William Thompson (général)

général americain né en 1736
William Thompson
The Death of General Montgomery in the Attack on Quebec December 31 1775.jpeg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 46 ans)
Activité
Enfant
Mary Thompson (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Arme
Conflit

William Thompson () est un militaire de Pennsylvanie, brigadier-général dans l'Armée continentale, qui a servi lors de la Guerre d'indépendance des États-Unis.

BiographieModifier

Thompson est né en Irlande. Il émigre à Carlisle en Pennsylvanie. Durant la Guerre de la Conquête, il a le grade de capitaine, pendant l'expédition Kittanning, sous les ordres de John Armstrong.

Après que la nouvelle de la bataille de Bunker Hill fut connue en Pennsylvanie, il est promu colonel d'un bataillon d'infanterie et est envoyé dans la province de la baie du Massachusetts, pour défendre Boston. Son unité est connue sous le nom du Thompson's Pennsylvania Rifle Battalion, ou le 1st Pennsylvania Regiment (en). Après que sa compagnie ait repoussé un débarquement britannique, le , il est promu brigadier-général, au grand déplaisir de George Washington, qui doutait de ses capacités.

Il est envoyé dans la province de Québec en 1776, pour renforcer l'armée. Il est capturé lors de la bataille de Trois-Rivières, le . Il est rapidement libéré sur parole, mais n'est échangé que quatre années plus tard contre Friedrich Adolf Riedesel, ce qui l'empêcha de reprendre sa carrière militaire. Il blâme Thomas McKean d'avoir retardé sa libération. Ses requêtes étaient devenues si acrimonieuses qu'il reçut une motion de censure du Second Congrès continental et qu'il fut poursuivi pour diffamation par McKean.

Il se marie avec Katherine Ross, la fille de George Ross, signataire de la Déclaration d'indépendance des États-Unis pour la Pennsylvanie. Mais il meurt peu de temps après, à Carlisle.

La rue Thompson, dans le quartier de Greenwich Village à New York a été nommée en son honneur[1].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Thompson Playground », sur City of New York (consulté le )