Ouvrir le menu principal

Wilbert Joseph Keon (né le et mort le à Ottawa (Ontario)[1]) est un chirurgien, chercheur et sénateur canadien.

Sommaire

BiographieModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2019)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Né à Sheenboro au Québec le 17 mai 1935, Wilbert Keon obtient son baccalauréat ès sciences du collège St Patrick's de l'Université Carleton et un doctorat en médecine de l'Université d'Ottawa.

Après une période d'étude et d'enseignement à l'Université Harvard à Boston, il revient à Ottawa au début des années 1970. Le Dr Keon fonde l'Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa à l'hôpital d'Ottawa et sert à titre de PDG pendant plus de 30 ans jusqu'à sa retraite en 2004. En 1986, il est le premier Canadien à implanter un cœur artificiel dans un être humain pour servir de transition dans une transplantation. Il effectue plus de 300 chirurgies par année.

En 1990, il est nommé au Sénat du Canada par le premier ministre Brian Mulroney, où il siège en tant que conservateur.

DémissionModifier

Dans les années 1990, Wilbert Keon est arrêté lors d'une opération policière pour avoir sollicité une femme pour fins de prostitution. Il a accepté de participer à un programme et n'a jamais été accusé ou condamné en résultat de l'incident. Il a offert de démissionner de son poste au conseil de l'Institution cardiologique, mais il n'a pas offert de démissionner de son siège au Sénat.

FamilleModifier

En 1960, Wilbert Keon épouse Anne Jennings. Ils ont trois enfants : Claudia, Ryan et Neil.

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Bruce Deachman, « Former senator and University of Ottawa Heart Institute founder Dr. Wilbert Keon dead at 83 », sur Ottawa Citizen, (consulté le 8 avril 2019)

Voir aussiModifier