Wilebaldo Solano

politicien espagnol
Wilebaldo Solano
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 94 ans)
BarceloneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Parti politique

Wilebaldo Solano Alonso (Burgos, 7 juillet 1916Barcelone, 7 septembre 2010) était un politicien et journaliste communiste espagnol, dirigeant du Parti ouvrier d'unification marxiste (POUM).

BiographieModifier

Il étudie la médecine et milite à la Jeunesse communiste ibérique, organisation dont il fut le secrétaire général durant la Guerre civile espagnole après la mort de Germinal Vidal, et directeur de l'hebdomadaire Jeunesse communiste (1936-1937). En février 1937, il participe directement à la création du Front de la jeunesse révolutionnaire, formé à la base par les Jeunesses libertaires et celles du POUM. Il fut un des membres du Comité exécutif clandestin du POUM avec Narcís Molins i Fàbregas, Gironella, Josep Rodes et Joan Farré Gassó à partir de juillet 1937 et, arrêté en avril 1938, reste à la prison "Model" de Barcelone jusqu'à la fin de la guerre.

Il part en exil et s'établit à Paris, où il essaie de réorganiser le POUM et publie de nouveau La Batalla, organe du POUM. Arrêté à Montauban en 1941, il fut condamné à 20 ans de travaux forcés par le régime de Vichy. Libéré en 1944, il rejoint le maquis jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il travaille pour l'AFP de 1953 à 1981. Il est auteur d'une biographie d'Andreu Nin incluse dans la réédition de son œuvre Les Mouvements d'émancipation nationale (1970).

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Edgar Morin, « Souvenirs sur Solano », Ballast,‎ (lire en ligne).

Liens externesModifier