Wikipédia en allemand

version de l'encyclopédie Wikipédia en langue allemande

Wikipédia en allemand (en allemand : deutschsprachige Wikipedia) est l’édition de Wikipédia en allemand, langue germanique parlée principalement en Allemagne, en Suisse, en Autriche. L'édition est lancée le [1]. Son code est : de.

Wikipédia en allemand
Édition linguistique de Wikipédia
Logo de Wikipédia en allemand.
Édition linguistique de Wikipédia
Page d'accueil en .
URL de.wikipedia.org
Langue allemand
Lancement (23 ans)
État actuel en activité
Nb d'articles 2 926 085

Au , l'édition en allemand contient 2 926 085 articles et compte 4 401 169 contributeurs, dont 16 990 contributeurs actifs et 175 administrateurs. En nombre d'articles, c'est la 3e plus importante Wikipédia après les Wikipédia en anglais et en cebuano, cette dernière édition étant développée à l'aide de bots informatiques.

Historique

modifier
 
Évolution du nombre d'articles.
 
Nombres de membres.

Le nom de domaine de Wikipédia en allemand a été le premier à avoir été annoncé après l'édition en anglais. Il a été annoncé par Jimmy Wales le . Les premiers articles de cette édition ont cependant débuté en mai 2001, un peu plus tard que ceux de Wikipédia en catalan.

En mai 2008, l'encyclopédie est constituée de plus de 750 000 articles, ce qui fait d'elle la deuxième encyclopédie par le nombre d'articles après Wikipédia en anglais. 98 % des articles possèdent plus de 200 caractères, 89 % ont une taille de plus de 512 octets, et 44 % plus de 2 Ko. La taille moyenne d’un article est de 3 153 octets ou de 430 mots. Il s’agit des meilleures valeurs parmi l’ensemble des éditions de Wikipédia les plus importantes. Cette édition compte environ 125 000 biographies et plus de 48 500 pages d'homonymie.

En janvier 2005, selon le Google Zeitgeist (en), « Wikipedia » était le huitième mot le plus recherché sur google.de, placé juste derrière les recherches sur tsunami, George Bush, Firefox, Schnappi, Rudolph Moshammer, Saturne et Angelina Jolie. En février 2005, Wikipédia était troisième au classement, derrière Firefox et la Saint-Valentin. En juin 2005, Wikipédia a finalement atteint la première place.

Le , elle atteint 1,5 million d'articles.

Le jeudi , Wikipédia en allemand est inaccessible pendant 24 heures, afin de marquer l’opposition de certains des wikipédiens au projet actuel de directive européenne sur le droit d’auteur[2].

Le , elle atteint 2 660 000 articles[3].

Au 20 septembre 2022, l'édition en allemand contient 2 726 257 articles et compte 3 995 736 contributeurs, dont 16 828 contributeurs actifs et 188 administrateurs.

Langue allemande et variantes régionales

modifier

Wikipédia en allemand est écrit selon les recommandations du Duden. Les régionalismes suisses et autrichiens sont seulement acceptés dans les articles dont le sujet se limite à ces régions. Les différences entre ces variantes sont moins importantes que celles entre l’anglais américain et l’anglais britannique. Par exemple, en Suisse, le eszett (ß) n’est pas utilisé, il est remplacé par un double s.

Les variantes de la langue allemande comme le suisse allemand ne sont pas utilisées dans Wikipédia en allemand. Des éditions spécifiques ont été créées pour plusieurs variantes de l’allemand dont l’Alémanique (als:), le bas-allemand (nds:), le luxembourgeois (lb:), le Pennsilfaanisch (pdc:), le Francique ripuaire (anciennement le Kölsch, ksh:) et le bavarois (bar:).

Caractéristiques

modifier

Il existe plusieurs règles de pertinence. Les personnes contemporaines doivent habituellement atteindre un niveau de célébrité élevé avant qu’un article les concernant ne puisse être rédigé. De plus, les règles concernant les créatures fictives (en particulier les contemporaines) sont extrêmement strictes. Par exemple, les articles concernant individuellement chacun des personnages de Star Trek, de Star Wars, de Harry Potter, du Seigneur des anneaux, etc., sont le plus souvent considérés comme indésirables et sont la plupart du temps supprimés ou bien intégrés dans un seul et même article décrivant tous les personnages. Par exemple, là où dans la version en anglais (et en français), on peut retrouver des articles sur Gandalf et Frodon Sacquet, Wikipédia en allemand n’accepte qu’un seul article décrivant tous les personnages du monde imaginaire de Tolkien (Figuren in Tolkiens Welt). Les articles concernant des événements à venir ou des sorties (par exemple les jeux vidéo) sont également purement et simplement supprimés dans la plupart des cas. Par exemple, il n’existe en aucun article sur le jeu vidéo allemand Crysis, alors que la plupart des autres langues ont d’ores et déjà un article sur ce jeu. Après plusieurs discussions, l’article qui avait été créé a été supprimé et bloqué en écriture (jusqu’à ce que le jeu sorte).

La loi du fair use n’est pas appliquée. Les images et autres média qui sont acceptés sur Wikipédia en anglais sous le coup de cette loi ne le sont généralement pas sur la version en allemand.

De nombreux articles sujets à discussions sont bloqués en écriture pour les utilisateurs anonymes et les utilisateurs récents pendant plusieurs mois. Au , Wikipédia en allemand comptait 253 pages bloqués (contre 138 pour la version en anglais). Il s’agit du plus grand nombre de blocages de toutes les versions de Wikipédia.

Les articles concernant des sujets très connus peuvent être supprimés s’ils n’atteignent pas une longueur minimum. Bien qu’en théorie, les exigences des articles courts (appelés des ébauches) soient équivalents, dans la pratique il y a de grandes divergences entre la version en allemand et la version en anglais.

Le , la catégorie « ébauche » a été éliminée de Wikipédia en allemand (ainsi que le modèle correspondant placé sur les articles les identifiants comme tels).

Contrairement aux versions en anglais et en français, la version en allemand ne possédait jusqu’à 2007 pas de comité d’arbitrage. Des élections pour former un groupe de personnes se sont tenues en . Les décisions de bannissement d’utilisateurs sont cependant toujours prises à la suite d’un vote public nécessitant une majorité de deux tiers pour être validées.

L’équivalent des articles de qualités et des bons articles sont appelés (respectivement) (de) exzellente Artikel (les articles excellents) et (de) lesenswerte Artikel (littéralement « qui valent la peine d’être lus »).

Le système de métadonnées présent sur la version en anglais depuis avait été lancé auparavant sur Wikipédia en allemand en .

Organisation

modifier

Depuis , certains wikipédiens ont mis en place un réseau de confiance ((de) Vertrauennetz) qui fonctionne grâce à un modèle spécial qui est utilisé sur une sous-page particulière de leur page utilisateur. Sur cette sous-page, l'utilisateur donne la liste des participants auxquels il fait confiance appuyé par un argument. Cet argument ne doit pas être lié aux relations personnelles ou à l’affection que l’on a pour la personne, mais doit être une preuve du sérieux de cette personne et de son implication dans le projet Wikipédia. Ensuite, grâce à la fonction « pages liées », il est possible d’obtenir la liste des personnes qui font confiance à un participant en particulier.

En , un utilisateur a rédigé un essai intitulé (de) Playing Wikipedia (« Jouer à Wikipédia ») dans lequel il décrit Wikipédia comme étant un jeu en ligne massivement multi-joueurs sur le Web qui a pour sujet le monde excitant des encyclopédies. Dans un milieu où les règles changent en permanence, les joueurs sont censés influencer la construction d’une encyclopédie en ligne. L’essai se poursuit avec la description de diverses stratégies couramment mises en œuvre par les joueurs.

En , un (de) nouveau projet expérimental a été lancé : il s’agit d’un projet ayant pour but d’évaluer les utilisateurs, de faire part de commentaires, et finalement de se débarrasser des élections des administrateurs. Chaque participant au projet possède sur sa page utilisateur une sous-page spéciale destinée aux autres participants qui vont pouvoir y déposer des appréciations positives ou négatives argumentées. Puis, sur la page officielle du projet, est tenu à jour le nombre d’appréciations positives reçues par chacun des participants.

Événements

modifier

La première rencontre de wikipédiens a eu lieu en à Munich.

À chaque printemps et automne, Wikipédia en allemand organise un concours de rédaction pour lequel un jury élu par la communauté évalue les articles nommés. Les prix sont sponsorisés par des membres de la communauté et des entreprises. La première édition a eu lieu en , parmi les 44 propositions c’est (de) Kloster Lehnin qui a gagné.

La seconde édition du mois de mars suivant a rassemblé 52 contributions et la troisième en en a compté 70. Un essai visant à proposer le concours au niveau international a eu un peu moins bien marché, car il s’avère que finalement seules les versions en néerlandais, en anglais et en japonais de Wikipédia y ont pris part. Pour l’édition de , 150 nominations ont été réparties dans trois catégories, histoire et société (56 nominations), arts et lettres (36), et science (46). C’est l’article sur l’ours brun qui a gagné ((de) Braunbär) et 27 articles ont atteint le niveau d’article de qualité peu après le concours. En , pour la 6e édition, l’article gagnant fut (de) Haager Konvention zum Schutz von Kulturgut bei bewaffneten Konflikten (convention de La Haye pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé).

Les wikipédiens de la version en allemand ont organisé la première conférence internationale sur Wikipédia, Wikimania 2005, qui s’est déroulée à Francfort en . Quelque 300 personnes provenant de plus de 50 pays ont assisté à plusieurs conférences pendant trois jours.

Du au , la bibliothèque universitaire de l’état de Göttingen a organisé une exposition sur l’histoire des cinq premières années de Wikipédia. En 2006, la première (de) Wikipedia Academy s’est déroulé à l’université de Göttingen. Cet événement avait pour objectif de rapprocher les projets de la Wikimedia Foundation au sein du monde universitaire.

En 2007, une édition sera également organisée en partenariat avec l’académie des sciences et de la littérature (Akademie der Wissenschaften und der Literatur) à Mayence et rentrera dans le cadre de l’année des lettres ((de) Jahr der Geisteswissenschaften), organisé par le ministère fédéral de l'Éducation allemand.

Contacts avec le Brockhaus

modifier

En , une liste entière des titres des articles du Brockhaus (l'une des plus importantes encyclopédies en langue allemande) a été mise en ligne sur Wikipédia en allemand dans le but de faciliter la création des articles manquants. Un représentant du Brockhaus a demandé et réussi à faire supprimer cette liste, qu'il considérait comme étant une violation de leurs droits d’auteur. Après de longs échanges par courriel, un groupe de cinq wikipédiens a rendu visite au nouveau groupe de média du Brockhaus à Mannheim le . La discussion a mis en évidence les différences entre les deux approches menant à la rédaction d’une encyclopédie et permis de montrer que les gens du Brockhaus observaient de très près Wikipédia depuis un certain temps.

Wikimedia Deutschland

modifier

Les wikipédiens de la Wikipédia en allemand ont été les premiers à former une association locale soutenant les activités de la Wikimedia Foundation à l’extérieur des États-Unis. Wikimedia Deutschland est officiellement une eingetragener Verein, association enregistrée datant du . Elle a organisé plusieurs présentations de Wikipédia, entre autres pendant le CeBIT de 2005, les Systems à Munich en 2005 et à Leipzig en 2005.

Évaluation et analyse

modifier

En , le magazine informatique c't a comparé Wikipédia en allemand avec l’encyclopédie multimédia Brockhaus et l’édition allemande de Microsoft Encarta. Sur une échelle de 0 à 5, Wikipédia a obtenu 3,4.

Quelques semaines plus tard, le journal hebdomadaire Die Zeit a aussi comparé le contenu de Wikipédia avec d’autres travaux de référence et annoncé que Wikipédia partage sa position dominante dans le domaine des sciences naturelles. La version DVD du printemps 2005 a été plutôt critiquée de façon négative par Björn Hoffmann (le chef de produit du Bibliographisches Institut & F.A. Brockhaus en ).

En , le projet OpenUsability a effectué des tests de facilité d’utilisation sur Wikipédia en allemand en relation avec l’entreprise berlinoise Relevantive AG. L’étude s’est concentrée sur la recherche d’information et a donné en conclusion un ensemble de recommandation sur les changements à apporter à l’interface de MediaWiki. En , le projet a effectué un deuxième test visant à simuler l’expérience de la découverte de Wikipédia par un novice. Les résultats ont été publiés en anglais.

Publication hors-ligne

modifier

CD (novembre 2004)

modifier

En , l’entreprise Directmedia Publishing GmbH a commencé à distribuer un CD-ROM contenant une image de Wikipédia en allemand. Environ 40 000 CD ont été envoyés aux clients de Directmedia. Le prix était de 3 euro par CD.

Le logiciel d’affichage et de recherche utilisé pour le projet, Digibib, avait été développé auparavant par Directmedia Publishing pour des publications antérieures. Ce logiciel fonctionne sur Windows, Linux, et Mac OS X. Les articles de Wikipédia avaient dû être convertis au format XML utilisé par Digibib.

Pour produire le CD, une copie de la version courante en ligne de Wikipédia avait été copiée sur un serveur isolé, sur lequel une équipe de 70 Wikipédiens avait minutieusement examiné le contenu et puis effacé les articles n’ayant pas de sens et les violations évidentes de droits d’auteur. Les articles sujets à discussions avaient quant à eux été ajoutés sur une liste d’articles à revoir plus tard. Finalement, le CD était composé de 132 000 articles et de 1 200 images.

L’image ISO avait été distribuée gratuitement grâce à eMule et à BitTorrent. En décembre, CHIP avait également ajouté cette version de Wikipédia sur le DVD accompagnant chacune de ses publications. Les informations de Wikipédia sont publiées sous la licence GFDL, tandis que le logiciel Digibib ne peut être copié pour un usage commercial, à l’exception de la version Linux qui est sous licence GPL.

CD/DVD (avril 2005)

modifier
 
DVD de publication sur Wikipédia en version allemande.

Une nouvelle version de Wikipédia a été publiée par Directmedia le . Cette distribution était composée d’un DVD de 2,7 Go et d’un CD-ROM amorçable à part (contenant une version de Linux avec Firefox). Le CD-ROM ne contenait pas toutes les données, mais avait été ajouté à la distribution pour satisfaire les utilisateurs dépourvus de lecteurs de DVD. Le DVD fonctionnait avec le logiciel Digibib de Directmedia. L’ensemble pouvait être installé sur un disque dur. De plus, le DVD contenait des articles de Wikipédia formatés pour pouvoir être lus sur PDA (en particulier, dans les formats Mobipocket et TomeRaider).

Les wikipédiens de la version en allemand ont développé un format spécial pour les métadonnées à propos des personnes (nom, lieu et année de naissance, etc.) appelé (en) Personendaten. L’objectif principal de ce système était de faciliter les fonctions de recherches sur le DVD. Les Personendaten ont été ajoutés pour environ 35 000 articles biographiques sur la version courante de Wikipédia, de façon semi-automatique en partie à l’aide d’un outil.

Le travail d’analyse a été semblable au CD précédent et s’est déroulé sur un serveur à part équipé de MediaWiki. Durant environ une semaine, 33 wikipédiens ont travaillé en coordination grâce à IRC. Pour éviter de faire du travail en double, les participants devaient protéger tous les articles sur lesquels ils travaillaient et les liens vers ces derniers étaient affichés en vert. Des listes d’articles ayant potentiellement été victimes de vandalisme ou contenant des pourriels avaient pu être établies auparavant grâce à des requêtes SQL. Les articles inacceptables étaient supprimés sur le champ. Alors que les articles en XML du CD précédent avaient été produits à partir d'HTML, cette fois-ci un script a été utilisé pour convertir les articles directement à partir du Wikitexte vers le format accepté par de Digibib. Finalement, le DVD était composé d’environ 205 000 articles, chacun venant avec une liste des auteurs.

Directmedia a vendu environ 30 000 DVD à 9,90 euro l’unité. Le prix étant composé de 16 % de taxe, d’un euro reversé à Wikimedia Deutschland et les coûts de production étaient d’environ 2 euro. L’image DVD peut aussi être téléchargé gratuitement sur Internet.

Étant donné la réussite de ce DVD, Directmedia a offert 10 000 images en haute résolution appartenant au domaine public sur Wikimedia Commons (voir (en) Commons donation).

DVD/livre (décembre 2005)

modifier
 
Le DVD/livre de 2005 pour la Wikipédia en allemand.

L’édition suivante de Wikipédia est sortie en et elle a été publiée par Zenodot Verlagsgesellschaft mbH, une entreprise affiliée à Directmedia. Cette nouvelle version était composée un DVD de 7,5 Go contenant 300 000 articles et 100 000 images ainsi que d’un livre de 139 pages expliquant Wikipédia, son histoire et ses règles de fonctionnement. Le livre avec le DVD est vendu à 9,90 euro. Les deux sont disponibles gratuitement en téléchargement sur Internet.

La partie d’analyse pour cette version fut différente et n’a eu nullement besoin d’aucune intervention humaine. Une liste blanche des wikipédiens de confiance a été établie, puis l’historique des 10 derniers jours de chaque article a été examiné, et la dernière version enregistré par un wikipédien de confiance a été choisi pour la version DVD. Si aucune version de la sorte n’existait, la plus ancienne version de la période de 10 jours était alors choisie. Quant aux articles destinés à être nettoyés ou supprimés, ils n’ont pas été utilisés.

DVD (décembre 2006)

modifier

La version de peut être téléchargée de dvd.wikimedia.org.

Séries Wikipress

modifier

Le livre au sujet de Wikipédia avait été le premier d’une série de livres intitulés Wikipress. Ces livres, publiés par Zenodot, étaient une collection d’articles de Wikipédia sur un même thème, retravaillés par des personnes rémunérées par Directmedia et appelées des « Wikipeditors ». Parmi la série des Wikipress, les thèmes suivants sont disponibles : les prix Nobel de la paix, les vélos, l’Antarctique, le système solaire, le hip-hop, et d’autres sujets tout aussi variés sont en préparation comme les baleines, la théorie du complot, les mangas, l’astrophysique, et la Croix-Rouge. Les livres sont construits sur un serveur à part. Chaque livre Wikipress est accompagné d’une « carte d’entrée », il s’agit d’une carte que les lecteurs peuvent envoyer pour modifier le contenu des livres. Cependant comme le projet n’a pas atteint les espérances, il a été arrêté après quelques livres.

Éditions papier

modifier

Projet Zenodot

modifier

L’éditeur Zenodot a annoncé en qu’il avait l’intention de publier Wikipédia en allemand en entier en version papier, en 100 volumes de 800 pages chacun. Le projet a donc commencé par la lettre A en , suivi par deux volumes chaque mois par la suite, pour finir avec la lettre Z en 2010. Le projet, ayant pour nom de code WP 1.0, sera soutenu par 25 personnes employées par Zenodot comme membres d’un comité d’experts scientifiques. Les changements apportés à ces articles avant leur publication seront aussi incorporés sur la version en ligne de Wikipédia.

En , Zenodot a organisé un jour communautaire pour rencontrer les wikipédiens et discuter avec eux du projet. Des groupes ont d’ores et déjà commencé à polir les articles, dont le début du titre se trouve dans l’intervalle Aa-Af et qui se trouvent sur la liste des articles du projet. Fin mars, Zenodot a annoncé que le projet avait été mis en suspension et qu’aucun livre ne serait publié pour 2006, car il n’y avait pas assez de soutien de la part de la communauté.

Das Wikipedia-Lexikon in einem Band

modifier

En septembre 2008[4], la société éditoriale Bertelsmann[5] publie en Allemagne Das Wikipedia-Lexikon in einem Band (littéralement « le lexique Wikipédia en un volume »), un ouvrage encyclopédique papier qui contient les résumés introductifs[6] des articles de Wikipédia en allemand sur les sujets les plus consultés sur Internet[7] de 2007 à avril 2008[8]. Ce choix éditorial conduit à retenir les sujets les plus recherchés par le public germanophone à cette époque, comme certains films qui se retrouvent avec des entrées plus longues que d'autres consacrées à des personnages historiques[8]. Certains de ces résumés sont également raccourcis pour gagner de la place[8]. Cette publication intervient après deux tentatives d'éditer Wikipédia en allemand au format papier[8].

L'ouvrage est imprimé sur papier à 50 000 exemplaires au format d'un livre de 992 pages. De plus, l'ouvrage contient 1 000 illustrations[8].

Un euro est reversé à l'association Wikimedia Deutschland pour chaque vente[6].

Problèmes juridiques et polémiques

modifier

Réutilisations illégales

modifier

En , le magazine d’actualité Der Spiegel publie un article sur le Génocide au Rwanda sur son site Web. Il s’agit en fait d’une copie de l’article de Wikipédia. L’article est retiré et remplacé avec des excuses.

En , l’encyclopédie Brockhaus publie un article sur le nouveau pape Josef Ratzinger sur son site Web. Comme il ressemble beaucoup à l’article de Wikipédia, le Brockhaus est suspecté d’avoir plagié l’article de Wikipédia. Il retire rapidement l’article suspicieux mais ne présente aucune excuse et n’avoue pas avoir commis de plagiat[9].

Violations de droits d’auteur de grande envergure (2003-2005)

modifier

À la mi-, il a été découvert qu’un utilisateur anonyme avait saisi des centaines d’articles provenant d’anciennes encyclopédies qui avaient été publiées dans les années 1970 et 1980 en RDA. Les articles touchés concernaient principalement la philosophie et des sujets liés. L’utilisateur en question avait commencé en .

Le problème a été relaté dans la presse et de nombreux wikipédiens ont commencé à retirer le travail protégé par les droits d’auteurs. Cette affaire était rendue plus difficile par le fait que ces anciennes encyclopédies n’étaient pas en ligne et étaient difficilement trouvables dans les bibliothèques de la RFA, et que l’utilisateur avait utilisé plusieurs adresses IP différentes. Le DVD de Directmedia avait également dû être mis à jour.

Canular sur Bertrand Meyer

modifier

Le , un utilisateur anonyme avait écrit que Bertrand Meyer venait de décéder quatre jours auparavant (le ). Meyer est un scientifique principalement connu pour avoir mis au point le langage de programmation Eiffel. Le canular a été rapporté cinq jours plus tard dans le téléscripteur de nouvelles de Heise et l’article a été immédiatement corrigé.

De nombreux médias importants en Allemagne et en Suisse ont parlé de cet incident, qui n’a pas été sans rappeler l’affaire Seigenthaler de Wikipédia en anglais. Bertrand Meyer avait ensuite publiquement fait part d’une évaluation positive de Wikipédia en concluant que « Le système a succombé à l’une de ses failles et s’est rapidement remis sur pied de lui-même. Cela n’a pas affecté la grande image. Comme celles à mon sujet, les rumeurs sur la chute de Wikipédia ont été grossièrement exagérées. »

En 2006, Wikimedia Deutschland s’est retrouvé mêlé à un conflit juridique entre les parents du hacker allemand décédé Tron et la Wikimedia Foundation. Les parents ne souhaitaient pas que le vrai nom du hacker soit révélé de façon publique et, en , ils ont obtenu une injonction préliminaire dans une cour de Berlin contre la Wikimedia Foundation, demandant le retrait du nom du hacker. Le nom a été retiré.

Le , ils ont obtenu une seconde injonction, cette fois-ci contre Wikimedia Deutschland, interdisant l’adresse www.wikimedia.de (sous le contrôle de Wikimedia Deutschland) de rediriger vers de.wikipedia.org (sous le contrôle de la Wikimedia Foundation, américaine et réel hébergeur de l’encyclopédie) aussi longtemps que le vrai nom a été affiché publiquement. Wikimedia Deutschland s’est pliée à la sentence et a remplacé la redirection par un texte expliquant la situation, mais sans mentionner l’affaire Tron en particulier.

Wikipedia en allemand est resté accessible via l’adresse de.wikipedia.org durant cette période. Un jour plus tard, Wikimedia Deutschland a fini par suspendre l’injonction et a établi un lien allant de l’adresse de.wikipedia.org vers Wikipédia en allemand.

Le 9 février, la cour a annulé l’injonction déclarant que ni les droits de la personne décédée, ni ceux des parents n’avaient été atteints par le fait d’afficher le nom publiquement. Ce jugement a été validé en appel le 12 mai.

Plainte de Lutz Heilmann

modifier

En novembre 2008, Lutz Heilmann, député allemand d'extrême-gauche et ancien membre de la Stasi, a porté plainte contre la version germanophone de Wikipédia pour calomnie à propos de l'article le concernant. Il a ainsi pu bloquer le site pendant trois jours, avant de retirer sa plainte en accord avec la lutte de son propre parti contre la censure sur Internet[10].

Dérivés et parodies

modifier

Il existe plusieurs parodies de Wikipédia en allemand, dont Kamelopedia, (qui existe depuis ), Studipedia (qui existe depuis ) et la version allemande de la Désencyclopédie, créée en .

Un des participants de longue date de Wikipédia en allemand a lancé sa propre version en avril 2005 sous le nom Wikiweise. Il dit avoir été motivé par ce qu’il considère comme étant un manque de qualité dans Wikipédia en allemand et un certain contenu impropre à une encyclopédie. Sa version est soutenue par la publicité, utilise son propre logiciel (mais fonctionne avec un langage wiki semblable), n’accepte que des participants possédant un compte, et exige que les participants les plus actifs de chaque article affichent leur vrai nom.

De plus, plusieurs encyclopédies de langue allemande, fonctionnant avec MediaWiki et se limitant à un ou plusieurs sujets précis, se sont fondées sur Wikipédia en allemand.

Notes et références

modifier
  1. (en) Jason Richey, « [Wikipedia-l] new language wikis » [archive du ], sur lists.wikimedia.org, (consulté le ).
  2. « Des sites de Wikipédia se mettent en grève », sur lessentiel.lu, .
  3. (en) « List of Wikipedias » (consulté le ).
  4. (cs) « Wikipedie je mnohojazyčná webová encyklopedie se svobodným obsahem | FREEBIT », (consulté le )
  5. (de) « Lexika-Verkauf: Brockhaus verschwindet, sein Inhalt bleibt - WELT », sur DIE WELT, (consulté le )
  6. a et b (de) Uwe Mantel, « Bertelsmann bringt gedruckte Wikipedia », sur DWDL.de, (consulté le )
  7. (de) « Top-Flops der IT: Auch Wikipedia hatte eine Pleite », sur PC-WELT, (consulté le )
  8. a b c d et e (de) Redakteur, « Wikipedia Lexikon in einem Band », sur PC-WELT, (consulté le )
  9. voir le (en) rapport du Signpost à ce sujet
  10. Un ancien de la Stasi fait fermer Wikipédia pendant 3 jours, Le Journal du Net, 18 novembre 2008.

Voir aussi

modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

modifier

Liens externes

modifier