Wikipédia:Satire de Wikipédia

Information préliminaire : Cette page est ouverte à la contribution de tout un chacun. La ressemblance avec des faits existants serait complètement, mais alors vraiment complètement, totalement voulue Émoticône sourire.

Wikipédia est comme une saucisseModifier

Selon Jimmy Wales, « Wikipédia est comme une saucisse, on en aime le goût mais on n'a pas vraiment envie de savoir comment c'est fait[1]. »

Comment contribuer sans problèmesModifier

Voici les règles de base pour éviter les conflits et les problèmes sur Wikipédia :

Le choix des sujetsModifier

Il ne faut pas contribuer à la réalisation d'un article traitant :

  • de politique, sauf pour corriger l'orthographe et la typographie ;
  • d'économie politique, sauf pour corriger l'orthographe et la typographie (éviter en particulier de citer un économiste, un animal réputé troglodytique et qui, de ce fait, ne comprend rien à la société et à la vie des gens normaux) ;
  • de sociologie, sauf pour corriger l'orthographe et la typographie (ou remplacer tout mot compréhensible par une locution cryptée) ;
  • de religion, sauf pour corriger l'orthographe et la typographie (mais la casse des lettres est, dans ce domaine, un sujet sensible) ;
  • d'orthographe, surtout pour en corriger l'orthographe ;
  • mais s'en tenir à la création d'ébauches. Exemple : Une pomme est un fruit

Par contre, il faut :

  • s'en tenir à l'insertion d'évènements factuels, qui ne peuvent pas déclencher de polémique.
Exemple : « Le chien de Machin s'appelle Truc » est une bonne contribution ; « Machin aime les chiens » est une contribution polémique, à éviter.
Dans le cas d'un personnage public, on préfèrera les catégories de type Catégorie:naissance en 1963 ou, pour les écrivains mâles uniquement, Catégorie:écrivain (éviter de préciser la nationalité si le pays connaît des tensions nationalistes ou régionalistes).
  • se consacrer exclusivement aux sujets qui n'intéressent personne (et se mettre en retrait dès que quelqu'un s'y intéresse).
  • éviter tout sujet contemporain et terme usuel récent. N'oubliez pas, une encyclopédie sérieuse doit rester un musée poussiéreux qui renferme des porcelaines du passé et qui sent bon la naphtaline.

Le comportement généralModifier

  • Sur les pages à supprimer, toujours voter opiner comme la majorité. Si aucune majorité claire ne se décide, attendre. S'il n'y a toujours rien, voter opiner neutre, ou mieux, ne pas voter opiner (si cela peut rassurer votre esprit civique, cela ne remet pas en cause le caractère démocratique de la procédure, puisque la suppression ne dépend pas du résultat du vote de la comparaison du nombre des opinions favorables et défavorables)[NOTE_IMPORTANTE 1].
  • Toujours voter pour les administrateurs qui se présentent (sauf si la proportion de voix   Contre est très supérieure à celle des   Pour, ce qui ne s'est jamais vu).
  • Renoncer à émettre un avis personnel autre que « J'aime les pommes de terre », « J'aime les raisins secs » ou « J'aime le lard »
    • tout bien considéré, renoncer à « J'aime le lard », car un tel comportement a déjà mené au conflit. De même, ne faites pas d'allusion à vos goûts pour les « Panzani », sinon quelqu'un pensera que vous détestez les Italiens et que vous ravivez des tensions racistes.
  • Écrire « Je pense qu'Untel devrait faire partie de la Catégorie:Dictateur, Catégorie:Terroriste, Catégorie:Personnalité » est un comportement totalement irresponsable menant directement au conflit.
  • Ne surtout pas faire de plaisanterie : de nombreuses personnes ne les comprenant pas, vous risquez de vous faire bloquer trois jours. Si vous voulez faire une blague, rédigez-la avec moult smileys :-))) et balises comme <humour></humour> . Faites des blagues simples et évitez le second degré. Même les blagues les plus lourdes, douteuses et orientées se trouveront alors protégées, et la sérénité du politiquement correct règnera à nouveau sur les ondes pures et tranquilles de l'encyclopédie.
  • Créer un très grand nombre d'articles repompés d'Encarta, de Britannica, ou de pages web quelconques sur des sujets pompeux tels que l'histoire philosophique des musiciens baroques, changer trois connecteurs logiques pour de pas être accusé de plagiat et citer les sources de l'article original sans les avoir lues afin de passer pour un contributeur important de Wikipédia qu'il serait regrettable de perdre. Pour être encore plus insoupçonnable, rejoindre l'équipe de Patrouille RC. Une fois sa réputation assurée, troller impunément les articles de son choix et pousser les autres contributeurs à bout en accumulant les points Godwin. Se faire ensuite passer pour un martyr.
  • Défaire sans justifier, ajouter des catégories et des demandes de références, réprimander sur l'orthographe et la syntaxe. Ce sont les trois règles d'or si vous voulez être un jour administrateur ou bureaucrate. Surtout ne jamais contribuer en ajoutant du contenu ! Le pouvoir est dans la sanction, pas dans la création. C'est en asservissant les péons que vous deviendrez leur maître. À vrai dire, à quoi bon contribuer sérieusement à un article lorsqu'il est aussi utile de faire trois ou quatre clics ?

Choisir son campModifier

L'inclusionnisteModifier

 
Répartition vraisemblable des articles de la Wikipédia francophone par rapport aux articles vraiment utiles (en bas à droite).

Qu'est-ce qui mérite de rentrer dans Wikipédia ? Des articles relatifs aux sciences, à l'histoire, l'économie, la littérature ? Que nenni mon ami : le porno, les manga, les jeux vidéo, le foot, les catcheurs et les catcheurs qui se sont reconvertis en footballeurs. En un mot, ce qu'on appelle de manière pleine de condescendance la « culture populaire ».

Si tu considères que Proust c'est de la merde, mais que Harry Potter c'est génial, alors tu peux demander ta carte chez les inclusionnistes. Quels sont leurs arguments ?

  • le nombre : il y aura toujours plus de lecteurs de manga que d'amateurs de Mozart ;
  • leur ressentiment mépris, souvent mal dissimulé pour la culture à laquelle ils ont jamais réussi à s'intéresser. Ils prétendent défendre des articles... mais rêvent en fait de bazarder ceux sur des sujets sérieux ;
  • leur âge : en général, ils ont gardé les mêmes goûts qu'à quinze ans ;
  • leur sophisme : « les encyclopédies papiers étaient limitées en volume, pas nous. » Tout à fait : le fait justifie le droit et, puisque on peut de facto produire des tonnes d'articles, on a le droit de le faire ;
  • leur paresse : les inclusionnistes sont souvent des informaticiens aux centres d'intérêt bien déterminés (bédé, musique à la mode, jeux vidéo) : plutôt que de traduire ou de pondre un article en maths ou en physique rudimentaire (domaine où ils auraient dû exceller), ils préfèrent bien entendu un article sur un jeu de rôle dont tout le monde se fout ;
  • leur fascination pour ce qu'ils appellent de la « culture populaire » et qui n'est souvent que le produit du marketing : Harry Potter, le foot, les jeux vidéo et le porno ;
  • leur confusion entre ces divertissements et ce qui relève de la culture.

L'exclusionnisteModifier

L'Exclusionniste, ou suppressioniste (que l'autodafé préserve ce gardien de la pensée) offre au peuple sa Sublime Méthode, selon lui universelle et sans ambiguïté, offrant moyen de déterminer si un article peut prendre place dans Wikipédia. Toutefois nul n'a pu la trouver exposée, ni ne pourrait l'employer car, selon un autre exclusionniste, « ce n'est pas pertinent ».

Les articles traitant de ce qu'il n'apprécie pas doivent rejoindre l'Index car leur existence menace les autres. Ah, comme la destruction de l'article traitant d'Harry Potter améliorerait Proust, ce qui de surcroît ramènerait du côté de chez Marcel les Harry perdus !

Son action purificatrice te protégera de l'inclusionnisme, cette abjection te contraignant à lire voire à écrire tant d'articles, cette ignominie par laquelle des âmes perdues distraient d'irremplaçables électrons (par exemple, dans des articles décrivant des jeux de rôles) aux thèmes qu'Il déclare nobles.

L'Exclusionniste saura extirper les contributions relatives au foot, si préjudiciables aux articles traitant de maths. Sa Sagesse éclairante illumine allume ainsi des articles que par la suite tu chercheras en vain ici-bas, te laissant certes ignorant... mais culturellement vertueux.

Il n'a semble-t-il pas encore constaté que nombre de pièces de Molière relevaient de son vivant du divertissement donc, en toute rigueur, qu'elles ne participaient alors pas de la culture.

Gloire au détenteur de l'unique savoir digne de ce nom, ce fat ne prenant même pas la peine de justifier son prétendu droit d'interdire autrement qu'en te prêtant incapacités, frustrations et intentions.

Carrière d'un wikipédienModifier

Qu'ils soient inclusionnistes ou exclusionnistes, les wikipédiens ont quatre genres de carrière :

  • ils finissent bloqués ;
  • ils abandonnent ;
  • ils deviennent administrateurs ;
  • ils s'en vont œuvrer dans une fondation à partir de laquelle ils encouragent les wikipédiens à bosser et les spécialistes à corriger les bêtises des wikipédiens.

Pour les plus extrémistes (ou les bannis), ils créent un site web hors de Wikipédia (voire un site miroir) et vomissent leur haine dessus.

Dans tous les cas, leurs contributions à Wikipédia se tarissent.

Chercher le consensusModifier

Pour trouver un consensus, n'oubliez pas :

  1. Si vous êtes d'accord avec un administrateur, c'est un consensus ;
  2. Si un utilisateur et un administrateur sont d'accord, ce sont des faux-nez ou des pantins.

Améliorer ses relations pour se faire bien voirModifier

  1. Quand on détecte une contribution tendancieuse, la reverter pour montrer qu'on ne se laisse pas abuser. Immédiatement après, reverter pour revenir au texte précédent. De toute façon, c'est ce qu'aurait fait l'autre contributeur, alors pourquoi risquer de se faire mal voir et de casser le « wikilove » ?
  2. Cela dit, le wikilove doit rester platonique, évitez de choper un blocage pour harcèlement.
  3. Si deux utilisateurs font des contributions allant dans un sens différent du vôtre, considérez que c'est une « bande ». Si en plus ils participent à la page de discussion, alors c'est une « meute ». S'il répondent précisément à vos objections, dites que c'est une « bande hargneuse et aigrie ». Par contre, si vous faites une contribution allant dans le même sens qu'un autre utilisateur, considérez qu'il s'agit d'un « travail coopératif ».
  4. Ne détruisez jamais le travail des autres, même s'il est nullissime. Considérez qu'eux seuls travaillent et que vous n'êtes qu'un glandeur.
  5. Rester sur les Modifications récentes, mais n'annulez que les modifications de type pipicacaproutesque et ne blanchir que les articles au contenu de ce type.
  6. Si vous patrouillez sur les Modifications récentes, évitez d'entrer en contact avec les contributeurs pour leur signifier qu'ils sont des débutants maladroits, voire d'authentiques vandales ; ils pourraient mal le prendre et vous faire une mauvaise publicité.
  7. Ne jamais rien proposer en Pages à supprimer (PàS) ; si on ne propose rien, on ne risque pas de se mettre une personne à dos, sauf si les trois conditions de base quant au contenu de l'article sont réunies (créé par une IP [ce critère implique les deux suivants], musique inconnue, autopromotion). Surtout ne proposez jamais de pages traitants de sujets populaires (à défaut d'être encyclopédiques) où interviennent de nombreux Wikipédiens, comme les pages sur Harry Potter, les mangas, les séries télévisées américaines, les personnages de fiction, les gares de province, etc. Vous risquez de vous faire insulter et le vote rassemblera immanquablement une immense majorité d'avis pour la conservation de la page en question.
  8. Toujours voter   Neutre et expliquer son vote en donnant raison aux deux parties... pas de lésés, tout le monde est heureux.
  9. Si un administrateur désire devenir steward, il faut voter   Pour et tout faire pour le lui faire savoir (par un petit compliment sur la page de vote, par un mot doux sur sa page de discussion, etc.)
  10. Sur le Bistro, ne faire des blagues que si trois administrateurs (au minimum, cinq est une garantie) ont fait de l'humour avant. Évitez les blagues trop réussies qui feraient de l'ombre à l'humour des administrateurs.
  11. Éviter comme la peste les conflits. Il est de bon ton de créer un ou plusieurs faux nez afin d'assouvir ses pulsions conflictuelles.
  12. S'auto-conditionner afin de penser « les admins ont toujours raison ». Ils peuvent vous bloquer à tout moment (selon leur bon vouloir, leur humeur, ou selon le temps qu'il fait dehors), donc ne surtout pas les froisser (surtout les admins récents, très susceptibles quand ils obtiennent leur balai).
  13. Encenser les mascottes ! Wikipédia a des mascottes, qui sont aussi en majorité des administrateurs.
  14. Toujours donner raison à l'autre, même s'il a tort. Ne pas se le mettre à dos est une priorité, donc toujours être d'accord avec tout le monde est une priorité. Mais, si à un moment il faut faire un choix entre deux utilisateurs, privilégiez toujours celui qui est administrateur.
  15. Soyez convivial, consensuel, fraternel, fusionnel. Ne proposez jamais la suppression d'un article sur les palmes académiques du beau-frère d'un autre contributeur. Proposez plutôt la fusion avec l'article « palmipèdes ». Lequel, sur WP, est redirigé vers pelecaniformes. Ben oui, une appellation qui évite toute équivoque, autre principe fortement conseillé.

Sourcer, toujours sourcerModifier

  1. Toute banalité, tout fait parfaitement connu de tous, doit être appuyé par trois références. Si vous ne sourcez pas suffisamment « la pomme est un fruit »[Information douteuse], il y aura toujours un interlocuteur, attentif au fait que la pomme de terre est un légume[Interprétation personnelle ?][source secondaire nécessaire], qui mettra un bandeau de pertinence, ou de neutralité, ou de francocentrage (ben oui, la mangue indonésienne est également un fruit). L'interlocuteur vous traînera assurément devant le CAr en exigeant trois mois de blocage, histoire de passer la période de maturation et cueillette des pommes.
  2. Un article dans lequel la liste des références n'est pas trois fois plus longue que le texte n'est pas encyclopédique.
  3. Pour faire passer une ânerie, sourcez-la. Un argument d'autorité vous met à l'abri d'une accusation selon laquelle votre exposé découlerait d'un POV (point de vue). Pour obtenir l'immunité, ça vaut tous les passeports diplomatiques.
  4. Dans le même ordre d'idées : pour faire passer une contradiction entre deux affirmations, une incohérence flagrante, un sophisme manifeste... sourcez deux âneries opposées. Et hop, avec le « Selon Machin » puis « Selon Trucmuche », ça passe ni vu ni connu, c'est algébriquement référencé, moins par moins égal plus. Hé oui, les gens, le sourçage élégant est un métier, évitez l'amateurisme.
  5. Si un fait sourcé ne vous plaît pas, enlevez-le sous prétexte que ce n'a pas été publié dans une revue internationale à comité de lecture.
    • Si cela a, malgré tout, été publié, arguez que les « articles scientifiques ne sont pas reconnus comme indice de notoriété sur Wikipédia » et qu'il s'agit d'ailleurs de sources primaires, formellement prohibées sur WP ;
    • Au besoin, justifiez en arguant que le professeur Machin, auteur de telle théorie universellement reconnue comme fumeuse, a publié ses propres fumées dans la principale revue scientifique internationale (veillez à protéger auparavant les articles consacrés auxdits charlatan et théorie, pour qu'ils ne soient pas retirés[pas clair], respectivement, de « Catégorie:Scientifique controversé » et de « Catégorie:Pseudoscience »)[incompréhensible] ;
    • Si la revue n'est pas en anglais, dire qu'elle n'est pas internationale ;
    • Si la revue est en anglais, dire qu'il faut une source en français ;
    • Si tout ça ne suffit pas, il reste l'argument d'autorité et le blocage (cf. supra).
  6. Comment faire passer une explication incohérente, un sophisme manifeste ? Aucun problème, il suffit que chaque mot de la phrase soit académiquement sourcé. Et rien de plus facile que de trouver les références : c'est bien le diable si un prix Nobel n'a pas utilisé le terme (voire écrit la phrase entière) un jour ou l'autre.

Suppression de pagesModifier

Pour montrer son attachement à la communauté, un bon wikipédien se devra de proposer de temps en temps des pages à la suppression.

Quelles pages choisirModifier

Ces pages doivent toutefois obéir aux règles suivantes :

  • avoir été créées par une IP sans défense ;
  • porter sur un sujet ou un individu connu uniquement des initiés :
    • un groupe ou genre musical inconnu des gens normaux (metal médiéval, musette, voire musique spectrale entendue sur France Musique à trois heures du matin),
    • un concept philosophique / économique / politique abscons, mais pas complotiste (ces pages-là sont très suivies et « gardées »),
    • une célébrité éphémère ou un épiphénomène qui a fait l'objet d'une ligne dans un article de presse, et que l'on n'a plus entendu depuis) ;
  • ou être une ébauche récemment créée de deux lignes. Le plus facile : aucune source ni lien interwiki, et bourrée de fautes de syntaxe et d'orthographe ;
  • être en déshérence depuis des années (donc non suivie par d'éventuels défenseurs).

Pour réussir cette suppression, ne pas hésiter à faire preuve de mauvaise foi (voir la section sur le sourçage, si quelqu'un cherche à contester), à rameuter ses amis (ou ses faux-nez) afin de faire pencher la discussion en votre faveur. Ne reste plus qu'à collecter vos lauriers.

Les arguments clés pour faire capoter une proposition de suppressionModifier

  1. Insulter le proposant ou celui qui le soutient. Ne reculer devant aucun qualificatif : censeur fasciste, « raciste des idées » (formule authentique), élitiste puant, etc. Ne pas oublier d'utiliser son faux-nez.
  2. Affirmer que l'article est bien évidemment encyclopédique (terme vide de sens sur Wikipédia vu que Dragon Ball Z est considéré comme encyclopédique).
  3. Affirmer que l'article entre dans les critères (peu importe lesquels, ne surtout pas les lire, on a autre chose à faire).
  4. User d'arguments les plus divers et les plus contradictoires et ne reculer devant aucun sophisme. Ou tout simplement, ne pas se prendre la tête et déclarer tout net : « ce que tu racontes mec, ce sont que des conneries, va te faire f... »
  5. Prendre de grands airs et dire qu'il est intolérable qu'on veuille « détruire » le travail des autres.
  6. Ne jamais rappeler que toute page supprimée peut être recréée sans problème.
  7. Si la suppression concerne un groupe de musique universellement connu pour être inconnu, il va sans dire qu'il est absolument nécessaire d'en parler sur tous les forums de fans de ce groupe, mettant bien évidemment en avant un complot de quelques contributeurs rageurs qui ne visent qu'à nuire à l'image dudit groupe. Les discussions n'en seront que plus cordiales, mettant même en avant des IP.

Les guerres d'éditionsModifier

En cas de guerre d'édition (conflit entre plusieurs contributeurs, habituellement deux, sur un article de Wikipédia), plusieurs cas peuvent se présenter.

Entre deux contributeurs-péonsModifier

Dans ce cas, sitôt la guerre signalée, les deux contributeurs péons sont bloqués pour une durée de une heure à trois jours. Cette durée dépend des contributeurs, de l'administrateur qui s'occupe de les bloquer, de l'âge du capitaine, du taux d'humidité dans l'air, du résultat d'un lancer de dés et du passif de tout un chacun.

Entre péon et admin.Modifier

Cette situation présente plusieurs cas de figure.

Le péon semble avoir tortModifier

La sanction sera impitoyable :

  • péon : blocage dont la durée sera de deux semaines (si c'est un administrateur tiers qui bloque le péon) ou bien indéterminée (si c'est l'administrateur en conflit qui s'en charge) ;
  • administrateur : félicitations des autres administrateurs à l'administrateur en conflit, pour avoir « supporté » avec « calme » et « professionnalisme » ce « vilain contributeur/trolleur/malhonnête ».

Les deux semblent avoir raison (ou tort)Modifier

La sanction sera, en général :

  • péon : blocage de trois jours (si c'est un administrateur tiers qui bloque le péon, au motif de « guerre d'édition ») à deux semaines (si c'est l'administrateur en conflit qui s'en charge). Toutefois, le blocage de deux semaines obéira à la « Danse du blocage » : blocage indéterminé de la part de l'administrateur-partie, puis déblocage d'un autre administrateur suivi d'un reblocage de deux semaines. Par la suite, congratulations mutuelles des admins sur le bulletin des administrateurs ;
À l'image des bons vieux polars durant un interrogatoire de police, où l'on voit un flic méchant et un flic gentil, le « méchant » distribuant les baffes et coups de bottin sur la tête, le « gentil » offrant cigarettes et cafés, ici, le premier administrateur « méchant » bloque et le second administrateur « gentil » intervient, réduit la durée de blocage en disant au péon « Ce que tu as fait mériterait un blocage plus long, mais j'ai regardé tes contributions et tu n'es pas un vandale ; donc j'ai réduit le blocage. » ;
  • administrateur : félicitations des autres administrateurs à l'administrateur en conflit, qui a su « garder son calme », sa « sérénité », sa « hauteur de vue », etc. face à un « troll » qui « pourrit » l'encyclopédie par son « vandalisme ».
En effet, la notion de « vandalisme » est suffisamment vaste et floue pour s'adapter facilement à tous les cas : une discussion humoristique, un commentaire d'édition, un message sur le Bistro où on s'émeut d'une page utilisateur, une proposition de pages à supprimer, etc., mais aussi « l'opinion » du péon, son « incompréhension » de « ce qu'est Wikipédia », son « incompétence », ses « détails », ses « informations non pertinentes », sa « mauvaise foi latente », etc.

Le péon semble avoir raisonModifier

La sanction sera dure :

  • péon : blocage de un jour (si c'est un administrateur tiers qui bloque le péon, au motif de « guerre d'édition ») à trois jours (si c'est l'administrateur en conflit qui s'en charge). Toutefois, le blocage de trois jours obéira aussi à la « Danse du blocage » ;
  • administrateur : tape sur la main de l'administrateur en conflit avec un regard attristé, mais empli de compassion, des autres administrateurs. Dans les cas extrêmes, l'administrateur fautif fait usage du smiley « :-( » ou indique que « [s]es mots ont dépassés [s]a pensée » ou qu'il a été « poussé à bout » par les assertions du péon faites de manière « tendancieuse ».

Règles généralesModifier

Le péon doit garder à l'esprit qu'un conflit d'édition avec un admin débouchera toujours, hors recours auprès du Comité d'arbitrage, sur un blocage pour sa pomme et rien pour l'autre partie.

En effet, tout le monde sait qu'un bon péon est un péon bloqué, soumis, humilié et cloué au pilori, comme de bien entendu.

Autres motifs de blocageModifier

  1. Être en désaccord avec un administrateur, sans être administrateur.
  2. Être en désaccord avec deux administrateurs, sans être administrateur.
  3. Être en désaccord avec tout le monde, sans être personne.
  4. Suggérer à un administrateur une partie de cartes, ou que vous pouvez faire mieux que lui.
  5. Parler de démocratie.
  6. Insérer une photo de George Bush Donald Trump dans un article.
  7. Suggérer que Wikipédia utilise l'écriture inclusive, ou que l'on remplace automatiquement le Modèle:Infobox par le Modèle:Infobox Biographie2.
  8. Ne contribuer que sur le Bistro sur des sujets futiles, sans être administrateur.
  9. Utiliser un point d'exclamation dans un débat sur l'énergie nucléaire, un chef d'État controversé, une religion, un parti politique quelconque ou tout sujet polémique/sensible/d'actualité.
  10. Relever les incohérences ou la mauvaise foi d'un administrateur (surtout si c'est vrai).
  11. Écrire en langage clair et compréhensible[pas clair] un article portant sur l'économie, les sciences, la philosophie ou la médecine ; pire, suggérer d’améliorer un article de qualité rédigé par un administrateur.
  12. Toute action entraînant le mécontentement d'un administrateur ou d'un membre de son entourage, proche comme lointain (autres admins, fans, minions, wanabesetc.)

Usage de la page « Problème »Modifier

Il est bien entendu complètement inutile d'utiliser la page Wikipédia:Administrateur/Problème, qui recense les réclamations des utilisateurs contre les administrateurs. Elle ne sert à rien et est rarement lue. D'ailleurs, la page d'accueil ne la référence pas, ce qui la distingue d'un service après-vente traditionnel.

Aucune plainte n'a jamais produit de suite. Cette page est juste un attrape-nigauds, un défouloir pour péons mécontents (« Ils n'ont pas de brioches ? Qu'on leur donne du pain rassis. ») dont l'utilité principale est de recenser les contributeurs problématiques qui ne manquent pas de venir greffer leurs noms à la liste des « plaignants » pour ensuite leur tomber dessus. Afin d'utiliser cette page de façon profitable, il est donc nécessaire de :

  1. Se créer un nouveau compte (faux-nez) ;
  2. Formuler sa plainte avec cette nouvelle identité, pour rester incognito ;
  3. Attendre que les admins se rendent compte de la supercherie et bloquent à la fois le faux nez à titre de punition, le compte principal à titre de cerise sur le gâteau et tous les comptes créés le même jour que le faux-nez (des fois qu'on en oublierait) ;
  4. Créer un deuxième faux-nez ;
  5. Repartir à l'étape 2 pour se plaindre du blocage.

On peut placer l'appel à commentaires dans la même catégorie d'attrape-nigauds.

Il est possible de trouver un défouloir moins dangereux sur le salon de médiation. Cela ne résoudra pas votre problème, mais c’est toujours sympa de constater que d’autres galèrent. Il faut rappeler que la médiation est appropriée quand l'absence de discussion fige une situation insatisfaisante ; si le débat existe, intervenir serait une sorte d'arbitrage sur le fond de l'article, arbitrage qui ne se fait pas plus pour votre sujet que tout autre. Bien que ce soit souvent lassant (expression du jargon qu'il faut employer absolument : « c'est lassant », « RI lassant »), il faut comme d'habitude juste poursuivre les échanges jusqu'à ce que les divergences s'épuisent. Si le débat n’existe plus, cela signifie soit que vous êtes bloqué (auquel cas, faites une demande de déblocage sur votre page de discussion), soit que vous êtes épuisé et que vous feriez mieux d'aller vous coucher.

Le Comité d'ArbitrageModifier

(Note : section obsolète, au même titre que les Wikipompiers ; ne reste affichée ici que comme archive)

Afin de mettre toutes les chances de son côté quand on est confronté au CAr (Comité d'Arbitrage), il faut :

  1. Éviter de s'y retrouver ;
  2. Se souvenir que la règle de base du CAr est : « s'ils y sont, c'est qu'ils sont coupables, il faut donc les sanctionner » ;
  3. Ne pas faire de demande pendant la période des partiels.

Bien entendu, un utilisateur lambda n'a guère de chance contre un admin. Si le CAr lit ses arguments, c'est déjà un exploit. S'il répond aux questions, alors là c'est champagne.

En effet, une série d'expériences in vivo a montré que les arbitres n'ont matériellement pas le temps de lire les argumentaires des parties, de poster sur le bistro, de faire quelques reverts à droite et à gauche et de préparer leurs examens (pour les plus jeunes) ou de préparer les examens des plus jeunes (pour les plus vieux). Pour optimiser le fonctionnement de l'institution, il est suggéré d'aligner son fonctionnement sur celui du BA.

Il y aura donc lieu pour les arbitres débordés de s'en remettre aux anciennes sagesses shadoks dont les plus connues sont :

  • sanction : « si ça fait mal, c'est que ça fait du bien » ;
  • hurler silencieusement dans le CAr pour avoir la paix : « nous l'aurons, on va pas nous la faire » ;
  • analyse : « s'il n'y a pas de solution, il n'y a alors pas de problème » ;
  • délai : « quand on ne sait pas où on va, il faut y aller.... et le plus vite possible » ;
  • ordre public : « pour qu'il y ait le moins de mécontents possible, il faut toujours taper sur les mêmes ».
  • ko (au cas où ça lui reprendrait).

Complété depuis par le Salon de médiation, où l'on peut utiliser les mêmes tactiques.

« Il n'y a pas de cabale »Modifier

 
Il arrive qu'un utilisateur constate la réalité d'une cabale aux ramifications complotistes multiples au sein même de Wikipédia.

En effet, le canal IRC #wikipedia-fr suffit largement aux petits arrangements entre connaisseurs. Si vous avez un souci lors d'un débat, il est souvent plus utile de connaître quelques IRCiens admins plutôt que de vous embêter à débattre sur des pages de discussion : ils bloqueront directement vos contradicteurs.

La Cabale est comme les secrets : on sait qu'ils existent mais une fois un secret révélé, ce n'est plus un secret. Aussi, démontrer l'existence de la cabale est en pratique impossible :

  • si vous voulez donner des informations supplémentaires sur la Cabale pour montrer qu'elle n'existe pas, ces informations seront supprimées pour le simple motif que, justement, la Cabale n'existe pas ;
  • si vous voulez donner des informations supplémentaires sur la Cabale pour montrer qu'elle existe, ces informations seront également supprimées, pour le motif que, justement, la Cabale n'existe pas.

CQFD : « Il n'y a pas de cabale. »

Mieux : il a été démontré que la cabale n'existe pas, par le raisonnement circulaire suivant :

  1. Si la Cabale existait, tout le monde s'en apercevrait ;
  2. Or, tout le monde ne s'aperçoit pas que la Cabale existe ;
  3. Donc la Cabale n'existe pas.

Si un jour une cabale venait à être découverte, on s'apercevrait bien vite qu'il ne s'agit que de tractations journalières entre personnes qu'on ne doit pas nommer, tenues sur le canal IRC #wikipedia-fr.

Il va de soi qu'à l'issue de toute allusion à l'existence d'une cabale sur Wikipédia, vous risquez les foudres des administrateurs, bureaucrates ou autres huiles de Wikipédia. Aussi, ne jamais contester les obscures PDD, votées en catimini, octroyant le mandat à vie, le cumul de mandat, le pouvoir discrétionnaire des bureaucrates, les irrégularités dans les plébiscites aux règles floues (ou élection en wikilangue). Si par mégarde vous arrivez sur une de ces obscures conférences privées, préférez voter en faveur d'un surcroît de pouvoir pour les pontes, ou d'une réduction de contrôle possible par les péons (selon la règle tacite : « Tu craindras tes administrateurs »).

Sous pages utilisateursModifier

  1. Les sous-pages utilisateurs bien référencées sont des articles comme les autres.
  2. Les sous-pages utilisateurs, c'est comme un article : le règlement de Wikipédia y est scrupuleusement appliqué.

Utilisez un vocabulaire « neutre »Modifier

Wikipédia possède une novlangue qu'il vous faut assimiler et employer pour éviter les conflits.

  1. Ne dites pas « terrorisme », dites « action politique volontariste ».
  2. De même, ne dites pas « dictateur », dites « dirigeant politique ».
  3. Ne dites pas « criminel de guerre » mais, selon son grade, « chef de l'armée », « général » ou « colonel ».
  4. Ne dites jamais « plébiscite des administrateurs », préférez « élection au poste d'administrateur ». En cas de contestation du terme, préférer le terme « consultation populaire » (après tout, seuls les bureaucrates adoubent les administrateurs par leur pouvoir discrétionnaire). De même, ne dites ni « oligarchie » ni « démocratie » lorsque vous parlez de Wikipédia (le terme d'« oligarchie » est péjoratif ; quant à la démocratie, rien ne dit que Wikipédia en est une, car il serait trop facile de faire la liste des agissements sur WP qui sont contraires à un fonctionnement démocratique).
  5. En règle générale, ne relayez pas les points de vue des minorités quelles qu'elles soient (homosexuels, Québécois, martiens, Juifs, hétérosexuels, Suisses, chocolatinistes, handicapés, Américains/États-Uniens, communistes et courants politiques minoritaires, Belges, points de vue de pays de l'Axe du Mal, Cuba, Ivoirien, etc.). Vous trouverez toujours une majorité pour qualifier ce point de vue de « non-neutre ». Si vous rencontrez une page exprimant un tel point de vue, n'hésitez pas à la proposer sur les « Pages à supprimer », vous gagnerez largement. Comptez pour cela sur l'aide des Wikipédiens qui votent partout sans rien connaître du sujet.

Par ailleurs, ne relayez pas non plus le point de vue de la majorité, car il serait vraiment regrettable de s'aliéner la minorité, qui sera peut-être un jour une partie de vos électeurs si vous vous présentez au poste d'administrateur.

Prenez le bon accentModifier

Le Wikipédien s'exprime d'un ton affirmatif légèrement péremptoire. Afin de protéger votre ego, veillez à adopter cette tonalité dès vos premières discussions.

À l’écrit, le Wikipédien aime souvent rappeler que c’est un affreux réactionnaire. Un de ses loisirs est de brimer l’apparition de termes alternatifs par lesquels les minorités se réapproprient le langage : doublets épicènes, « états-unien », termes non-binaires… Pour passer inaperçu, imitez-le — en plus, c’est assez satisfaisant comme activité.

Politesse dans la culture wikipédienneModifier

La culture wikipédienne possède des critères de politesse non dissociables de la novlangue ci-dessus présentée.

Respecter l'ordre de préséanceModifier

À savoir : les Règles wikipédiennes > les articles > les administrateurs > les contributeurs dûment enregistrés > les IP.

Utiliser une langue écrite dite « soutenue », dépourvue de toute oralitéModifier

Sont proscrits les interjections, les points d'interrogation, d'exclamation, l'usage des majuscules.

Ne dites pas : « T'es qui toi qui bouzilles Mon article ? DÉGAGE ! », mais : « Des modifications importantes à l'article ont été apportées, la page de discussion est ouverte. » (à dire après avoir, si vous êtes admin, bloqué la page de discussion en question ; l'interlocuteur sera alors accusé de « harcèlement » s'il vous interpelle sur votre propre page de discussion, ou bien de « paranoïaque en croisade contre une prétendue censure » s'il demande poliment dans le Bistro que la page de discussion soit débloquée).

Si vraiment vous ne savez pas comment répondre à un contradicteur, n'hésitez pas à recourir aux raccourcis des diverses règles, recommandations et essais de Wikipédia. Si, dans une conversation, vous sentez l'ombre d'un reproche, mais que vous ne vous sentez pas très à l'aise pour argumenter, l'alternative au très condamnable : « Ta gueule, gros con ! » sera : « WP:FOI ». Cela vous permet de poser l'autre en agresseur et de mettre fin à la conversation, la tête haute.

Dans le même esprit, ne dites pas : « L'IP Truc et le contributeur Machin déciment des articles et mettent un souk pas possible. Un administrateur peut il se bouger et remettre de l'ordre ? », mais plutôt : « Les règles de Wikipédia ont été enfreintes (lister l'ensemble des règles concernées) sur les articles (lister l'ensemble des articles en cause). Il semble qu'un rappel des règles au contributeur Machin est nécessaire et que le blocage de l'IP Truc soit indispensable. »

Dire bonjourModifier

À préférer au « bonsoir », trop solennel, et au « bonne nuit », qui porte à interprétation. Rien de mieux à faire cette nuit ?

Être cordial (à tout prix)Modifier

Toujours faire précéder sa signature de « Cordialement ». Ceci signifie à la fois une « tape amicale » dans le dos avec un grand sourire et un « Ouais, on est copains, hein ? » à ceux que l'on respecte, et pour les autres un coup au bas ventre avec un sourire encore plus grand et un « Alors sale &#"#%$!, avec ça tu ne peux pas dire que je fais une attaque personnelle, hein ? ».

Un moyen encore plus vache est d'écrire en abrégé « Cdlt. », pour montrer qu'on est vraiment cordial, mais qu'on ne va quand même pas perdre son temps à l'écrire en toutes lettres.

Le BistroModifier

Le Bistro de Wikipédia est « the place to be » si vous voulez briller en société. Domaine situé en dehors de l'espace et du temps, vous vous devez de poster régulièrement là bas si vous avez des démangeaisons trollesques ou si vous souhaitez faire aboutir un plan stratégique de votre cru, comme faciliter votre accession au statut d'administrateur tant convoité.

Les sujets les plus utiles à aborder sont, en plus des polémiques standards de type endive / chicon (voire pain au chocolat / chocolatine), tous ceux qui vous passent par la tête (comme « suggérer que Wikipédia utilise l'écriture inclusive », ou « remplacer automatiquement les Modèle:Infobox par le Modèle:Infobox Biographie2 ») et qui donneront, aux yeux de vos interlocuteurs, le sentiment que vous êtes quelqu'un qui compte et qui sait de quoi il parle. Vous pourrez alors, selon les réponses, compter vos alliés, vos ennemis, et engager la nouvelle étape de votre plan de domination.

Si jamais un ignare quelconque a l'étrange idée de poser sur le Bistro une question déjà soulevée plusieurs fois (voire, impertinence, déjà posée par vous), une seule réaction possible : faites-lui comprendre calmement mais fermement que ce qu'il demande a déjà été discuté moult fois, foutez-vous de lui un bon coup (sans en avoir l'air, n'oubliez pas le Wikilove) et faites-lui comprendre à demi-mots qu'il ennuie tout le monde avec ses questions de débutant. Ne prêtez naturellement aucune attention à ceux qui vous diraient que beaucoup ont d'autres choses à faire que d'éplucher l'historique du Bistro, ou bien qu'ils ont tout simplement le droit de ne pas être des geeks comme vous qui passez des journées entières sur Wikipédia. Ne répondez pas, vous êtes au dessus de ça.

Comment ne pas prendre une décisionModifier

C'est très simple : proposez une « Prise de décision ».

Vous pouvez être certain que, vu la diversité des opinions des gens qui vont participer à la discussion préliminaire, et ceux qui vont rédiger les propositions, les arguments vont se mélanger, les propositions se contredire et bien évidemment les Wikipédiens n'y comprendront rien. Le vote final ressemblera à une distribution gaussienne aléatoire, qui a un aspect stochastique très éloigné du consensus nécessaire à la prise de décision.

Comment révoquer un administrateurModifier

  • Méthode la plus efficace : la prière
  • Autre méthode : le vaudou, l'usurpation d'identité (avec harcèlement)
  • Méthodes relevant du mythe, faute d'efficacité : demander un arbitrage, dénoncer un abus de pouvoir, trouver le mot de passe de la Cabale, déposer des plaintes sur la Page des plaintes et celle de la contestation du statut administrateuretc.

ListomaniaModifier

Il faut que vous proposiez des listes (quelles qu'elles soient) car c'est un des traits majeurs de Wikipédia, manifestement appelé à se développer et qui montre votre volonté de participer positivement au projet.

Par exemple, proposez de créer :

  • la « Liste des sept nains de Blanche-Neige » (avec l’inclusion d'hyperliens renvoyant à leur biographie personnelle exhaustive) ;
  • la « Liste exhaustive des Miss ayant échoué au concours de Miss France » (classement par province, par taille et par année) ;
  • la « Liste des vaches qui ont figuré aux côtés d'un président de la République au JT de 20 heures lors du salon de l'agriculture » (classement par année, par région, par couleur et par poids des vaches).

Connaître et utiliser les ressources : le BêtisierModifier

Il faut bien distinguer deux cas :

  • pour ridiculiser les arguments d'un contradicteur, déplacez-les dans le Bêtisier. S'il proteste, c'est qu'il n'a pas d'humour, ce qui renforce votre point de vue ;
  • si vos arguments ont été mis dans le bêtisier, ajoutez un paragraphe dans la page Satire de Wikipédia. Mettez ensuite un commentaire dans l'historique avec un lien vers l'entrée correspondante du Bêtisier, pour prouver que votre trait d'esprit était tellement fin que son second degré a échappé à votre interlocuteur.

Ajouter des bandeauxModifier

Vous devez le plus possible ajouter des bandeaux (ébauches, demande de sourçage, guerre d'édition, etc.) à chaque article problématique que vous croisez (selon vos critères). Pourquoi ? Hé bien, parce que cela n'engage à rien et ne demande aucune connaissance particulière ; le bandeau sera d'autant plus difficile à retirer. En plus, il améliore votre editcount à peu de frais, ce qui est essentiel pour progresser sur Wikipédia ; vous voulez un jour devenir administrateur.

Les bandeaux améliorent sensiblement les pages de plusieurs manières :

  • ils étoffent l'aspect visuel de la page d'une façon rassurante (sérieux) et impressionnante (couleurs, cadres, effets particuliers, liens hypertextes menaçants, etc.). À ce sujet, n'hésitez pas à demander qu'on fasse des bandeaux les plus gros possible, avec des mots en gras ou en couleurs (plus ça flashe, mieux c'est) ;
  • ils repoussent le contenu (ou son absence) plus bas, forçant le lecteur à se déplacer manuellement vers le bas de la page, ce qui en général augmente les chances qu'il ne le fasse pas (voir cet exemple imbattable) ; contrôlez les ajouts sur « votre » article ;
  • plus le nombre de bandeaux sur un article est grand, moins l'envie d'y contribuer est présente ; contrôlez les ajouts sur « votre » article.

Bien que la créativité des wikipédiens en matière de bandeaux soit impressionnante et en constant développement, toutes les ressources n'ont pas encore été exploitées. On suggérera par exemple les nouveautés suivantes :

  • absence suspecte de bandeaux !
  • excès de bandeaux !
  • du contenu est caché sur la page ;
  • un bandeau plus grand pourrait être utilisé (bandeau « Problèmes multiples ») ou ajouté à un autre, quitte à le doubler (ex. : ajouter un bandeau « À sourcer » par-dessus un « Ébauche ») ;
  • de manière générale, essaimer des bandeaux dans le corps des articles ; que le lecteur en ait toujours un sous les yeux.

Vous pouvez aussi ajouter des appels de références « au kilomètre ». Un exemple : « [2]  ».

Mathématiques wikipédiennesModifier

WP:POV + WP:FOI = WP:NPOV

Sur le caractère sectaire de WikipédiaModifier

Il a été allégué à de nombreuses reprises que Wikipédia ressemblait à une secte. Mais ce point de vue ne peut être sérieusement soutenu, car les véritables sectes présentent les particularités suivantes :

  • les sectes ont une organisation tentaculaire, comportant souvent un siège mondial et une succursale dans chaque pays ;
  • les sectes possèdent une bureaucratie interne hiérarchisée, souvent même des organes de justice interne ; elles n'aiment pas que des problèmes internes à la secte se règlent devant la justice ordinaire et elles imposent donc le recours à ces organes internes ;
  • les membres des sectes se désignent par des noms de code et sont classés, entre autres, selon leur niveau d'ancienneté dans la secte ;
  • les sectes imposent l'usage d'un jargon technique d'origine anglaise ;
  • les sectes ratissent large en tentant de montrer à chaque Terrien qu'il pourra s'y épanouir, quelles que soient ses aspirations et sa situation professionnelle ou scolaire ;
  • les sectes demandent à leurs adeptes de répandre la bonne parole, par exemple en créant des sites web qui en chantent les louanges ou en utilisant pour ce faire leur activité professionnelle ou universitaire ;
  • les sectes tentent de montrer que leurs activités sont d'utilité publique et que les services publics trouveraient intérêt à collaborer avec elles, notamment dans le domaine scolaire ;
  • les sectes influent sur la vie sociale des adeptes, qui sont incités à se fréquenter même en dehors des activités liées directement à la secte ;
  • les sectes exploitent leurs adeptes en les faisant travailler gratuitement ou en sollicitant constamment des dons.

Comme on le voit, les sectes n'ont absolument rien (mais alors rien) en commun avec Wikipédia.

Au sujet des nouveaux utilisateursModifier

  1. Que vous soyez péon ou administrateur, gardez toujours à l'œil le Journal des nouveaux comptes utilisateurs, car tout nouveau contributeur est un vandale en puissance tant qu'il n'a pas atteint trois mois d'ancienneté, ainsi que 500 modifications (et encore).
  2. Encore mieux, créez une sous-page utilisateur répertoriant les nouveaux qui pourraient vous faire de l'ombre (ou « dégrader » Wikipédia).
  3. Adoptez avec les nouveaux un ton encore plus autoritaire que d'habitude. Il faut les remettre à leur place dès le début, sinon c'est le début de l'anarchie.
  4. Abstenez-vous de tout commentaire d'édition lorsque vous supprimez tout ou partie des contributions de nouveaux. Ils sont censés « connaître la loi » ; les quelques 200 pages de règles, de recommandations, d'aide et d'essais n'ont quand même pas été créées pour rien.
  5. Ne répondez pas à leurs messages sur les pages de discussion, mais si vous décidez tout de même de le faire, rappelez-leur (sans trop en avoir l'air, n'oubliez pas le Wikilove) qu'ils ne sont pas les bienvenus.
  6. Ne tenez JAMAIS compte de leur avis dans les pages de vote (même s'il est en votre faveur). Les nouveaux utilisateurs ne sont pas des êtres humains normalement constitués, mais des barbares-vandales-ne-parlant-pas-français (et jeunes, en plus).

Notes et référencesModifier

  1. Aucune partie du paragraphe précédent ne peut être interprétée comme laissant entendre qu'il pourrait y avoir quelque fondement à l'avis selon lequel la procédure de PàS est parfois considérée comme présentant certaines similitudes avec un vote. En particulier, il est mal de penser que les gestionnaires des propositions de suppression justifient leur décision par une considération numérique, quand l'avis majoritaire correspond à leur propre opinion, et qu'au contraire, ils rappellent fermement qu'« on ne vote pas en PàS™ » quand leur opinion n'est pas celle de la majorité des votants discutants exprimant des avis décomptés.
  1. Xavier de la Porte, "Wikipédia est comme une saucisse" : des comparaisons utiles pour parler numérique, La vie numérique, France Culture, 22 mars 2017.
  2. Le Tartuffe ou l'Imposteur, vers n°1645, p. 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12-13-14-15-16-17-18-19-21-22-23-24-25-26-27-28-29-30-31-32-33-34-35-36-37-38-39-40-41-42-43-44-45-46-47-48-49-50-224.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier