Ouvrir le menu principal

Woluwe-Saint-Étienne

section de Zaventem, Belgique
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Woluwe.

Woluwe-Saint-Étienne
Woluwe-Saint-Étienne
Église de Woluwe-Saint-Étienne
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région flamande Région flamande
Communauté Drapeau de la Flandre Communauté flamande
Province Drapeau du Brabant flamand Province du Brabant flamand
Arrondissement Hal-Vilvorde
Commune Zaventem
Code postal 1932
Zone téléphonique 02
Démographie
Gentilé Woluwéen(ne), Zaventemien(ne)
Géographie
Coordonnées 50° 52′ 00″ nord, 4° 27′ 00″ est
Superficie 546 ha = 5,46 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Brabant flamand

Voir sur la carte administrative du Brabant flamand
City locator 14.svg
Woluwe-Saint-Étienne

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Woluwe-Saint-Étienne

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Woluwe-Saint-Étienne
Liens
Site officiel http://zaventem.be

Woluwe-Saint-Étienne[1],[2] [wɔly(w)esɛ̃tetjɛn][3] (Sint-Stevens-Woluwe en néerlandais) est une section de la commune belge de Zaventem, depuis la fusion des communes de Belgique en 1977, située en Région flamande dans la province du Brabant flamand. C'est un ancien village de la vallée de la Woluwe.

Cette localité se trouve dans la périphérie bruxelloise, et est traversée par le Boulevard de la Woluwe, l'autoroute E40 Liège-Bruxelles et le Ring autour de la capitale.

HistoireModifier

De 1921 à 1932, la commune faisait partie de l'agglomération bruxelloise officiellement bilingue. À partir de 1932, sa langue officielle est le néerlandais.

En 1977, la commune est fusionnée à Zaventem lors de la fusion des communes de Belgique[4].

Depuis la réforme institutionnelle 1980, elle fait partie de la Communauté et de la Région flamande.

MonumentsModifier

L'église Saint-Étienne, de style néo-gothique, fut bâtie entre les années 1876 et 1879 par l'architecte François Baeckelmans, né à Anvers le 17 avril 1827 et mort le 25 janvier 1896. Le mobilier est lui aussi de style néo-gothique.

L'orgue, réalisé par le facteur nivellois Adrien Rochet en 1793, est classé[précision nécessaire] depuis 1974. Le presbytère, bâti en 1892-1893, a été restauré en 1990.

GaleriesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Nom officiel en français sur Statbel : https://statbel.fgov.be/fr/open-data/code-refnis
  2. Nom usuel francophone selon la division francophone du Groupe d’experts des Nations Unies pour les noms géographiques de l'ONU : [1]
  3. Jean-Marie Pierret, Phonétique historique du français et notions de phonétique générale, Peeters, Louvain-la-Neuve, 1994, p. 106.
  4. S. Soyez, Inventaire des archives du Ministère de l'Intérieur. Administration des affaires provinciales et communes : Fonds "Fusion des communes", 1832-1988, Belgique, , 585 p. (lire en ligne), p. 227