Ouvrir le menu principal

William Cavendish (1er duc de Newcastle)

soldat, politicien et écrivain anglais

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir William Cavendish.
William Cavendish
William Cavendish, 1st duke of Newcastle.jpg
William Cavendish (1er duc de Newcastle)
Fonctions
Député au Parlement du Royaume d'Angleterre
Member of the 1614 Parliament
East Retford (d)
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
Welbeck (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Formation
Activités
Famille
Père
Mère
Catherine Ogle, Baroness Ogle (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
Henry Cavendish
Unknown son Cavendish (d)
Unknown son Cavendish (d)
Unknown son Cavendish (d)
Lady Jane Cavendish (d)
Elizabeth Egerton (en)
Lady Frances Cavendish (d)
Jane Cavendish (en)
Charles Cavendish, Viscount Mansfield (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Grade militaire
Conflit

William Cavendish (baptisé en 159325 décembre 1676), 1er comte puis duc de Newcastle, fut un officier, courtisan et écrivain anglais. Il a correspondu avec Descartes.

BiographieModifier

Il fut en grande faveur auprès de Jacques Ier d’Angleterre et Charles Ier d’Angleterre. Il sacrifia toute sa fortune pour défendre la cause royale et prolongea la guerre de 1639 à 1644. Il fut défait à Marston-Moor, s'exila après cet échec et ne revint qu'à la Restauration. Il fut alors nommé chef de la justice des comtés au nord du Trent. Il avait été créé comte de Newcastle par Charles Ier. Charles II d'Angleterre l'éleva à la dignité de duc.

William Cavendish, qui était également un grand maître d'équitation, écrivit à propos du cheval andalou: « S'il est bien choisi, c'est le plus noble cheval qui soit; le plus magnifique qui puisse être. Il est fougueux, robuste et très docile; il a un pas très fier, un trot très fier… un galop altier, et c'est le plus affectueux et le plus doux des chevaux, le mieux adapté qui soit pour un roi au Jour de Triomphe. »

OuvragesModifier

  • Méthode nouvelle pour dresser les chevaux, 1667.

Voir aussiModifier