Wolf Point (Chicago)

Quartier de Chicago

Wolf Point
Wolf Point (Chicago)
Vue générale de Wolf Point.
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Illinois
Ville Chicago
Géographie
Coordonnées 41° 53′ 16″ nord, 87° 38′ 18″ ouest
Localisation
Localisation de Wolf Point
Géolocalisation sur la carte : Chicago
Voir sur la carte administrative de Chicago
City locator 14.svg
Wolf Point
Géolocalisation sur la carte : Illinois
Voir sur la carte administrative de l'Illinois
City locator 14.svg
Wolf Point
Géolocalisation sur la carte : États-Unis
Voir sur la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Wolf Point

Wolf Point est un quartier situé à l'emplacement de la confluence des branches nord, sud et principale (North Branch, South Branch et Main Branch) de la rivière Chicago dans les secteurs de Near North Side, du Loop et de Near West Side dans le centre de la ville de Chicago, dans l'État de l'Illinois. Le quartier est connu pour abriter des immeubles de bureaux (comme le 333 Wacker Drive, le 300 North LaSalle, le 155 North Wacker, les Wolf Point Towers, le 150 North Riverside et River Point), des bâtiments administratifs, le Merchandise Mart (plus grand magasin du monde en termes de surface dans les années 1930), le siège du Chicago Sun-Times, le Main Post Office de Chicago, et la gare ferroviaire Metra de l'Ogilvie Transportation Center. Globalement, on peut dire qu'il s'agit d'un quartier tertiaire mêlant bureaux administratifs et commerciaux, bâtiments résidentiels.

DescriptionModifier

 
Panorama de Wolf Point avec de gauche à droite : le siège du Chicago Sun-Times, le Merchandise Mart, le 300 North LaSalle, le 333 Wacker Drive, le 191 North Wacker et le 155 North Wacker.

Cet emplacement sur la rivière est historiquement important dans le développement économique de Chicago. C'était l'emplacement des trois premières tavernes de Chicago, son premier hôtel, le Sauganash Hotel, son premier ferry, sa première pharmacie, sa première église, et les premiers ponts sur la rivière Chicago. On dit que le nom dérive peut-être d'un chef amérindien dont le nom a été traduit en « loup », mais il existe des théories alternatives.

Historiquement, la rive ouest de la rivière à l'embranchement s'appelait « Wolf Point », mais dans les années 1820 et 1830, elle désignait toute la région et la colonie qui s'est installée autour de la rivière. Wolf Point est maintenant souvent utilisé plus spécifiquement pour désigner une parcelle de terrain située dans les limites du secteur communautaire de Near North Side qui appartient à la famille Kennedy dans le cadre du complexe du Merchandise Mart.

Aujourd'hui, la rive nord à l'embranchement est l'emplacement du siège du Chicago Sun-Times et de plusieurs gratte-ciel de bureaux comme le 300 North LaSalle, la rive ouest comprend un grand bâtiment en copropriété et des voies ferrées, et la rive sud sert de point de transition est/ouest de la Wacker Drive et comprend aussi plusieurs grands bâtiments dont le 333 Wacker Drive et le 155 North Wacker.

HistoireModifier

 
Wolf Point en 1870.

Selon les historiens, l'origine du nom « Wolf Point » est incertaine. Dans son mémoire de 1856 Wau-Bun, Juliette Kinzie déclare que « l'endroit s'appelait alors Wolf Point, parce qu'il avait été le lieu de résidence d'un Indien nommé « Moa-way » ou « le loup »[1]. D'autres histoires racontent que ce quartier a été ainsi d'après une taverne nommée Wolf Point et dont le propriétaire aurait tué un loup féroce et aurait accroché une pancarte peinte représentant un loup devant sa taverne pour commémorer l'événement[2]. D'autres sources avancent l'hypothèse que Wolf Point a été nommé ainsi par un soldat de fort Dearborn parce qu'il s'agirait probablement d'un endroit où les loups se rassemblaient la nuit[3].

À l'origine, le terme Wolf Point se référait à la berge ouest de la rivière Chicago à la jonction de ses branches[4],[5],[6]. La confluence des trois branches de la rivière près de Wolf Point est devenu un symbole de la ville de Chicago. En forme de Y, ce symbole peut être vu sur de nombreux bâtiments à Chicago et sur des véhicules appartenant à la ville[7],[8].

Galerie d'imagesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Kinzie 1856, p. 182
  2. Andreas 1884, p. 629–630
  3. Hurlbut 1881, p. 498
  4. « Chicago at a Glance—Seventeenth and Eighteenth Wards », Chicago Daily Tribune,‎
  5. Hill 2000, p. 31
  6. Solzman 2006, p. 101
  7. « The Municipal Device », Forgotten Chicago (consulté le 21 novembre 2010)
  8. « The Chicago Municipal Device (Y-Shaped Figure) » [archive du ], Chicago Public Library (consulté le 20 juin 2007)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier