Ouvrir le menu principal

Wilhelmus à Brakel

théologien néerlandais
Wilhelmus à Brakel
Brakel.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Autres informations
Religion

Wilhelmus à Brakel, né le à Leeuwarden et mort le à Rotterdam, est un ministre du culte réformé dans les Provinces-Unies. Il est le plus estimé représentant de la période moyenne du mouvement néerlandais Nadere Reformatie (1600-1750). Ce dernier est similaire au puritanisme anglais et coïncide dans le temps avec lui.

BiographieModifier

Son importance est avant tout le résultat de la grande influence exercée par son magnum opus De Redelijke Godsdienst.

Le respect témoigné à à Brakel se remarque dans le fait qu'il était communément appelé « Père Brakel », un titre qui atteste non seulement d'une haute estime mais aussi d'une certaine autorité et de l'influence qu'il exerçait. Il est aujourd'hui encore désigné aux Pays-Bas (dans les cercles calvinistes) sous ce titre honorifique[1].

Certains historiens ont déclaré à son sujet que « Wilhelmus à Brakel écrivait pour les membres de l'Église – pas pour les théologiens (...) Il souhaitait intensément que les vérités exposées puissent devenir une réalité concrète dans le cœur de ceux qui lisent (...) Pour à Brakel, le nom de Jésus est plus doux que le miel ; on peut presque deviner les inspirations intérieures de Son âme lorsqu'il exalte Jésus comme le don inexprimable du Père aux fils et filles déchus d'Adam »[2].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Wilhelmus à Brakel, The Christian's Reasonable Service, vol. 1, trad. Bartel Elshout, Morgan, Pennsylvania, Soli Deo Gloria Publications, 1992, Préface xix.
  2. (en) Wilhelmus à Brakel, The Christian's Reasonable Service. vol. 1, trad. Bartel Elshout, Morgan, Pennsylvania, Soli Deo Gloria Publications, 1992, Préface xx-xxi.

Liens externesModifier