Wings Air

Wings Air
Logo de cette compagnie
AITAOACIIndicatif d'appel
IWWONWINGS ABADI
Repères historiques
Date de création 2003
Généralités
Basée à Aéroport international Soekarno-Hatta, Jakarta
Taille de la flotte 65
Nombre de destinations 113
Siège social Surabaya, Drapeau de l'Indonésie Indonésie
Société mère Lion Air
Dirigeants Rusdi Kirana
Site web lionair.co.id


Wings Abadi Airlines ou Wings Air est une compagnie aérienne indonésienne basée à Jakarta.

Un avion ATR 72-600 de Wings Air

La compagnie a été créée en 2003. Elle est détenue à 100 % par Lion Air, une autre compagnie indonésienne.

HistoireModifier

Wings Air est créée en 2003 en tant que filiale de Lion Air.

Le 15 novembre 2009, Wings Air a annoncé avoir commandé 15 ATR 72-500 avec 15 options supplémentaires pour l'ATR 72-600 pour une valeur de 600 millions de dollars US. Le nouvel avion a remplacé le Bombardier Dash 8 vieillissant de la compagnie aérienne et a permis une expansion supplémentaire dans des aéroports plus petits en Indonésie.[1] Les trois premiers ATR 72-500 ont été livrés en janvier 2010 et ont été inaugurés lors d'une cérémonie à Manado. [2]

Le 25 février 2011, Lion Air a signé une commande de 15 nouveaux ATR 72 pour la flotte Wings Air. Le contrat de 2009 comprenait des options pour 15 avions ATR 72-600 supplémentaires. L'opération annoncée en février 2011 représentait la conversion des 15 options. [3]

Le 24 novembre 2014, Lion Air passe commande de 40 nouveaux ATR 72-600 destinés à Wings Air. Cette commande fait du groupe Lion Air le premier client d'ATR au monde.

FlotteModifier

En , les appareils suivants sont en service au sein de la flotte de Wings Air[4]:

Flotte de Wings Air
Appareil En Service Commandes Passagers Remarques
ATR 72-500 20 72
ATR 72-600 45 5 72
Total 65 5

Ancienne flotteModifier

Liste noire de l'Union EuropéenneModifier

Comme certaines compagnies aériennes indonésiennes, Wings Air a été ajoutée à la liste noire officielle des compagnies interdites en Europe en . Elle ne fait pas partie des quatre compagnies retirées de cette liste le après les missions d’inspections de la Commission européenne menées sous la responsabilité du fonctionnaire européen Federico Grandini[5],[6],[7].

Le , la Commission européenne a retiré de sa liste noire toutes les compagnies aériennes indonésiennes[8].

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :