Witi Ihimaera

écrivain maori d'expression anglaise de Nouvelle-Zélande

Witi Ihimaera (né le à Gisborne) est un écrivain maori d'expression anglaise de Nouvelle-Zélande.

Witi Ihimaera
Image dans Infobox.
Witi Ihimaera
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
Witi Tame Ihimaera-SmilerVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Romancier, écrivain, universitaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions
Liste détaillée
Prime Minister's Awards for Literary Achievement
Queen's Service Medal (en) ()
Distinguished Companion of the New Zealand Order of Merit ()
Exemplary/Supreme Award of the Te Waka Toi Awards (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Witi Ihimaera memorial plaque in Dunedin.jpg
plaque commémorative

BiographieModifier

Né dans le Nord de la Nouvelle-Zélande, Witi Tame Ihimaera-Smiler commence par travailler comme diplomate dans les années 1970. Son recueil de nouvelles Pounamou Pounamou (1972) est le premier du genre à être publié par un auteur māori, suivi par le roman Tangi en 1973. Il a fait paraître plusieurs recueils de nouvelles et sept romans, dont Nights in the gardens of Spain, dont le titre reprend une œuvre de Manuel de Falla.

Il enseigne depuis 1990 la littérature anglaise à l'université d'Auckland. Il est considéré comme un auteur majeur de la littérature post-coloniale. En 2005, il a reçu la médaille de l'Ordre du mérite en littérature de Nouvelle-Zélande.

Son ascendance tribale est au peuple Te Aitanga-a-Mahaki ; il est également apparenté aux Tuhoe, Te Whanau-a-Apanui, Ngati Kahungunu et Ngai Tamanuhiri[1].

ŒuvreModifier

  • Tangi (1973), traduit par Jean-Pierre Durix, Pierre Belfond, Paris, 1988.
  • Whanau (1974)
  • The Matriarch (1986)
  • Paï (The Whale Rider) (1987), traduit par Francine Tolron, Paris, Thélès, 2003. (ISBN 2-84776-194-2)
  • Bulibasha: King of the Gypsies (1994), Bulibasha, roi des Gitans, traduit par Mireille Vignol, Papeete, Au vent des îles, 2009.
  • Nights in the Gardens of Spain (1995)
  • The Dream Swimmer (1997)
  • Woman Far Walking (2000)
  • The Uncle's Story (2000)
  • Sky Dancer (2004)
  • Whanau II (2004)
  • The Rope of Man (2005)
  • Band of Angels (2005)
  • Parihaka Woman (2011), La femme de Parihaka (2014)

Adaptations de ses œuvres au cinémaModifier

RéférencesModifier

  1. (en) Biographie, New Zealand Book Council

Liens externesModifier