 2-1, qualifiant ainsi directement le Standard de Liège pour la phase de groupes de la Ligue Europa 2016-2017.

La saison 2016-2017 démarre de nouveau mal pour le Standard de Liège avec une défaite en Supercoupe de Belgique face à Bruges et 1 seule victoire sur les 5 premiers matchs de championnat, insuffisant pour la direction, qui souhaite finir dans le top 3 cette saison. Yannick Ferrera est limogé du club le 6 septembre 2016, 1 an après son arrivée[8].

FC MalinesModifier

Une semaine seulement après son limogeage du Standard de Liège, Yannick Ferrera signe au FC Malines le 12 septembre 2016 où il succède à son successeur au club liégeois, Aleksandar Janković[9]. Il manque de peu les PO1 en finissant à la 7e place au bout de la phase classique. Cette place honorable voit le contrat de Ferrera, qui a signé initialement pour 2 ans, être prolongé jusqu'en 2019[10].

Il est remercié le 23 octobre 2017 après un début de saison manqué avec 1 seule victoire en 11 matchs[11].

Waasland-BeverenModifier

Le 7 juin 2018, il devient le nouvel entraîneur de Waasland-Beveren, en remplacement de Sven Vermant[12]. Il a signé un contrat portant sur 2 saisons. Il est limogé du club le 11 novembre 2018 suite aux résultats décevants (14e du championnat avec 1 seule victoire et 2 points d'avance sur le dernier).

Al-Fateh SCModifier

Le 15 octobre 2019, Yannick Ferrera est nommé entraîneur principal du club saoudien Al-Fateh SC avec pour mission de maintenir le club en D1, celui-ci étant dernier avec 1 seul point en 6 matches.

PalmarèsModifier

FamilleModifier

Né de père espagnol et de mère italienne, ayant grandi et étudié en Belgique, Yannick Ferrera parle couramment 5 langues : Français (langue maternelle), Anglais, Néerlandais, Espagnol et Italien. Il est le fils de Francisco Ferrera et le neveu de Manu Ferrera et Emilio Ferrera.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier