Xuân Hạo Cao

linguiste et traducteur vietnamien

Cao Xuân Hạo (né le à Hanoï et mort le à Hô Chi Minh-Ville) est un linguiste et traducteur vietnamien. Il fut membre de l'Association des écrivains du Vietnam.

Xuân Hạo Cao
Cao Xuân Hạo.jpg
Xuân Hạo Cao en décembre 2006.
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Université de Hanoï (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Depuis son enfance, il fut connu pour l'anecdote selon laquelle il aurait appris à parler français rien qu'en jouant avec un ami français.

Il a travaillé au département linguistique de l'université de Hanoï.

Son grand-père, Cao Xuân Huy, fut également un chercheur renommé et son arrière-grand-père Cao Xuân Dục, un érudit et un mandarin très proche de l'empereur.

Il se peut que la famille ait une origine chinoise, d'après leur nom et les centres d'intérêt, taoïsme et écriture chinoise, de plusieurs de ses anciens membres.

La généalogie de cette famille fait mention également de nombreux cousins qui sont devenus célèbres ou influents[1].

Le professeur Cao Xuân Hạo a reçu le prix 1985 pour la traduction, de l'Association des écrivains du Vietnam.

Il est mort à l'hôpital Thong Nhat, à Hô Chi Minh-Ville, après une maladie de deux semaines, à la suite d'un AVC.

ŒuvresModifier

Son principal ouvrage, Phonologie et linéarité : réflexions critiques sur les postulats de la phonologie contemporaine[2] a été publié plus tard en version vietnamienne. L'auteur y critique la notion classique de phonème, qui ne serait pas en réalité extensible à toutes les langues, mais juste un concept européocentriste. Il propose une classification des langues dont le premier embranchement est la présence ou l'absence de ce phonème « de type européen » rebaptisé « microphonème ».

RéférencesModifier

  1. (vi) Cao Xuân Hạo sur caoxuan.com
  2. 1985 SELAF (ISBN 2852971720)

Liens externesModifier