Wim Schermerhorn

Premier ministre des Pays-Bas de 1945 à 1946

Wim Schermerhorn
Illustration.
Fonctions
Premier ministre des Pays-Bas

(1 an et 9 jours)
Monarque Wilhelmine
Gouvernement Schermerhorn/Drees
Prédécesseur Pieter Sjoerds Gerbrandy (président du Conseil)
Successeur Louis Beel
Biographie
Nom de naissance Willem Schermerhorn
Date de naissance
Lieu de naissance Akersloot (Pays-Bas)
Date de décès (à 82 ans)
Lieu de décès Haarlem (Pays-Bas)
Parti politique VBD (avant 1946)
PvdA (après 1946)
Conjoint Barbara Rook
Diplômé de Université de technologie de Delft
Profession Professeur
Religion Fraternité remonstrante

Wim Schermerhorn
Premiers ministres des Pays-Bas

Willem Schermerhorn, dit Wim Schermerhorn, né le à Akersloot et mort le à Haarlem, est un homme d'État néerlandais, membre de la Ligue démocratique libérale (VDB), puis du Parti travailliste (PvdA). Premier ministre de 1945 à 1946, il est le premier à assumer ce poste, créé au sortir de la Seconde Guerre mondiale (pour succéder à la fonction de président du Conseil des ministres) durant laquelle il est résistant.

BiographieModifier

JeunesseModifier

Willem Schermerhorn naît le , à Akersloot dans la province de Hollande-Septentrionale. Il grandit dans une famille d'agriculteurs protestants. Il devient professeur à l'université de technologie de Delft le . Schermerhorn reste professeur jusqu'en 1944, lorsque l'occupant allemand met fin à ses activités en raison de son implication dans la résistance néerlandaise. Il est interné par les forces allemandes du travail à Saint-Michel-Gestel à partir de à . Wim Schermerhorn passe ensuite dans la clandestinité pour éviter d'être fait à nouveau prisonnier par les forces allemandes.

PolitiqueModifier

 
Le Premier ministre indonésien Sjahrir (à gauche) et Wim Schermerhorn (à droite) rédigent l'accord de Linggarjati.

Le , il devient Premier ministre pour la VBD et prend la tête du cabinet Schermerhorn/Drees. Schermerhorn est le premier Premier ministre néerlandais à désigner des fonctionnaires ayant une expérience politique, à l'image de Hendrik Brugmans. Selon l'historien américain Harry W. Laidler, le gouvernement de Schermerhorn « a achevé d'importants résultats dans les domaines du travail, de la finance, du logement, des retraites et des services sociaux »[1]. Après la création du Parti travailliste qu'il rejoint et les élections de 1946, il devient membre du Parlement.

En , il participe à la rédaction de l'accord de Linggarjati avec la jeune République d'Indonésie. Il reste à son poste parlementaire jusqu'en 1951. Sa carrière politique terminée, il devient directeur de l'ITC Enschede jusqu'en 1969. Il meurt le à Haarlem, à l'âge de 82 ans.

DécorationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Harry W. Laidler, History of Socialism : An Historical Comparative Study of Socialism, Communism, Utopia, Routledge, , 1– p. (ISBN 978-1-136-23150-6, lire en ligne).

Liens externesModifier