William Sawrey Gilpin

William Sawrey Gilpin (1761/62 - ) est un artiste anglais, professeur de dessin, puis paysagiste et peintre de paysage[1],[2].

William Sawrey Gilpin
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Scaleby Castle (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Nationalité
Activités
Père
Sawrey Gilpin (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Autres informations
Membre de

BiographieModifier

 
Scène côtière, British Museum.

Né au château de Scaleby en Cumbria[3] le , William Sawrey Gilpin est le fils du peintre animalier Sawrey Gilpin (en). Il fréquente l'école de son oncle, William Gilpin, pionnier du Pittoresque, à Cheam près du Surrey.

Il épouse Elizabeth Paddock avec qui il a deux (ou peut-être trois) fils, dont l'un semble être resté à la charge de son père.

Dans les années 1780, il apprend lui-même le procédé relativement nouveau de l'aquatinte pour produire les illustrations des livres de son oncle sur des paysages pittoresques.

Il se spécialise dans les aquarelles, et en 1804 il est le premier président de la Royal Watercolour Society[4], patronné par George Beaumont, qui le met en relation avec le théoricien du pittoresque, Uvedale Price (en).

En 1806, il accepte un poste de maître de dessin à l'Académie royale militaire de Woolwich. Il enseigne aux cadets à faire des relevés précis du paysage pour décrypter les mensonges sur les positions ennemies. Cet emploi apparemment sûr prend fin soudainement en 1820, lors d'une diminution du personnel à la fin des Guerres napoléoniennes. Il a alors près de soixante ans.

Pour subvenir aux besoins de sa famille, il se tourne vers une carrière de paysagiste, pour laquelle il avait peu de qualification ou d'expérience au-delà de l'œil d'un artiste. Il a été aidé et encouragé en cela par Uvedale Price, dont les théories sur le paysage pittoresque s'accordaient avec ses propres idées. Le travail de Gilpin montre également l'influence des travaux du vieil adversaire de Price, Humphry Repton, décédé en 1818.

Il meurt à Sedbury Hall dans le Yorkshire du Nord, dans la maison de son cousin le révérend John Gilpin. Il est enterré à proximité dans le cimetière de Gilling West.

ŒuvreModifier

PaysagisteModifier

Les sites où il est connu pour avoir travaillé comprennent:

 
Scotney castle, Lamberhurst

PublicationsModifier

En 1792 il publie Trois essais sur le beau pittoresque[4], et en 1832, il publie Astuces pratiques sur le jardinage paysager: avec quelques remarques sur l'architecture domestique, en rapport avec le paysage, réédité en 1835.

PeintureModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Obit. William Sawrey Gilpin », dans Annual Register, 1843, vol. 85, Londres, F. & J. Rivington, (lire en ligne), p. 248.
  2. (en) Sophieke Piebenga, « Gilpin, William Sawrey (1761/2–1843) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford : OUP, 2004 (lire en ligne (payant)).
  3. (en) Andy Whysall, « Sense of Place: The Life and Death of Dr Syntax », sur la BBC, septembre 2003.
  4. a et b « Exposition au Grand Palais : Constable. La Révolution tranquille du paysage ; La France », Dossier de l’art, vol. Hors série, no 91,‎ , p. 72.
  5. (en) Marston House, Park and gardens, parksandgardens.org.
  6. (en) Wolterton Hall, site Heritage, sur heritage.norfolk.gov.uk.
  7. (en) Kevin V. Mulligan, The Buildings of Ireland: South Ulster (aussi connu sous le titre Pevsner Guide to South Ulster), p. 240. Yale, London, 2013.
  8. (en) « Scène côtière », sur le British Museum.
  9. (en) Christchurch, sur le British Museum.
  10. (en) « Ipswich, Dundee », sur Art UK.
  11. (en) « Wormholt Scrubbs », sur Art UK.
  12. (en) « Cascade », sur Art UK.
  13. (en) [https://artuk.org/discover/artworks/farmyard-scene-237617/search/keyword:william-sawrey-gilpin « Scène de ferme », sur Art UK.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :