Wilhelm Schmalz

militaire allemand

Wilhelm Schmalz
Wilhelm Schmalz
Wilhelm Schmalz (photo colorisée).

Naissance
Reußen
Décès (à 82 ans)
Braunfels
Origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Allégeance Flag of Germany (3-2 aspect ratio).svg République de Weimar (jusqu'en 1922),
Flag of the NSDAP (1920–1945).svg Troisième Reich
Arme Balkenkreuz.svg Luftwaffe
Grade Generalleutnant
Années de service 1919 – 1945
Commandement Fallschirm-Panzer Division 1 Hermann Göring
Conflits Seconde Guerre mondiale
Faits d'armes Seconde Guerre mondiale
Distinctions Croix de chevalier de la croix de fer avec feuilles de chêne
Croix allemande

Wilhelm Schmalz, né le à Reußen et mort le à Braunfels, était un Generalleutnant allemand au sein de la Luftwaffe dans la Wehrmacht pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il a reçu la croix de chevalier de la croix de fer avec feuilles de chêne (en allemand : Ritterkreuz des Eisernen Kreuzes mit Eichenlaub), attribuée pour un acte de bravoure extrême sur le champ de bataille ou un commandement avec un succès militaire.

BiographieModifier

Wilhelm Schmalz combat sur plusieurs fronts, de l'Est comme de l'Ouest, où il se distingue particulièrement.

Il occupe un poste de commandement au sein de la division Hermann Goering.


Wilhelm Schmalz est capturé par les troupes américaines en . Il est accusé de crimes de guerre en Italie, mais au bout de cinq ans les charges sont abandonnées.

DécorationsModifier

RéférencesModifier

Citations
  1. Fellgiebel 2000, p. 308.
  2. Fellgiebel 2000, p. 65.
Bibliographie
  • (de) Fellgiebel, Walther-Peer (2000). Die Träger des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939–1945. Friedburg, Allemagne: Podzun-Pallas. (ISBN 3-7909-0284-5).
  • (de) Scherzer, Veit (2007). Ritterkreuzträger 1939–1945 Die Inhaber des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939 von Heer, Luftwaffe, Kriegsmarine, Waffen-SS, Volkssturm sowie mit Deutschland verbündeter Streitkräfte nach den Unterlagen des Bundesarchives. Jena, Allemagne: Scherzers Miltaer-Verlag. (ISBN 978-3-938845-17-2).

Liens externesModifier