William Aiton

botaniste britannique

William Aiton (1731, près de Hamilton, Lanarkshire - , Londres) est un botaniste britannique d'origine écossaise.

William Aiton
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Église Sainte-Anne de Kew (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Abréviation en botanique
AitonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Horticulteur, botaniste, ptéridologueVoir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Autres informations
A travaillé pour
Influencé par

BiographieModifier

William Aiton est né en 1731 près d'Hamilton, dans le Lankashire[1]. Il apprend le jardinage, puis quitte son pays natal pour gagner Londres en 1754 où il devient l'assistant de Philip Miller (1691-1771), alors superintendant du Jardin botanique de Chelsea[1].

En 1759, il est engagé dans les nouveaux Jardins botaniques royaux de Kew créés à l'initiative de la princesse Augusta de Saxe-Gotha-Altenbourg (1719-1772), le jardinier de cette dernière, John Haverfield (1695-1784) ne pouvant assumer cette nouvelle tâche[1],[2]. Il y travaille jusqu'à sa mort[1]. Il apporte de nombreuses modifications aux jardins de Kew et il publie en 1789 le catalogue des espèces qui y sont cultivées, le Hortus Kewensis[1]. Une seconde édition, augmentée, est publiée en 1810-1813 par son fils William Townsend Aiton (1766-1849), qui lui succède aux jardins de Kew[1].

Il meurt le 2 février 1793 à Londres. Il est enterré près de l'église Sainte-Anne, à Kew[3].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e et f (en) Hugh Chisholm, « Aiton, William », Encyclopædia Britannica,‎ (lire en ligne)
  2. (en) John L. Gilbert, « The Life and Times of William Townsend Aiton », Kew Guild Journal,‎ , p. 688 (lire en ligne)
  3. « William Aiton (1731-1793) - Mémorial Find a Grave », sur fr.findagrave.com (consulté le )

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Aiton est l’abréviation botanique standard de William Aiton.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI