William Bolts

marchand hollandais du XVIIIe siècle
William Bolts
Biographie
Naissance
Décès
(à 70 ans)
Paris[1]
Activités

William Bolts (1738–1808) est un marchand hollandais actif en Inde au XVIIIe siècle. Il a commencé sa carrière au service de la Compagnie britannique des Indes orientales, puis devint un marchand indépendant. Il est encore connu pour son ouvrage paru en 1772 : Considerations on India Affairs, qui narre l'exploitation et la spoliation du Bengale par la Compagnie britannique des Indes orientales, commencée après la bataille de Plassey en 1757. Les observations qu'il relate sont une source unique pour les études sur la nature de la domination britannique au Bengale. Tout au long de sa vie, Bolts a proposé et réalisé diverses entreprises commerciales, seul ou avec des partenaires privés ou publics.

Frontispice d'État civil, politique et commerçant du Bengale (1775)

PublicationsModifier

  • (en) William Bolts, Considerations on India affairs, Londres, J. Almon, P. Elmsly, Brotherton and Sewell, (lire en ligne)
  • Histoire des conquêtes et de l'administration de la Compagnie anglaise au Bengale, Michel Lévy frères, 1858 lire en ligne sur Gallica
  • État civil, politique et commerçant du Bengale, ou Histoire des conquêtes et de l'administration de la Compagnie angloise dans ce pays, tome 1, ouvrage traduit de l'anglois de M. Bolts par M. Demeunier, Gosse fils (La Haye), 1775 lire en ligne sur Gallica
  • État civil, politique et commerçant du Bengale, ou Histoire des conquêtes et de l'administration de la Compagnie angloise dans ce pays, tome 2, ouvrage traduit de l'anglois de M. Bolts par M. Demeunier, Gosse fils (La Haye), 1775 lire en ligne sur Gallica
  • Recueil de pièces authentiques relatives aux affaires de la ci-devant société impériale asiatique de Trieste, gérées à Anvers, Anvers, 1787 lire en ligne sur Gallica

BibliographieModifier

  • Fulvio Babudieri, Trieste e gli Interessi austriaci in Asia nei Secoli XVIII e XIX, Padova, CEDAM, 1966.
  • Sven H. Carlson, Trade and Dependency, Uppsala, Acta Universitatis Upsalensis, 1984, Studia Historica Upsalensis, No.138.
  • John Everaert, « Willem Bolts: India Regained and Lost: Indiamen, Imperial Factories and Country Trade (1775-1785) », in K.S. Mathew (ed.), Mariners, Merchants, and Oceans: Studies in Maritime History, New Delhi, Manohar, 1995, p. 363–369.
  • Holden Furber, « In the Footsteps of a German ‘Nabob’: William Bolts in the Swedish Archives », The Indian Archives, vol.12, nos.1-2, January–December 1958 ; reprinted in Holden Furber, Private Fortunes and Company Profits in the India Trade in the 18th Century, edited by Rosane Rocher, Aldershot and Brookfield, Variorum, 1997, Variorum Collected Studies CS569).
  • Barry M. Gough and Robert J. King, « William Bolts: An Eighteenth Century Merchant Adventurer », Archives: the Journal of the British Records Association, vol.xxxi, no.112, April 2005, p. 8–28.
  • N.L. Hallward, William Bolts, A Dutch Adventurer under John Company, Cambridge University Press, 1920.
  • Helma Houtman-De Smedt, « The ambitions of the Austrian empire with reference to East India during the last quarter of the eighteenth century », Chaudhury Sushil (ed.), Merchants, Companies and Trade: Europe and Asia in the Early Modern Era, Cambridge, Cambridge University Press, 1999, p. 232-3.
  • Robert J. King, « William Bolts and the Austrian Origins of the Lapérouse Expedition », Terrae Incognitae, vol.40, 2008, p. 1–28.
  • Robert J. King, "Heinrich Zimmermann and the Proposed Voyage of the KKS Cobenzell to the North West Coast in 1782-1783", The Northern Mariner/Le Marin du Nord, vol.21, no.3, July 2011, pp. 235–262.
  • Alexandre Lobato, Os Austriácos em Lourenço Marques, Maputo, Imprensa de Universidade Eduardo Mondlane, 2000.
  • Franz von Pollack-Parnau, "Eine österreich-ostindische Handelskompanie, 1775-1785: Beitrag zur österreichische Wirtschaftsgeschichte unter Maria Theresia und Joseph II", Vierteljahrsschrift für Sozial- und Wirtschaftsgesichte, Beiheft 12, Stuttgart, 1927.
  • Michal Wanner, “Imperial Asiatic Company in Trieste—The Last Attempt of the Habsburg Monarchy to Penetrate East Indian Trade, 1781-1785”, 5th International Congress of Maritime History, Royal Naval College, Greenwich, 23–27 June 2008.

RéférencesModifier

Liens externesModifier