Xavier Garbajosa

joueur français de rugby à XV
Xavier Garbajosa
Description de cette image, également commentée ci-après
Xavier Garbajosa avec le Stade toulousain en 2007.
Fiche d'identité
Naissance (47 ans)
à Toulouse (France)
Taille 1,87 m (6 2)
Poste Arrière, centre, ailier
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
1994-2007
2007-2008
Stade toulousain
Aviron bayonnais

7 (5)
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1998-2003 France 32 (35)
Carrière d'entraîneur
PériodeÉquipe 
2014-2019
2019-2021
2022-2023
Stade rochelais (adjoint)
Montpellier HR
Lyon OU

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 16 juillet 2019.

Xavier Garbajosa, né le à Toulouse (Haute-Garonne), est un joueur et entraîneur de rugby à XV français. Il a joué en équipe de France, au Stade toulousain et à l'Aviron bayonnais, et évoluait au poste d'arrière, centre ou ailier.

Après sa carrière, il devient entraîneur adjoint du Stade rochelais de 2014 à 2019 puis entraîneur principal du Montpellier HR de 2019 à 2021. Il a également entraîné le Lyon OU lors de la saison 2022-2023.

Il est le meilleur marqueur d'essais du Championnat en 2001 et en 2002.

Biographie modifier

Jeunesse et formation modifier

Né le à la clinique Saint-Jean-du-Languedoc à Toulouse, il hésite longtemps, enfant, entre le football (il est sélectionné dans l'équipe de la Ligue du Midi) et le rugby à Montaudran, Saint Orens de Gameville puis Castanet-Tolosan. Finalement, la culture familiale s'impose. Son père Robert est deuxième ligne à Graulhet, Saint-Girons, Agen, Castres, Cahors puis le TOEC avant de se lancer dans une carrière d'entraîneur[1]. Xavier Garbajosa rejoint le Stade toulousain en 1993. Il devient champion de France Reichel en 1994 et en 1995, international juniors et champion du monde FIRA à Bucarest en 1995[1].

Carrière de joueur modifier

Il intègre ensuite l'équipe fanion en 1996, devient champion de France en 1997, 1999 et 2001 et champion d'Europe 2003[1].

 
Guy Novès, ici en 2011, est l'entraîneur de Xavier Garbajosa de 1996 à 2007.

En équipe nationale, il cumule 32 sélections et 6 essais entre le contre l'Irlande, cinq mois après avoir signé son premier contrat pro, et le face à l'Angleterre, ponctués par deux Grands Chelems dans le Tournoi en 1998 et 2002.

Le , il joue son premier match avec les Barbarians français contre l'Argentine à Bourgoin-Jallieu. Les Baa-Baas s'imposent 38 à 30[2].

Le , il est titulaire avec le Stade toulousain, associé à Yannick Jauzion au centre, en finale de la Coupe d'Europe au Lansdowne Road de Dublin face à l'USA Perpignan. Les toulousains s'imposent 22 à 17 face aux catalans et deviennent ainsi champions d'Europe.

En , il joue avec les Barbarians français à l'occasion d'un match opposant le XV de France, rebaptisé pour l'occasion XV du Président (afin de contourner le règlement qui interdit tout match international à moins d'un mois de la Coupe du monde), et les Barbarians français, composés essentiellement des joueurs tricolores non retenus dans ce XV présidentiel et mis à disposition des Baa-Baas par Bernard Laporte[3]. Ce match se déroule au Parc des sports et de l'amitié à Narbonne et voit le XV du président s'imposer 83 à 12 face aux Baa-Baas[4].

En , il est sélectionné avec les Barbarians français pour jouer un match contre l'Australie A à Bordeaux. Les Baa-Baas s'inclinent 42 à 12[5].

Il évolue au Stade toulousain durant onze années en équipe première, puis à l'Aviron bayonnais, où il signe au printemps 2007 pour y terminer une très belle carrière qui lui fait connaître le plus haut niveau international.

Un genou fragile depuis ses sélections juniors (rupture des ligaments croisés antérieurs et du latéral externe du genou droit en 1995) le rend indisponible pour la coupe du monde 2003. Opéré d'une ostéotomie en février 2004, c'est le genou gauche qui lâche en octobre 2004 (opérations le 20 novembre des ligaments croisés et le 5 décembre pour un staphylocoque). Il reprend la compétition le 27 août 2005 face à la Section paloise. Il met un terme à sa carrière le [6].

Carrière d'entraîneur et de consultant modifier

Il est co-entraîneur de l'équipe des cadets du Stade toulousain et consultant rugby pour Eurosport jusqu'en 2014. Il est aussi consultant pour Sud Radio lors de la saison 2013-2014.

En , il intègre le Stade rochelais, en Top 14, en tant qu'entraîneur adjoint, chargé des skills (technique individuelle). Il est associé au duo d'entraîneurs Patrice Collazo et Fabrice Ribeyrolles[7]. Le , il est nommé entraîneur des trois-quarts à la place de Fabrice Ribeyrolles. En , le Stade rochelais prolonge les contrats de ses entraîneurs, il est ainsi engagé avec le club jusqu'en 2022[8]. En 2018, Patrice Collazo quitte le club. Xavier Garbajosa dirige alors l'équipe quelques mois aux côtés de Grégory Patat avant de travailler avec le nouveau directeur du rugby rochelais Jono Gibbes[9].

En 2016, il est choisi pour entraîner les Barbarians français, aux côtés de Raphaël Ibanez, lors d'un match opposant le les Baa-Baas à une sélection australienne au Stade Chaban-Delmas de Bordeaux. En , il est de nouveau choisi pour entraîner les Barbarians français, aux côtés de Christophe Urios, lors de la tournée des Baa-Baas en Nouvelle-Zélande pour affronter les Crusaders à Christchurch, puis les Highlanders à Invercargill[10].

