Xiao Guodong

joueur de snooker chinois

Xiao Guodong
Image illustrative de l’article Xiao Guodong
Xiao Guodong au Masters d'Allemagne 2015.
Fiche d'identité
Nom complet Xiao Guodong
Surnom « X-Factor »
Nationalité Drapeau : Chine (République populaire de) Chinoise
Date de naissance (32 ans)
Lieu de naissance Chongqing (Chine)
Professionnel Depuis 2007
Meilleur classement 19e (2015)
Gains 605,069 £
Break le plus élevé 143
Centuries 168
Victoires en tournois (par type)
Classés 0
Classés mineurs 0
Non classés 0
Médailles
Jeux asiatiques Médaille de bronze, Asie Macao 2007 (simple)
Médaille d'argent, Asie Macao 2007 (par équipes)
Médaille d'or, Asie Hô-Chi-Minh-Ville 2009 (simple)
Médaille d'or, Asie Incheon 2013 (simple)
Dernière mise à jour : 24/05/2020

Xiao Guodong (mandarin : 肖国栋 ; pinyin : Xiāo Guódòng), né le à Chongqing, dans la province du Sichuan, est un joueur de snooker chinois, professionnel depuis 2007[1].

Xiao Guodong en 2016.

Vainqueur du championnat d'Asie des moins de 21 ans en 2007, Xiao gravit rapidement le classement mondial entre 2011 et 2013. Il réalise sa meilleure performance en tournoi classé au Masters de Shanghai 2013 où il se qualifie pour la finale. Malgré de la résistance, il est battu sur le score de 10-6, par Ding Junhui[2].

CarrièreModifier

DébutsModifier

Passé professionnel à l'âge de 18 ans grâce à son titre de champion d'Asie des moins de 21 ans, Xiao fait sa première apparition sur le circuit en tant que joueur invité à l'Open de Chine 2007. Il bat le no 50 mondial de l'époque, Tom Ford pour intégrer le tableau principal, mais est battu par Matthew Stevens au premier tour (5-0)[3]. Ce tournoi réussit bien à Xiao qui fait à nouveau parler de lui en 2009. Il remporte son match de qualification contre Michael Holt, puis une nouvelle victoire de prestige contre son compatriote Ding Junhui. Au deuxième tour, il donne du fil à retordre à Ronnie O'Sullivan. L'Anglais est cependant trop fort pour le jeune chinois, qui s'incline (5-3)[4].

Bons résultats sur le circuit asiatiqueModifier

Au cours de la saison 2011-2012, Xiao, qui débute au 74e rang mondial, ne parvient pas à se qualifier pour le tableau final d'un seul tournoi classé. Toutefois, il brille dans les tournois du championnat du circuit des joueurs, dont le format court des matchs favorise les joueurs moins expérimentés. Avec deux quarts de finale et une demi-finale, il prend la 18e place du classement général, qui lui assure sa qualification pour la phase finale. Ce rendez-vous est le plus important de la saison pour Xiao qui, en dépit d'un os cassé à la main, refuse de déclarer forfait contre l'avis médical. La douleur ne l'empêche pas de réaliser un exploit contre Dominic Dale, puis contre le vainqueur du championnat du Royaume-Uni, Judd Trump (victoires 4-2)[5]. Son parcours s'arrête en quarts de finale, contre Andrew Higginson. Ce résultat le propulse à la 41e place du classement mondial.

Xiao bénéficie du développement du championnat du circuit des joueurs en Asie, qui lui permet de disputer des tournois en Chine. C'est ainsi qu'il se qualifie pour le tableau final en prenant la huitième et dernière place qualificative du classement asiatique[6]. Il est de nouveau en quarts de finale du tournoi final du championnat du circuit des joueurs 2012-2013 à Galway (victoires sur Graeme Dott et Alfie Burden), mais il ne dépasse pas ce stade, battu par l'Australien Neil Robertson. Xiao dispute durant cette saison deux premiers tours de tournois classés, l'Open d'Australie et le Masters d'Allemagne. L'année se termine par une défaite au troisième tour des qualifications du championnat du monde, contre Jimmy White (10-4). Les résultats des deux dernières saisons cumulées, Xiao pointe au 37e rang mondial.

Révélation dans les tournois majeurs, puis stagnationModifier

Grâce à un bon début de saison 2013-2014, Xiao grappille de nouvelles places. Son troisième tour au Classique de Wuxi 2013, où il est battu par John Higgins[7], lui vaut un nouveau meilleur classement ; 35e. C'est avec ce classement que Xiao se présente au Masters de Shanghai 2013. Trois victoires en qualifications lui permettent de rejoindre Stephen Maguire, tête de série no 6 au premier tour. Bien aidé par une mauvaise performance de l'Écossais, Xiao l'emporte (5-2)[8], et enchaîne en battant Peter Lines et Mark Davis[9]. En demi-finale, il retrouve Michael Holt, vainqueur de Judd Trump au premier tour. Les deux joueurs font jeu égal jusqu'à 3-3, mais Xiao se révèle plein de maîtrise et empoche les trois dernières manches grâce en partie à deux centuries de 111 et 127[10]. Il retrouve en finale Ding Junhui, pour la première finale 100% chinoise de l'histoire du snooker dans un tournoi de cette importance[11]. Il y est cependant dominé par 10 manches à 6[2]. L'année suivante est tout aussi réussie puisque Xiao atteint la demi-finale de l'Open d'Australie[12], éliminant au passage le 12e joueur mondial, Matthew Stevens, avant d'être battu par l'Anglais Judd Trump, sur le score de 6-3[13]. C'est également en 2014 que Xiao perce dans le top 32 du classement mondial pour la première fois de sa vie.

En 2015, Xiao atteint la finale du Snooker Shoot-Out, un tournoi non classé. L'action se déroule sur une manche de dix minutes et le voit opposé à Michael White. White est le premier à prendre le jeu à son compte, mais finit par manquer, permettant à Xiao de refaire son retard et même de prendre les commandes de la partie. Lors des dernières 30 secondes du match, Xiao rend la main à White qui ne la lâche plus et s'impose avec seulement neuf points d'avance[14]. Deux ans plus tard, le tournoi devient classé. Xiao y prend part et parvient à se hisser jusqu'en finale[15], disputant sa deuxième finale sur un tournoi de classement. Il affronte le joueur écossais, Anthony McGill et s'incline[16]. C'est également en 2017 que Xiao se qualifie au championnat du monde pour la deuxième fois après 2014. Il affronte le Gallois Ryan Day au premier tour et s'impose assez facilement, remportant ainsi son premier match dans le tableau principal du championnat du monde. Xiao s'incline néanmoins au tour suivant face au no 1 mondial, Mark Selby, futur vainqueur du tournoi[17]. Au Grand Prix mondial de 2019, il élimine Neil Robertson au premier tour et remporte ensuite trois matchs pour se qualifier en demi-finales, où il retrouve Ali Carter qui le balaye par 6 manches à 0. La saison suivante, Xiao se montre moins performant, et perd un peu de vitesse au classement. En toute fin de saison, il parvient tout de même à rejoindre une nouvelle demi-finale en tournoi, à l'Open de Gibraltar. Bien qu'en maîtrise contre Trump, il est battu par 4-3[18].

Aux séries professionnelles 2021, nouvelle compétition classée créée dans un contexte de pandémie de coronavirus, Xiao Guodong termine deuxième du groupe M[19] derrière l'Anglais Joe Perry, ce qui lui permet d'accéder à la deuxième étape. Cette deuxième étape est disputée du 18 au .

PalmarèsModifier

Légende Catégorie Titres Finales
Tournois classés 0 2
Tournois classés mineurs 0 0
Tournois non classés 0 1
Tournois pro-am 3 0
Tournois amateurs 4 0
Gras Tournois de la triple couronne[20]
 
Xiao, jouant avec le reposoir.

TitresModifier

Saison Nom du tournoi Lieu Finaliste Score Tableau
2007 Champion d'Asie des moins de 21 ans   Doha   Chinnakrit Yoawansiri 6-2
2008 Open anglais Paul Hunter Inconnu   Ben Woollaston 6-2
2008-2009 Série internationale Pontins - Épreuve no 2   Prestatyn   Noppadol Sangnil 6-5
2008-2009 Série internationale Pontins - Épreuve no 6   Prestatyn   Jack Lisowski 6-0
2009 Jeux asiatiques en salle   Hanoï   Liang Wenbo 5-2
2011 Finale du circuit chinois de snooker Inconnu   Chen Feilong 5-0
2013 Jeux asiatiques en salle   Incheon   Amir Sarkhosh 5-4
 
Xiao Guodong (2015).

FinalesModifier

Saison Nom du tournoi Lieu Finaliste Score Tableau
2014-2015 Snooker Shoot-Out   Reading   Michael White 0-1 Tableau
2013-2014 Masters de Shanghai   Shanghai   Ding Junhui 6-10 Tableau
2016-2017 Snooker Shoot-Out   Watford   Anthony McGill 0-1 Tableau

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Xiao Guodong », sur www.worldsnooker.com, WPBSA (consulté le 21 septembre 2013)
  2. a et b (en) « Shanghai Masters: Ding Junhui beats fellow Chinese Xiao Guodong », sur Sky Sports (consulté le 24 mai 2020)
  3. « WWW Snooker: Honghe Industrial China Open 2007 », sur www.snooker.org (consulté le 24 mai 2020)
  4. « China Open Snooker 2009 - Results » (version du 13 avril 2010 sur l'Internet Archive), sur www.global-snooker.com,
  5. (en) « Xiao knocks out Judd Trump », sur www.aol.co.uk (consulté le 21 septembre 2013)
  6. « PTC Order of Merit » (version du 27 décembre 2013 sur l'Internet Archive), sur www.worldsnooker.com,
  7. (en) « Snooker - Robertson and Higgins roar into last eight at Wuxi Classic », sur www.eurosport.com (consulté le 21 septembre 2013)
  8. « Trump and Maguire slump to shock defeats », sur Eurosport Australia, (consulté le 24 mai 2020)
  9. « World Snooker | News | News | Holt And Xiao Make Semi Breakthough » (version du 22 septembre 2013 sur l'Internet Archive), sur www.worldsnooker.com,
  10. « World Snooker | News | News | Xiao Powers Into Final » (version du 24 septembre 2013 sur l'Internet Archive), sur www.worldsnooker.com,
  11. (en) « Ding to meet Xiao in historic final », sur www.worldsnooker.com, WPBSA (consulté le 21 septembre 2013)
  12. « World Snooker | News | News | Trump And Xiao Into Semis » (version du 9 juillet 2014 sur l'Internet Archive), sur www.worldsnooker.com,
  13. « World Snooker | News | News | Trump To Face Robertson In Bendigo Final » (version du 9 juillet 2014 sur l'Internet Archive), sur www.worldsnooker.com,
  14. « World Snooker | News | News | The White Stuff » (version du 13 avril 2015 sur l'Internet Archive), sur www.worldsnooker.com,
  15. « Coral Shoot-Out (2017) - snooker.org », sur www.snooker.org (consulté le 2 avril 2020)
  16. (en) « Anthony McGill wins one-frame Shoot Out tournament », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le 2 avril 2020)
  17. (en) « World Championship 2017: Mark Selby warns he is yet to find his best form », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le 2 avril 2020)
  18. (en-US) « BetVictor Gibraltar Open », sur World Snooker (consulté le 24 mai 2020)
  19. (en) « Perry And Xiao Top Group », sur World Snooker, (consulté le 21 janvier 2021)
  20. Championnat du monde, championnat du Royaume-Uni et Masters

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :