Ouvrir le menu principal

Wikipédia:Transcription des langues indiennes

(Redirigé depuis Wikipédia:TLI)

Cette page présente les recommandations à appliquer concernant la transcription en alphabet latin des mots des alphasyllabaires du sous-continent indien sur la Wikipédia francophone.

Langues concernéesModifier

Cette recommandation s'applique aux langues du sous-continent indien écrites dans un alphabet du sous-continent. Il s'agit principalement de l'assamais, du bengali, du gujarati, du hindi, du kannada, du konkani (écrit avec la devanagari ou l'alphabet kannada), du malayalam, du marathi, du népalais, de l'oriya, du pali, du pendjabi (écrit avec la gurmukhi), du sanskrit, du tamoul et du télougou.

Certains aspects de cette recommandation peuvent également s'appliquer à d'autres langues asiatiques comme le birman, le javanais, le khmer, le lao, le thaï ou le tibétain.

Les langues indiennes écrites avec l'alphabet arabe, ou une de ses variantes, sont transcrites selon les règles de transcription de l'arabe. Il s'agit notamment du cachemiri, de l'ourdou, du pendjabi (écrit avec la chahmoukhi) et du sindhi.

Méthode de transcriptionModifier

Dans les articles et les titres d'article, on utilise par ordre de priorité :

  1. La transcription usuelle. On désigne par transcription usuelle une transcription entrée dans l'usage courant en français ou un nom commun d'origine indienne entré dans le vocabulaire français courant. On considère qu'une transcription est usuelle si une très nette majorité des occurrences de ce mot en français courant utilisent cette transcription ou que le nom commun est entré dans le vocabulaire français s'il est mentionné dans au moins deux dictionnaires usuels.
  2. La transcription simplifiée. Si une transcription usuelle ne peut être établie ou vérifiée, on utilise une transcription simplifiée. Il s'agit de la transcription savante :
    • sans les signes diacritiques : ā → a, ī → i, ū → u, ṁ → m, etc.
    • avec les particularités suivantes : ś → sh, ṣ → sh, c → ch, ch → chh, ṛ → ri.
  3. La transcription savante préserve l'ensemble des informations phonétiques de l'alphabet d'origine. Elle n'est utilisée que lorsqu'une transcription simplifiée rendrait le mot ambigu. Toutefois, lorsqu'une transcription usuelle ou simplifiée est utilisée, la transcription savante reste indiquée dans l'introduction de l'article, en même temps que le mot dans son alphabet d'origine à l'aide du modèle {{langue}}.

La méthode de transcription préférée pour les langues indiennes sur Wikipédia est la norme ISO 15919. Pour le sanskrit et le pali, on préfère la norme IAST, qui ne diffère de l'ISO 15919 que sur quelques points (dans les deux cas, les macrons sont préférés aux accents circonflexes pour indiquer les voyelles longues).

RemarquesModifier

  • Seuls les noms communs qui ne sont pas entrés dans le vocabulaire du français sont considérés comme des mots étrangers et doivent donc être en italique.
  • Les alphabets indiens ne distinguent pas les majuscules et les minuscules. Toutefois, il est d'usage en français que les transcriptions de noms propres prennent une majuscule.
  • Dans les cas où deux transcriptions sont possibles, l'une sanskrite l'autre hindi (par exemple mandira et mandir pour मंदिर), on favorise la transcription sanskrite pour les termes concernant l'Inde ancienne ou les textes religieux ou philosophiques et la transcription hindi dans un contexte contemporain. Dans tous les cas, les deux transcriptions sont mentionnées en introduction ou dans une note.
  • Des redirections à partir de toutes les transcriptions possibles doivent être créées.

RessourcesModifier

En cas de doute sur une transcription, n'hésitez pas à solliciter l'avis d'un autre contributeur sur le Projet Monde indien ou le Projet Sanskrit.

Tableaux de transcriptionModifier

Pour vous aider à transcrire un mot, vous pouvez consulter :

DictionnairesModifier

Deux dictionnaires sanskrit-français sont consultables en ligne :

Les deux dictionnaires les plus utilisés sur le plan international sont

Dans les dictionnaires, les substantifs sont donnés sous leurs thèmes, c’est-à-dire sans leur désinence (ex. Mahābhārata et non Mahābhāratam, liṅga et non liṅgam).

ExempleModifier

Pour le mot sanskrit संप्रज्ञात, la transcription savante (IAST) est saṃprajñāta, la transcription simplifiée samprajnata.

L'introduction de l'article Samprajnata sera ainsi rédigée :

'''''Samprajnata''''', en [[sanskrit]] {{lang|sa|texte=संप्रज्ञात|trans=saṃprajñāta}}, est ...
Samprajnata, en sanskrit संप्रज्ञात (saṃprajñāta), est ...

Ce mot n'étant pas entré dans le vocabulaire du français, il est considéré comme étranger et s'écrit en italique. Dans le corps de l'article, on utilisera :

''samprajnata''
samprajnata


Pour le mot sanskrit योग, la transcription savante (IAST) est yoga et la transcription simplifiée est également yoga.

L'introduction de l'article Yoga sera ainsi rédigée :

Le '''yoga''', en [[sanskrit]] {{lang|sa|texte=योग|trans=yoga}}, est ...
Le yoga, en sanskrit योग (yoga), est ...

Ce mot étant entré dans le vocabulaire du français, il ne s'écrit pas en italique. Dans le corps de l'article, on utilisera :

yoga
yoga

Utilisation des titres et formules honorifiquesModifier

Dans beaucoup de textes du sous-continent indien, des titres honorifiques ou des formules de politesse sont utilisés. C'est particulièrement le cas en référence aux divinités. Il s'agit principalement de « shri » (श्री (Śrī)), en anglais « lord » et en français « seigneur ».

Conformément à la neutralité des points de vue en vigueur sur Wikipédia, ces titres et formules ne doivent pas être utilisés dans la rédaction d'articles, sauf dans le cas de citations. On écrira ainsi « Krishna » et non pas « Sri Krishna », « Lord Krishna » ou « Seigneur Krishna ».

Le même principe s'applique pour le suffixe honorifique « -ji » qui doit être omis.

Des exceptions peuvent être faites quand le nom de la personne dont il est question n'est pas connue sauf avec le titre ou la formule honorifique (c'est-à-dire quand le titre ou la formule fait partie du nom) ou quand le titre ou la formule honorifique est le plus simple moyen d'éviter une ambiguïté.

Les titres et formules honorifiques les plus fréquents sont :

  • Shri, Lord (anglais), Seigneur
  • Shrimati
  • Swami
  • Sankaracharya
  • Raja, Rani (Maharaja, Maharani)
  • Guru / Gourou, Jagadguru
  • Deva, Devi (suffixes utilisés pour les divinités)
  • Acharya
  • Bhagwan
  • Ji (suffixe)

Bandeau d'avertissementModifier

La présence de caractères indiens peut-être signalée aux lecteurs par le bandeau {{Unicode langues indiennes}} posé en tête de l'article :

  Cette page contient des caractères d'alphasyllabaires indiens. En cas de problème, consultez Aide:Unicode.

NotesModifier

  1. a et b Pour écrire ā, ī, ū tapez A, I, U, pour , , , , , , tapez R, M, H, D, T, N, S, pour tapez lR, pour tapez lRR, pour tapez G, pour ñ tapez J et pour ś tapez z.