Ouvrir le menu principal

Y a-t-il un flic pour sauver Hollywood ?

film sorti en 1994
Y a-t-il un flic pour sauver Hollywood ? L'ultime outrage
Titre québécois L'agent fait la farce 33 ⅓ : L'insulte finale
Titre original The Naked Gun 33⅓: The Final Insult
Réalisation Peter Segal
Scénario Jerry Zucker
Robert LoCash
Pat Proft
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie policière
Durée 83 minutes
Sortie 1994

Série

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Y a-t-il un flic pour sauver Hollywood ? L'Ultime outrage ou L'agent fait la farce 33 ⅓ : L'insulte finale au Québec et au Nouveau-Brunswick (The Naked gun 33⅓: The Final Insult) est un film comique américain réalisé par Peter Segal en 1994.

Il s'agit de la deuxième suite de Y a-t-il un flic pour sauver la reine ? (1988), après Y a-t-il un flic pour sauver le président ? (1991).

SynopsisModifier

Après ses dernières aventures, l'inspecteur Frank Drebin a décidé de prendre sa retraite. Désormais pour lui, c'est ménage et cookies mais l'Amérique a encore besoin de lui. En effet, Rocco Dillon prépare un attentat qui aura lieu pendant la cérémonie des Oscars. Lorsque ses anciens coéquipiers lui demandent de réintégrer la brigade, Frank hésite, ayant promis à Jane que tout était fini. Mais le sens de son devoir de policier prime, le poussant à reprendre ses fonctions.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Références culturellesModifier

  • Le film parodie bon nombre de films culte, entre autres :
    • Les Incorruptibles : Frank rêve que, tout en aidant une jeune maman à tirer son landau, il tente de coincer un gangster dans le hall d'une gare munie d'un grand escalier. Cette scène étant elle-même inspirée de la scène du grand escalier d'Odessa, dans Cuirassé Potemkine, où une jeune maman laisse son landau dévaler les escaliers.
    • Thelma et Louise : Jane part en virée avec sa cliente du tribunal qui se prénomme elle aussi Louise. Plus tard, en sortant d'un bar routier, Jane se fait agresser par un chauffeur routier. Elle parvient à le repousser (avec une bombe lacrymogène et un pistolet paralyseur) avant qu'il ne se fasse renverser par un camion. Peu après, lorsque Jane téléphone à Frank, le chauffeur se relève sans aucune blessure.
    • L'Évadé d'Alcatraz : Frank et Rocco tentent de s'échapper de la prison en creusant un tunnel par le conduit d'aération de leur cellule. Fred Ward parodie ici son rôle de John Anglin. On trouve également un des détenus se révélant être un pervers sexuel. Ayant des vues sur Frank, il tente de l'agresser sous la douche en prétextant lui demander de ramasser sa savonnette. Ce personnage est une parodie de celui de Wolf (interprété par Bruce M. Fischer), ce dernier tentant d'approcher Frank Morris.
    • La Grande Évasion : Cette même séquence d'évasion multiplie les références à La Grande Évasion, notamment en ce qui concerne les problèmes d'évacuation des déblais dus au forage du boyau.
    • Les Goonies : Rocco s'évade de prison (en compagnie de Frank) avec la complicité de sa mère qui le récupère en voiture à la sortie. Mrs Dillon est une petite vieille femme aux cheveux mi-longs coiffée d'un béret comme Mama Fratelli.
    • Jurassic Park : un des films nommés aux Oscars raconte une « expérience malheureuse dans une maison de retraite ». Un vieil homme géant marchant avec un déambulateur s'attaque à la voiture contenant deux enfants et écrase le professeur Alan Grant qui tentait de l'attirer avec une torche comme faisait Sam Neill avec le tyrannosaure.
    • L'enfer est à lui : l'essentiel du scénario et des personnages de la première partie du film.
  • Le générique du film (toujours avec le gyrophare en premier plan) comporte lui-aussi des clins d'œil à des films :
    • Rasta Rockett : la voiture dévale une piste de bobsleigh en suivant de près une équipe.
    • La Guerre des étoiles : la voiture longe la faille de l'Étoile noire accompagné de deux X-Wing.
    • Jurassic Park : la voiture pénètre dans l'enclos du T-Rex puis se fait écraser par la patte du dinosaure. Par la suite, ce dernier passe devant la caméra et éclate de rire.
  • À l'hôpital, pour rechercher l'adresse de Tanya Peters, Drebin parcourt des intitulés de dossiers qui font référence à des affaires controversées ayant suscitées le mystère : l'assassinat de Kennedy, Amelia Earhart, la localisation du corps de Jimmy Hoffa, les 18 minutes manquantes d'une bande du Watergate et les photos d'Heidi Fleiss avec des célébrités.
  • Lorsque Frank écrit une lettre à Jane dans sa cellule, un retour en arrière montre notamment des images de leur mariage. Au départ, cette scène avait été tournée pour la conclusion du deuxième film (elle fût finalement coupée au montage).
  • R. Lee Ermey, le sergent Hartman dans Full Metal Jacket, fait ici une apparition en gardien de prison confisquant le plan d'évasion à Rocco Dillon.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier