Wikipédia:Passer à autre chose

L'un des derniers croisés, à présent vieux et usé, regagnant son foyer tête basse, après avoir guerroyé de longues années.
Ce Wikipédien anglophone prend conscience que battre un cheval mort ne le fera plus avancer.
Ce bateau est sur le sable, il est urgent d'arrêter de ramer avant d'attaquer la falaise.

Lorsqu'un consensus clair s'est dégagé, en général après de longs débats, il est malvenu de poursuivre l'argumentation. Au lieu de relancer un sujet clos, mieux vaut la plupart du temps passer à autre chose et améliorer l'encyclopédie dans un esprit collaboratif.

Si un débat, une discussion, ou un quelconque échange de vues sur Wikipédia arrive ainsi à son terme naturel, avec la « victoire » d'un des camps en présence — ou, bien plus souvent, tout simplement parce que l'ensemble de la communauté a perdu tout intérêt dans le sujet débattu — alors, quel que soit votre camp, laissez tomber et passez à autre chose.

Si vous ne le faites pas, si vous persévérez dans la discussion, si vous essayez de la rouvrir, si vous réutilisez en boucle les mêmes arguments éculés, si vous affichez votre « triomphe » avec insolence, vous n'allez ni vous faire des amis, ni influencer qui que ce soit. En fait, vous allez juste agacer tous ceux qui vous verront faire.

  • Si vous avez gagné le débat : tant mieux pour vous. Maintenant, passez à autre chose, et ne rappelez pas sans cesse que votre « opposant » n'a pas gagné.
  • Si vous avez perdu le débat : tant pis pour vous. Maintenant, passez à autre chose, et ne rappelez pas sans cesse que votre « opposant » n'a pas « vraiment » gagné, peu importe pourquoi.
  • Si le débat est mort de mort naturelle : ne le ressuscitez pas. C'est fini, passez à autre chose. Plus personne ne s'y intéresse. C'est dur, mais il faut faire avec.

Éviter de partir en croisadeModifier

 
On peut défendre son point de vue sur Wikipédia sans prendre la Croix et mener la guerre sainte.

Il n'est pas si facile de passer à autre chose. Peut-être vous sentez-vous frustré à court terme, parce que vous avez « perdu une manche ». Ou peut-être éprouvez-vous la conviction inébranlable que, sur un sujet précis, votre opinion serait l'unique moyen d'améliorer l'encyclopédie. Vous ne vous voyez donc pas comme un fauteur de trouble, mais comme un militant vertueux agissant pour la noble cause du « combat contre l'injustice » — et ce, en toute sincérité.

Si vous éprouvez le besoin impérieux de « continuer le combat », votre inspiration provient peut-être des grands militants qui ont marqué l'histoire. Malheureusement, sur Wikipédia, votre mission contre l'injustice risque de se traduire par un combat laborieux contre l'ensemble de la communauté, ce qui n'ira pas sans affecter votre vie réelle en termes de stress et d'anxiété.

Solutions plus détenduesModifier

 
Chatouiller un ukulélé représente un bon remède au stress que vous éprouvez sur Wikipédia.

Partir en croisade contre l'injustice wikipédienne, c'est-à-dire mener un combat contre l'ensemble des contributeurs, risque de vous causer quelques aigreurs d'estomac, insomnies et migraines ; en revanche, vous pourriez tenter l'une des solutions suivantes.

Se mettre à l'ukuléléModifier

Si vous estimez sincèrement que la communauté wikipédienne, un groupe d'administrateurs influents ou le comportement des autres rédacteurs est incompatible avec votre participation à Wikipédia, peut-être avez-vous besoin d'un Wikibreak. Déconnectez-vous et adonnez-vous à des activités hors ligne : skateboard, claquettes ou ukulélé... voire rencontrer d'autres personnes.

Partir à la découverte d'autres thématiquesModifier

Si vous êtes en total désaccord avec — par exemple — les autres participants au projet Cinéma ou sur la page définissant la notoriété pour les sportifs, il est probablement souhaitable de prendre une certaine distance avec cette thématique dans son ensemble. Vous pourriez explorer un domaine méconnu, étoffer des articles à l'état d'ébauche, structurer les catégories et élargir le champ des connaissances dans Wikipédia.

Devenir maître chez soi en créant son propre royaumeModifier

Il est également possible que le fonctionnement de Wikipédia ne vous convienne pas. Il existe d'autres projets fondés sur des systèmes similaires mais selon d'autres normes et d'autres cultures. Toutefois, si vous souhaitez éviter toute négociation avec autrui, vos aspirations seront pleinement satisfaites en ouvrant votre propre blog ou site. Il n'y aura pas d'administrateurs, pas d'intervenants tiers, pas d'arbitrages et pas de règles. Vous serez maître chez vous.

Si malgré tout vous voulez continuer le combatModifier

Défendre ses convictions peut être nécessaire...Modifier

 
Martin Luther King déclarant « I Have a Dream » devant le Lincoln Memorial en 1963. Imaginez qu'il ait renoncé à combattre les lois discriminatoires pour passer à autre chose ?

Au cours du XXe siècle, des personnalités se sont vouées, à leurs risques et périls, au combat contre des organismes puissants ou des usages établis. Ces individus étaient animés de la conviction qu'ils défendaient des enjeux fondamentaux. Par exemple, en 1960 aux États-Unis, les militants pour les droits civiques se sont élevés contre les pratiques discriminatoires dans plusieurs États. Quelles seraient aujourd'hui les conséquences si, après avoir été déboutés de leurs premières actions en justice, ces militants avaient décidé de « passer à autre chose » ? Dans certains cas, des militants ont rendu d'inestimables services à la société car, en persévérant dans leur lutte, ils ont obtenu l'abolition de lois iniques.

À l'époque, ces individus pouvaient être considérés comme des « perturbateurs » envers l'ordre établi. De même, certains contributeurs de Wikipédia risquent de trouver « perturbateurs » des participants qui relancent leur argumentation alors qu'un arbitrage a tranché en leur défaveur. Néanmoins, tant que ces militants sincères appliquent le code de bonne conduite (courtoisie, méthodes légitimes et comportement honnête) pour communiquer leurs inquiétudes, on peut estimer qu'ils jouent un rôle dans le fonctionnement de Wikipédia. La situation est très différente pour les militants qui pratiquent l'agressivité, la mauvaise foi, le harcèlement, la désorganisation ou les attaques personnelles. En somme, les « militants honnêtes » sont probablement des contributeurs de bonne foi, de potentiels réformateurs, voire des Socrate des temps modernes ; ce sont des agitateurs d'idées qui invitent à réfléchir sur le fonctionnement de Wikipédia et qui proposent un regard neuf. Au lieu de rejeter d'emblée les militants, peut-être est-il préférable d'accueillir leurs avis avec tolérance.

...mais n'implique pas de s'enfermer dans un acharnement stérileModifier

 
Pour discuter sur Wikipédia, n'imitez pas les trois fameux petits singes : évitez de vous boucher les oreilles et de vous couvrir les yeux.
Après tout, vos opposants ne sont peut-être pas le Mal incarné, et leurs propos peuvent contenir une part de vérité...

Cependant, défendre ses convictions de bonne foi, parfois contre l'avis de tous les autres participants, n'implique pas pour autant de s'enfermer dans un acharnement stérile : l'attitude collaborative attendue sur Wikipédia suppose d'écouter attentivement les arguments des autres, et d'en tenir compte dans ses propres réponses. Ce n'est qu'ainsi que les idées des uns et des autres pourront peu à peu évoluer, pour parvenir à un consensus.

Si on persiste en revanche à asséner sans cesse les mêmes arguments, répétés en boucle, sans tenir compte des réponses reçues, alors oui, cette attitude pourra être perçue comme étant un comportement perturbateur, nuisant au bon fonctionnement de l'encyclopédie. En pareil cas, il est temps de passer à autre chose : persister davantage serait chronophage et stérile, et ne pourrait que pousser les autres contributeurs à lancer une requête contre vous pour y mettre fin.

Voir aussiModifier

SourceModifier