William Beveridge (évêque)

William Beveridge
Bishop William Beveridge (6464933159).jpg
Fonction
Évêque
Biographie
Naissance
Décès
Formation
St John's College
Oakham School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Religion
Date de baptême

William Beveridge (1637 près de Barrow, comté de Leicestershire, Angleterre à Londres) est un chronologiste et évêque anglais.

BiographieModifier

William Beveridge naît au début de 1637 à Barrow près de Leicester dans le comté de Leicestershire en Angleterre, où il est baptisé le . il complète une formation au St John's College de Cambridge[1]. Il est nommé pasteur d'Ealing de 1661 à 1672, puis à l'église St. Peter dans la Cité de Londres de 1672 à 1704, année où il est nommé évêque. Il a occupé d'autres fonctions dans l'église anglicane[1]. Il meurt le à Londres.

De son vivant, Beveridge a refusé de poser pour son portrait[2] ; après son décès, Benjamin Ferrers, un parent, dessine son portrait, qui fait maintenant partie d'une collection à Oxford de la bibliothèque bodléienne[3].

ŒuvresModifier

De son vivant, Beveridge est appelé « le grand réanimateur et restaurateur de la piété primitive[trad 1] » à cause de ses sermons et d'autres écrits qui se concentrent sur l'Église primitive. Plusieurs de ses ouvrages sont inclus dans Library of Anglo-Catholic Theology (en) en 12 volumes (Oxford, 1842–1848). Il s'agit de six volumes de sermons, ainsi que :

  • The Doctrine of the Church of England Consonant to Scripture, Reason, and the Fathers: A Complete System of Divinity (2 vols.);
  • Codex canonum ecclesiæ primitivæ vindicatus ac illustratus, with the appendices, I. Prolegomena in Συνοδικὸν, sive pandectas canonum; and II. Præfatio ad annotationes in canones apostolicos (2 vols.);
  • Private Thoughts on Religion, and Church Catechism Explained.

Son Institutionum chronotogicarum libri duo, una cum totidem arithmetices chronologicæ libellis (Londres, 1669) est une chronologie qui a été admirée.

Notes et référencesModifier

Citations originalesModifier

  1. (en) « the great reviver and restorer of primitive piety »

RéférencesModifier

  1. a et b Beveridge, William dans (en) J. Venn et J. A. Venn, Alumni Cantabrigienses, Cambridge, Angleterre, Cambridge University Press, 1922–1958 (ouvrage en 10 volumes)
  2. (en) John Norris, A Catalogue of the Pictures, Models, Busts, &c. in the Bodleian gallery, Oxford, p. 8–12
  3. (en) Lionel Henry Cust, « Ferrers, Benjamin », dans Sidney Lee, Dictionary of National Biography, vol. 18, Londres, Smith, Elder & Co., 1885-1900 (lire en ligne)

Liens externesModifier