Wikipédia:Sélection/Éducation au Québec

Université Laval

L’Université Laval est une université canadienne située dans la ville de Québec. Elle a comme origine le Séminaire de Québec, fondé en 1663, et constitue ainsi le plus ancien établissement d’enseignement supérieur du Canada, le quatrième en Amérique du Nord, après l’Université autonome de Saint-Domingue, l’Université nationale autonome du Mexique et l’Université Harvard, donc le plus ancien établissement d’enseignement francophone d’Amérique.

Son principal campus est situé dans la Cité-Universitaire de l’arrondissement de Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge à Québec. Son recteur actuel est Denis Brière.

En 2010, l'Université Laval offrait 384 programmes d'études, du premier au troisième cycle, à plus de 45 000 étudiants. Elle fait partie des 10 plus importantes universités canadiennes en matière de recherche avec plus de 250 millions de dollars en fonds de recherche et coopération internationale. L'université attire également près de 2 500 étudiants étrangers chaque année, et environ 1 000 étudiants du Canada anglais et d'Acadie. En outre, le programme « Français langue étrangère » offre une formation aux étudiants canadiens ou étrangers qui désirent apprendre ou parfaire leur connaissance du français.

Commission Parent

La Commission royale d'enquête sur l'enseignement dans la province de Québec, mieux connue sous le nom de commission Parent, est une commission royale d'enquête qui a fait état de la situation de l'éducation au Québec dans les années 1960. Son rapport, le rapport Parent, est publié en 3 tomes, répartis sur 5 volumes, en 1963-1964. Il suggère diverses réformes du système d'éducation québécois en proposant notamment :

Collège d'enseignement général et professionnel

Un collège d'enseignement général et professionnel, ou cégep, est un établissement d'enseignement collégial public où sont offertes des formations techniques et préuniversitaires. Les programmes préuniversitaires sont d'une durée de deux ans (quatre sessions) et mènent à l'université. Les programmes techniques durent généralement trois ans (six sessions) et mènent au marché du travail et à certains programmes universitaires. Les cégeps offrent également un service de formation continue.

Fondés à la fin des années 1960 à la suite de la Commission Parent, ces établissements sont soumis à la Loi sur les collèges d'enseignement général et professionnel, qui vise tous les collèges publics du Québec, ainsi qu'au règlement sur le régime des études collégiales, qui visent tous les établissements pouvant émettre un diplôme d'études collégiales (DEC) ou une attestation d'études collégiales. Le Québec compte 48 cégeps.

Université du Québec

L’Université du Québec est un réseau universitaire québécois, créé par le gouvernement du Québec en 1968 et qui comprend dix établissements qui ont pour mission de faciliter l'accessibilité à l'enseignement universitaire, de contribuer au développement scientifique du Québec et au développement de ses régions. Ainsi, 92 000 étudiants fréquentent les 750 programmes offerts par les établissements du réseau : l'Université du Québec à Montréal, l'Université du Québec à Trois-Rivières, l'Université du Québec à Chicoutimi, l'Université du Québec à Rimouski, l'Université du Québec en Outaouais, l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, l'Institut national de la recherche scientifique, l'École nationale d'administration publique, l'École de technologie supérieure et la Télé-Université. Ce sont 6 600 professeurs et chargés de cours et plus de 4 000 employés réguliers qui assurent dans le quotidien la mission universitaire d'enseignement et de recherche.

École de rang

École de rang de la région de Granby au début du XXe siècle

Une école de rang désigne un type d'école en milieu rural qui fut utilisé à la fin du XIXe et au début du XXe siècle dans divers pays tels le Canada, les États-Unis, la Nouvelle-Zélande, l'Australie, le Royaume-Uni et l'Irlande, afin d'y donner un enseignement primaire à des élèves de tous âges.

Au début de la Nouvelle-France, Marguerite Bourgeoys, ses compagnes et le curé de paroisse, dispensaient les rudiments de l'instruction et de l'éducation aux fils d'habitants.

C'est après l'adoption en 1829 de l'Acte pour l'encouragement de l'éducation populaire que les écoles de rang surgissent ici et là en milieu rural. Les habitants convertissent certaines maisons en école, à un endroit qui peut favoriser une trentaine d'enfants d'âge scolaire.

Pendant plus de 150 ans, les écoles de rang, de la première à la septième année, ont permis aux enfants de la campagne d'obtenir les connaissances nécessaires en français, en arithmétique, en histoire et géographie, sans oublier la religion, la bienséance, le dessin et le chant.

Université McGill

L’université McGill (en anglais : McGill University), située à Montréal, est une des universités les plus anciennes au Canada.

L'université fut fondée en 1821, après un don de terrain et de 10 000 £ en argent par l'homme d'affaires montréalais d'origine écossaise James McGill (17441813), un riche marchand de fourrures qui voulait développer Montréal. Le « McGill College » dispense ses premiers cours en 1829 dans l'ancienne villa de campagne du marchand. Quatre ans plus tard, le nouvel établissement décerne un doctorat de médecine et de chirurgie à son premier diplômé, William Leslie Logie. En 1839, on agrandit en construisant la Faculté des arts grâce à des dons ; au cours des décennies suivantes, la philanthropie continue de jouer un rôle clé dans l'évolution de l'université McGill. Sir William Dawson, recteur de 1855 à 1893, fait rayonner l'institution ; les grands bienfaiteurs de l'époque, dont Lord Strathcona, Sir William Macdonald, William Molson et Peter Redpath, ouvrent leurs goussets et on porte le nombre de bâtiments à dix. En 1885, le Conseil des gouverneurs adopte officiellement l'appellation Université McGill.

Université de Montréal

L'Université de Montréal (UdeM) est l'un des quatre établissements d'enseignement supérieur de Montréal. Elle est l'une des dix grandes universités du Canada (la deuxième en terme du nombre d'étudiants) et parallèlement la plus importante au Québec pour le nombre d'étudiants ainsi que pour la recherche.

En 1878, l'Université Laval de Québec ouvre une annexe à Montréal avec une charte papale. C'est la première université francophone de Montréal et elle compte trois facultés, toutes situées dans le Vieux-Montréal :

Le prélat de Québec a ainsi prévalu sur celui de Montréal (Mgr Bourget) qui, lui, voulait une université autonome dans sa ville.

Université de Sherbrooke

L'Université de Sherbrooke, fondée en 1954, est une université francophone située à Sherbrooke, dans la région de l'Estrie. En 2007 elle a été, selon le quotidien The Globe and Mail, l'université la plus appréciée de tout le Canada, et selon l'hebdomadaire Maclean's, l'université francophone la mieux classée au Canada. La même année, le cabinet Research InfoSource a estimé que de toutes les universités francophones au Canada, les publications des professeurs de l'Université de Sherbrooke ont eu le plus grand impact dans les revues scientifiques mondiales.

Université phare du Pôle universitaire de Sherbrooke, l'Université de Sherbrooke connaît depuis 8 années consécutives (en date de 2009) la plus forte croissance au Québec. Entre le quart et le tiers de tous les nouveaux programmes universitaires créés au Québec au cours des dernières années sont issus de cette université, qui a introduit le régime coopératif d'alternance stages et études au Québec en 1965.

En 2009, l'Université est fréquentée par 38 000 étudiants et son corps professoral se compose de 3 600 personnes. L'Université emploie 7 100 personnes et compte plus de 110 000 diplômés. L'Université de Sherbrooke offre 46 programmes de baccalauréat, 48 programmes de maîtrise et 27 programmes de doctorat. Elle détient 69 chaires de recherche qui portent, entre autres, sur la pharmacologie, la microélectronique et l'environnement.