En 2019, le président de Montpellier, Mohed Altrad, lui confie le poste d'entraîneur principal du Montpellier Hérault rugby. À partir de 2020, il travaille sous la direction du Philippe Saint-André, directeur du rugby, chargé de mener la politique sportive du club. Après sept défaites en dix rencontres disputées lors de la saison 2020-2021, dont trois à domicile, il est remercié de son poste de manager et remplacé par Saint-André[11].

En 2021, il devient consultant pour Canal+ pour commenter le Top 14. Il participe notamment au Late Rugby Club sur Canal+ Sport[12].

Il est de nouveau nommé pour entraîner les Barbarians français lors d'un match opposant les Baa-Baas à l'équipe des Tonga de rugby à XV le au Matmut Stadium Gerland de Lyon. Il entraîne la sélection avec son ancien coéquipier au Stade toulousain, Christian Labit[13].

Le 5 février 2022, il annonce en avance sa nomination pour une durée de 3 ans au poste de manager sportif au sein de l'équipe du LOU Rugby, avec une prise de fonction effective le 1er juillet 2022[14]. Là-bas, il réalise une saison assez irrégulière. Son nouveau club est éliminé lors des barrages de Top 14 à domicile par l'Union Bordeaux-Bègles après avoir accroché une troisième place lors de la phase régulière. Mais il est aussi éliminé en quarts de finale de Challenge Cup. Malgré quelques tensions entre le manager et son vestiaire durant la saison, ce dernier terminera complètement celle-ci avant d'être remercié en juin 2023 par ses dirigeants[15].

Il rejoint BeIn Sports en tant que consultant à partir de décembre 2023 sur des matchs de Champions Cup[16].

Bilan en tant qu'entraîneur modifier

Saison Club Division Poste Classement Coupe d'Europe Challenge européen
2014 - 2015 Stade rochelais   Top 14 Arrières 9e - Éliminé en poule
2015 - 2016 Stade rochelais   Top 14 Arrières 9e - Éliminé en poule
2016 - 2017 Stade rochelais   Top 14 Arrières 1er, éliminé en demi-finale - Éliminé en demi-finale
2017 - 2018 Stade rochelais   Top 14 Arrières 7e Éliminé en quart-de-finale -
2018 - 2019 Stade rochelais   Top 14 Arrières 5e, éliminé en demi-finale - Défaite en finale
2019 - 2020 Montpellier HR   Top 14 Manager 8e (arrêt du championnat) Éliminé en poule -

Palmarès modifier

En club modifier

En équipe nationale modifier

En coupe du monde :

Distinctions personnelles modifier

Statistiques modifier

Tournoi des Cinq/Six Nations modifier

Détails du parcours de Xavier Garbajosa dans le Tournoi des Cinq/Six Nations.
Édition Rang Résultats France Résultats Garbajosa Matchs Garbajosa
Cinq Nations 1998 1 4 v, 0 n, 0 d 2 v, 0 n, 0 d 2/4
Cinq Nations 1999 5 1 v, 0 n, 3 d 0 v, 0 n, 3 d 3/4
Six Nations 2001 5 2 v, 0 n, 3 d 1 v, 0 n, 2 d 3/5
Six Nations 2002 1 5 v, 0 n, 0 d 2 v, 0 n, 0 d 2/5
Six Nations 2003 3 3 v, 0 n, 2 d 3 v, 0 n, 2 d 5/5

Légende : v = victoire ; n = match nul ; d = défaite ; la ligne est en gras quand il y a Grand Chelem.

Coupe du monde modifier

Détails du parcours de Xavier Garbajosa en Coupe du monde
Édition Rang Résultats France Résultats Garbajosa Matchs Garbajosa
Royaume-Uni 1999 Finaliste 5 v, 0 n, 1 d 5 v, 0 n, 1 d 6/6

Légende : v = victoire ; n = match nul ; d = défaite.

Références modifier

  1. a b et c Gérard Schaller, Jeu de mains, jeu de toulousains, Hugo Sport, .
  2. « Barbarian Rugby Club vs Argentine », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le )
  3. « Un match pour quoi faire ? », sur www.leparisien.fr, Le Parisien, (consulté le )
  4. « Barbarian Rugby Club vs XV du Président », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le )
  5. « Barbarian Rugby Club vs Australie », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le )
  6. Top 14. L'international Xavier Garbajosa quitte les terrains
  7. « Garbajosa dans le staff de La Rochelle », sur lequipe.fr,
  8. Wilfried Templier, « Top 14: Collazo et Garbajosa à La Rochelle jusqu'en 2022 », sur rmcsport.bfmtv.com, RMC Sport, (consulté le ).
  9. « Fin de l'intérim pour Garbajosa et Patat », Midi olympique, (consulté le ).
  10. « Urios et Garbajosa aux manettes », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le )
  11. « Garbajosa n'est plus le manager de Montpellier », sur www.rugbyrama.fr, (consulté le ).
  12. Sacha Nokovitch, « Xavier Garbajosa et Franck Azéma nouveaux consultants rugby de Canal+ », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le ).
  13. « Après trois ans d'absence, les Barbarians seront opposés aux Tonga le 13 novembre », sur www.rugbyrama.fr, (consulté le ).
  14. « #OFFICIEL. Xavier GARBAJOSA, futur manager sportif du LOU Rugby », sur www.lourugby.fr (consulté le )
  15. « Garbajosa et Lyon, c'est terminé ! », sur rugbyrama.fr (consulté le )
  16. S. N., « Xavier Garbajosa consultant rugby pour beIN Sports », sur lequipe.fr, L'Équipe, .

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :