Xavier Veyrat

auteur dramatique
Xavier Veyrat
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
Saint-SaulgeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Xavier Marcel Jean-Baptiste Vérat dit Xavier Veyrat ou Xavier né le à Saint-Saulge (Nièvre) où il est mort le [1],[2], est un auteur dramatique français.

BiographieModifier

En dehors de son œuvre, on connaît peu de choses de Xavier Veyrat sinon qu'il était greffier du juge de Paix de Saint-Saulge, son village natal.

Ses pièces ont été représentées de 1834 à 1847 sur les plus grandes scènes parisiennes du XIXe siècle : Gymnase des enfants, Théâtre des Folies-Dramatiques, Théâtre de la Porte-Saint-Antoine, Théâtre de la Renaissance, etc.

Tombé dans l'oubli après la révolution de 1848, il meurt 30 ans plus tard dans le dénuement en 1876[3].

ŒuvresModifier

  • 1834 : Anna, ou la Demoiselle de compagnie, comédie-vaudeville en 1 acte, au théâtre du Gymnase-Enfantin ()
  • 1836 : Les Gitanos, ou le Prince et le Chevrier, comédie historique en 1 acte mêlée de chant, imitée du bibliophile Jacob, avec Saint-Yves, au Gymnase-Enfantin ()
  • 1836 : Le Maugrabin, drame mêlé de chants, imité d'une chronique du XVe siècle, avec Saint-Yves et *** (Charles Ménétrier), au théâtre de la Porte-Saint-Antoine ()
  • 1836 : Julia ou les Dangers d'un bon mot, comédie-vaudeville en 2 actes, avec Angel, airs nouveaux d'Odoard, au Gymnase-Enfantin (1er octobre)
  • 1836 : La Fille du Danube, ou Ne m'oubliez pas, drame-vaudeville en 2 actes et à spectacle, imité du ballet de l'Opéra, avec Saint-Yves, au théâtre de la Porte-Saint-Antoine ()
  • 1836 : Casque en cuir et pantalon garance, avec Saint-Yves, au théâtre de la Porte-Saint-Antoine ()
  • 1836 : Le Cœur d'une mère, comédie-vaudeville en un acte, avec Richard Listener, au Gymnase-Enfantin ()
  • 1837 : Les Regrets, vaudeville en 1 acte, avec Saint-Yves, au théâtre de la Porte-Saint-Antoine ()
  • 1837 : L'Oncle d'Afrique, vaudeville en 1 acte, avec Angel, au théâtre de la Porte-Saint-Antoine ()
  • 1838 : Les Commères de Bercy, vaudeville en 1 acte, avec Angel, au théâtre de la Porte-Saint-Antoine ()
  • 1840 : Le Mari de la fauvette, opéra comique en 1 acte, avec Ferdinand de Villeneuve et Angel, airs nouveaux de Charles de Dufort, au théâtre de la Renaissance ()
  • 1840 : Les Marins d'eau douce, vaudeville en un acte, avec Ferdinand de Villeneuve, au théâtre des Folies-Dramatiques ()
  • 1841 : Le Boulevard du crime, vaudeville populaire en 2 actes, avec Alzay[4], au théâtre des Folies-Dramatiques ()
  • 1841 : Le Piège à loup, vaudeville en 1 acte, avec Saint-Yves, au théâtre de l'Ambigu-Comique ()
  • 1842 : Les Physiologies, ou la Clef du cœur humain, comédie-vaudeville en 1 acte, avec Angel, au théâtre du Panthéon ()
  • 1843 : L'Art et le Métier, comédie en un acte et en vers, avec Victor Masselin, à la Comédie-Française ()
  • 1844 : Mademoiselle Bruscambille, comédie-vaudeville en 1 acte, avec Saint-Yves et Alzay, au théâtre de l'Ambigu-Comique ()
  • 1847 : François les Bas-Bleus, vaudeville en 1 acte, avec Alzay, au théâtre Beaumarchais (août)
  • 1847 : L'Homme aux 160 millions, comédie-vaudeville en 2 actes, avec Angel et Ferdinand de Villeneuve, au théâtre des Variétés ().

BibliographieModifier

  • Joseph-Marie Quérard, La Littérature française contemporaine, 1827-1849, tome sixième, Delaroque aîné libraire à Paris, 1857[5].

Notes et référencesModifier

  1. Acte de décès (avec date et lieu de naissance) à Saint-Saulge, n° 25, vue 59/157.
  2. Pall Mall Budget du 16 juin 1876, p.34
  3. The Athenaeum, numéros 2514 à 2539, 1876, p.807
  4. Charles Antoine Alexis Sauzay dit Alzay (contraction d' Alexis Sauzay), auteur dramatique français.
  5. Notice Vérat (Xavier), p. 542, lire en ligne sur Gallica.

Liens externesModifier