Yōko Sugi

actrice japonaise
Yōko Sugi
Description de cette image, également commentée ci-après
Yōko Sugi et Setsuko Hara dans La Montagne bleue
Naissance
Tokyo (Japon)
Nationalité Drapeau du Japon Japonaise
Décès (à 90 ans)
Tokyo (Japon)
Profession Actrice
Films notables La Montagne bleue
Le Repas
Un couple

Yōko Sugi (杉葉子, Sugi Yōko?), née le à Tokyo et morte le à Tokyo, est une actrice japonaise.

BiographieModifier

Née à Tokyo le , Yōko Sugi rejoint la Tōhō après une audition en 1947[1]. Elle se fait rapidement remarquer par ses interprétations dans des films qui traitent du passage de l'enfance à l'âge adulte, en particulier dans La Montagne bleue (青い山脈, Aoi sanmyaku?, 1949) de Tadashi Imai[1].

Mariée à un Américain en 1962, elle s'établit à Los Angeles où elle travaille comme directrice des relations publiques dans un hôtel[1]. Elle réapparait en tant qu'actrice en 1973 dans Un homme en extase (恍惚の人, Kōkotsu no hito?) de Shirō Toyoda, d'après un roman de Sawako Ariyoshi, dans le rôle d'une femme qui s'occupe de son beau-père sénile[1].

Retournée vivre au Japon, Yōko Sugi meurt le à Tokyo des suites d'un cancer du côlon[1]. Elle est apparue dans plus de 70 films entre 1948 et 1994[2].

FilmographieModifier

 
Isao Kimura, Yōko Sugi et Eiji Okada dans L'École des échos (1952).
 
Mariko Okada et Yōko Sugi dans Un couple (1953).
 
Ken Uehara et Yōko Sugi dans Un couple (1953).

Sauf indication complémentaire, la filmographie de Yōko Sugi est établie à partir de la base de données JMDb[2].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e (en) « Japanese film actress Yoko Sugi dies at 90 », mainichi.jp,‎ (lire en ligne)
  2. a et b (ja) « Filmographie », sur JMDB (consulté le )

Liens externesModifier