Yamagata Aritomo

militaire japonais

Yamagata Aritomo (山縣 有朋, - à Odawara) était un militaire et homme d'État japonais. Il est issu d'une famille de samouraï de Hagi, capitale du domaine féodal de Chōshū (actuelle préfecture de Yamaguchi) dirigé par le clan Mōri. Il est une figure du hambatsu et l'un des neuf genrō qui dominent la vie politique, administrative et militaire du Japon durant l'ère Meiji.

Yamagata Aritomo
Yamagata Aritomo.jpg
Yamagata Aritomo
Fonctions
Premier ministre du Japon
-
Premier ministre du Japon
-
Lord of Home Affairs
-
-
Titres de noblesse
Duc
Marquis
Earl
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
Koki-an (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
山縣有朋Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domiciles
Tōgyōan (d), jardin de Chinzan-so, Murin-an, Koki-an (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Shōka Sonjuku (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Homme politique, militaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Yamagata clan (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Parentèle
Isaburō Yamagata (en) (neveu et fils adoptif)
Q54867713 (gendre)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Arme
Grade militaire
Conflits
Maîtres
Yoshida Shōin, Chō Sanshū (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Œuvres principales
signature d'Yamagata Aritomo
signature

PoliticienModifier

Après plusieurs portefeuilles ministériels notamment comme ministre de la guerre et de l'intérieur, il occupa deux fois le poste de Premier ministre du Japon du au et entre 1898 et 1900. Il fut aussi à la tête du Conseil privé de l'Empereur en 1893 et 94 puis de 1905 à 22.

MilitaireModifier

Il a été samouraï dans l'armée privée de Chōshū puis lors de la guerre de Boshin il était un officier qui défendait l'Empereur. En 1868, il voyagea avec Saigo Tsugumichi en Europe pour étudier les armées et les techniques en vigueur
Il revint en étant marqué par les doctrines prussiennes en vigueur, prépondérance de l'armée, organisation agraire et industries ; il fut nommé Ministre de la guerre en 1873 et instaura un système de conscription.
Il emmena la nouvelle armée réprimer la rébellion de Satsuma. Il fut commandant de l'état-major général de l'Armée de 1874 à 76 puis de 1878 à 82 et aussi de 1884 à 85.

Il commanda la première armée du Japon durant le conflit contre la Chine en 1894, gagnant la bataille de Pyongyang. Il fut nommé maréchal en 1898. Lors de la Guerre russo-japonaise, il était chef du cabinet de la guerre.

Louis Émile Bertin a des relations étroites avec Yamagata Aritomo. Il est invité dans la résidence privée d'Émile Bertin, en 1886, en présence de l'amiral Henri Rieunier, commandant en chef de la division des mers de Chine et du Japon et de grands dignitaires de l'Empire du Soleil Levant.

HonneursModifier

AutreModifier

Grand amateur de jardins, il en était aussi concepteur et l'une de ses œuvres est encore visible à la villa Marin-an à Kyoto.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :