Yamba (peuple)

Les Yamba sont une population d'Afrique centrale vivant au Cameroun, au nord-est des Grassfields[1], également au Nigeria.

EthnonymieModifier

Selon les sources et le contexte, on observe plusieurs formes : Bebaroe, Boenga Ko, Kakayamba, Kaka-Yamba, Mbem, Mbubem, Muzok, Swe'nga, Yambas[2].

LangueModifier

Ils parlent le yamba, une langue des Grassfields, dont le nombre de locuteurs était estimé à 80 000 au Cameroun en 1982. Ils sont peu nombreux au Nigeria[3].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Cooking the grave. Aspects of ritual symbolism among the Yamba of Cameroon », in Baessler-Archiv, 1996, vol. 44, no 2, p. 425-445
  2. Source BnF [1]
  3. (en) Fiche langue[yam]dans la base de données linguistique Ethnologue.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • (en) Joseph Banadzem, « Rites of passage among the Yamba of the Western Grassfields of Cameroon », in Patrick Mbunwe-Samba, Rites of passage and incorporation in the western grassfields of Cameroon, Kaberry Research Centre, Bamnda (Cameroun), 1993, p. 80-96
  • (en) John Buinda Mbori, The socio-cultural political institutions of the Yamba from pre-colonial period to 1965 : a historical perspective, Université de Yaoundé, 1987, 177 p. (mémoire de DIPLEG)
  • (en) « Cooking the grave. Aspects of ritual symbolism among the Yamba of Cameroon », in Baessler-Archiv, 1996, vol. 44, no 2, p. 425-445
  • (en) Hermann Gufler, Affliction and moral order : conversations in Yambaland, Centre for Social Anthropology and Computing, University of Kent at Canterbury, Canterbury, 2003, 272 p. (ISBN 1-902671-35-X)
  • (en) Hermann Gufler, « Witchcraft Beliefs among the Yamba (Cameroon) », Anthropos, vol. 94, nos 1/3,‎ , p. 181–198 (lire en ligne, consulté le 26 juillet 2018)
  • (en) Jikong Stephen Yeriwa, Sacred language among the Yamba people : a case study of the power of language, Université de Yaoundé, 1979, 160 p. (thèse de Sociolinguistique)
  • Olivier P. Gosselain, Poteries du Cameroun méridional. Styles, techniques et rapports à l’identité, CNRS éd., 2002, p. 19 ; 131 ; 134 (ISBN 9782271060341)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier