Ouvrir le menu principal

Wikipédia:Notoriété des lieux géographiques

Sur Wikipédia, la notoriété des lieux géographiques est l'ensemble des éléments qui permettent d'affirmer qu'un article concernant un lieu géographique est admissible ou non. Ces critères d'admissibilités concernent potentiellement tous les types de lieux géographiques qu'il est possible de repérer sur une carte, c'est-à-dire les éléments de géographiques physiques : îles, rivières, sommets, massifs, cols, volcans, plaine, plateau, désert, mais également les éléments de géographie administrative, les collectivités intermédiaires, les municipalités, les entités statistiques, etc.

Pour les constructions en général, voir Wikipédia:Notoriété des constructions.

Sommaire

Pourquoi des critères spécifiquesModifier

Les articles concernant les lieux géographiques, de par leur caractère physique, peuvent avoir leur existence et leur importance facilement vérifiées par des cartes, des vues aériennes, par la simple vue ou par des documents administratifs. Cela a ainsi induit la création et la conservation, à tort ou à raison, d'un certain nombre d'articles ne répondant pas explicitement aux recommandations présentes dans les critères généraux de notoriété.

Critères en généralModifier

Wikipédia admet la nototoriété de l'objet d'un article concernant les lieux géographiques quand d'autres organismes ou personnes reconnus et indépendants l'ont déjà admise, notamment en publiant des travaux de recherche à leur sujet. Si l'article dispose de plusieurs sources indépendantes, alors l'article est peut-être admissible par rapport à Wikipédia:Notoriété.

Cependant WP:Notoriété indique que « dans le cas d'un sujet factuel, sans aucun enjeu promotionnel ni caractère d'actualité (tel qu'une œuvre d'art ancienne, un sommet montagneux, ou encore une personnalité historique), ces critères pourront être appliqués avec plus de souplesse, notamment lors de l'évaluation du sujet par la communauté dans le cadre d'une procédure de PàS. En pareil cas, il est envisageable de se contenter de sources indépendantes et fiables centrées, mais sans qu'il s'agisse nécessairement de sources secondaires espacées de deux ans au moins, à la condition qu'elles soient suffisamment substantielles pour permettre d'en extraire un contenu encyclopédique significatif sans aucun travail inédit ».

À l'inverse, les lieux qui ne peuvent pas s'appuyer sur des sources centrées suffisamment substantielles, qui n'ont pas d'importance particulière, économique, politique, administrative, historique, etc., ne sont généralement pas considérés comme admissibles.

Les cartes (par exemple Google Maps) et les données de recensements ne sont généralement pas considérées comme des éléments suffisants pour démontrer l'admissibilité d'un lieu géographique. Il en va de même pour les photographies, les vidéos amateur de type YouTube ou l'existence de pages sur les réseaux sociaux de type Facebook sur le sujet.

Il est également rappelé que les lieux géographiques peuvent également être l'objet de campagne de promotion, car il existe un « marketing territorial ». En pareil cas, il est recommandé d'exiger des sources répondant rigoureusement aux critères généraux de notoriété (donc des sources secondaires centrées indépendantes et de qualité démontrant la notoriété sur la durée).

Si une organisation ou un événement « notoires » sont liés à un lieu géographique, cela ne suffit pas à donner de la notoriété au lieu, car il faut que celui-ci soit notoire par lui-même.

Lieux liés à la géographie physiqueModifier

Par exemple : l'article sur une île maritime ou fluviale qui ne possède aucune autre information que son toponyme et sa localisation peut être fusionné avec l'article sur le cours d'eau et/ou la commune dont elle fait partie.

Lieux liés à la géographie administrativeModifier

Les municipalités (ou équivalent) sont généralement considérées comme admissibles. Les seules restrictions qui existent portent généralement sur les pays où le rôle, les compétences, voire l'existence de telle ou telle municipalité (ou équivalent), peuvent être remis en cause, c'est-à-dire un certain nombre de pays en développement.

En revanche, les entités uniquement statistiques ne sont généralement pas considérées comme admissibles (exemple : les îlots IRIS de l'INSEE), sauf s'il existe des sources ou une importance particulière (exemple : Unité urbaine de Paris).

Les hameaux ne possédant pas d'existence légale et statistique et qui n'ont aucune particularité architecturale, ni aucune importance historique ou géographique, fondées sur des sources bibliographiques, ne sont pas admissibles.