Ouvrir le menu principal
Wolfgang Zeller
Naissance
Biesenrode
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Décès (à 73 ans)
Berlin
Profession Compositeur
Films notables voir filmographie

Wolfgang Friedrich Zeller (né le à Biesenrode, mort le à Berlin) est un compositeur allemand de musique de film.

BiographieModifier

Wolfgang Zeller est le fils d'un pasteur. À huit ans, il commence à apprendre le violon puis plus tard à composer. Après l'abitur à Potsdam, il prend des cours à Berlin auprès du violoniste Felix Berger et du compositeur Jean Paul Ertel. Il participe à la Première Guerre mondiale d'octobre 1914 à novembre 1918.

Après la guerre, il écrit de grandes compositions pour orchestre, de la musique de chambre et des chansons. Il entre comme violoniste dans l'orchestre du Volksbühne Berlin et est de 1921 à 1929 compositeur et chef d'orchestre de la musique de scène.

Grâce à la réalisatrice Lotte Reiniger, il arrive à la composition de musique de film et écrit pour le film d'animation Les Aventures du prince Ahmed en 1926. Zeller devient bientôt l'un des compositeurs de films les plus demandés et les plus joués de son temps.

Bien qu'il ne soit pas adhérent du NSDAP, Zeller écrit la musique aussi de films de propagande pendant le Troisième Reich. En 1938, Oswald Lehnich, président de la Chambre du film du Reich, suggère son nom pour la Chambre de la culture du Reich. En 1940, il écrit une musique de scène pour l'adaptation du Songe d'une nuit d'été de William Shakespeare en substitut de la célèbre musique de scène de Felix Mendelssohn.

Après la Seconde Guerre mondiale, Zeller est Kapellmeister du Theater am Kurfürstendamm. Il continue à être compositeur pour le cinéma, pour des films antifascistes comme Mariage dans l'ombre ou Morituri. Sa dernière œuvre est pour le documentaire Serengeti ne doit pas mourir en 1959.

Zeller est membre de la Conférence chrétienne pour la Paix.

Filmographie sélectiveModifier

Liens externesModifier

Source de la traductionModifier