Ouvrir le menu principal
William Ruddiman
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Surnom
BillVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions
Liste détaillée
Fellow of the American Geophysical Union
Fellow of the Geological Society of America (d)
Prix Phi Beta Kappa en science ()
Médaille Lyell ()Voir et modifier les données sur Wikidata

William F. Ruddiman ( à Washington, D.C.) est un paléoclimatologue américain, professeur émérite de l’université de Virginie. En dehors des milieux scientifiques, il est connu principalement pour sa théorie, dite hypothèse Ruddiman, sur l’ancienneté du réchauffement climatique d’origine humaine dont il fait remonter l’origine aux débuts de l’agriculture, et qui aurait évité ou retardé le retour de la glaciation. Durant les années 1980, ses travaux avaient également affirmé le lien entre le soulèvement des hauts-plateaux du Tibet et du Colorado et le refroidissement du climat il y a 50 millions d’années[1].

Sommaire

Carrière scientifiqueModifier

  • 1969 : doctorat (PhD) en géologie marine, université Columbia
  • 1969-1976 : océanographe au US Naval Oceanographic Office
  • 1976-1983 : Senior Research Associate, Lamont-Doherty Observatory
  • 1981-1982 : Program Associate, National Science Foudation
  • 1983-1992 : Doherty Senior Research Scientist, Lamont-Doherty Observatory
  • 1991-2001 : professeur au département des sciences de l’environnement de l’université de Virginie.

Fonctions scientifiquesModifier

  • 1982-1983 : directeur du projet CLIMAP (Climate Long range Investigation, Mapping and Prediction) de la National Science Foundation
  • 1982-1990 : membre du comité exécutif du projet COHMAP (Cooperative Holocene Mapping Project)
  • 1982-1986 : directeur associé du Lamont-Doherty Observatory
  • 1993-1996 : directeur du département des sciences de l’environnement de l’université de Virginie

Membre de la Geological Society of America et de l’American Geophysical Union

Membre du comité de conseil éditorial de la revue Quaternary Science Reviews

PublicationsModifier

La théorie de William Ruddiman est exposée en détail dans le livre Plows, Plagues and Petroleum (en), traduit en français par Anne Pietrasik, sous le titre La charrue, la peste et le climat.

Notes et référencesModifier

  1. W.F. Ruddiman et J.E. Kutzbach, « Plateau Uplift and Climate Change », Scientific American 264:66-74, 1991

Voir aussiModifier