William Pugsley

personnalité politique canadienne

William Pugsley
Illustration.
Fonctions
11e Premier ministre du Nouveau-Brunswick

(2 mois et 24 jours)
Prédécesseur Lemuel John Tweedie
Successeur Clifford William Robinson
11e lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick

(5 ans, 4 mois et 21 jours)
Prédécesseur Gilbert White Ganong
Successeur William Frederick Todd
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Sussex (Nouveau-Brunswick)
Date de décès (à 74 ans)
Lieu de décès Toronto (Ontario)
Parti politique Parti libéral
Profession Avocat

William Pugsley (1850 - 1925) était un avocat et homme politique canadien qui fut premier ministre et lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick.

BiographieModifier

William Pugsley naît le à Sussex, au Nouveau-Brunswick. Il suit des études de Droit à l'université du Nouveau-Brunswick, ce qui lui permet d'être admis au barreau comme procureur le puis avocat le et il commence sa carrière à Saint-Jean. Il s'intéresse également au monde de la presse et est pendant un temps propriétaire des journaux Saint John Telegraph et Saint John Times.

Parallèlement, il est élu à l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick en tant que député de la circonscription de Kings en juillet 1885 sous la bannière libérale et conserve son siège jusqu'en 1892. Durant cette période, il est nommé président de l'Assemblée législative du jusqu'en et solliciteur général de 1889 à 1892.

Il brigue le siège de député fédéral de la Cité de Saint-Jean mais est battu le par John Valentine Ellis. Il retrouve en revanche son siège de député provincial le et le garde jusqu'au . Il est alors procureur général du au , secrétaire provincial du au et surtout, quoique très brièvement, premier ministre du au .

Pugsley brigue à nouveau le siège de député fédéral, cette fois de la circonscription de la Cité et du Comté de Saint-Jean et l'obtient le lors d'une élection partielle due au décès de Alfred Augustus Stockton. Il est réélu le , puis le , cette fois pour la Cité de Saint-Jean face à Henry Powell. Il obtient le portefeuille de Ministre des travaux publics sous le gouvernement de Wilfrid Laurier du au .

Il est nommé lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick le et le reste jusqu'au .

Il décède des suites d'une pneumonie le à Toronto alors qu'il était président de la commission sur les réparations chargée de régler les demandes d’indemnités de guerre et est enterré le au cimetière Fernhill de Saint-Jean.

Liens externesModifier