Wikipédia:Dragon

Un dragon est un utilisateur qui s'est attribué la surveillance et le contrôle permanents et sur le long terme d'un contenu (article, palette...) et s'est donné pour objectif son maintien dans un état déterminé. Excluant d'emblée les modifications contraires ou concurrentes à la version qu'il défend, il est souvent un utilisateur expérimenté maîtrisant parfaitement le suivi des pages et l'argumentation de la révocation.

Si la stratégie du dragon n'est pas en soi problématique, la nature des motivations du contributeur concerné ou des contenus, elle, peut l'être. Pour le comprendre il est conseillé d'aller jeter un oeil à la page qui aborde la notion de POV - pour mémoire, en jargon wikipédien, qualifier un article de POV (pour point of view) signifie qu'il exprime un point de vue particulier et n'est donc pas neutre. Voir aussi : Wikipédia:Appropriation d'un article.

CaverneModifier

Un article, une palette, un fichier... tant que :

  • c'est peu ou pas suivi ou investi par d'autres contributeurs ;
  • c'est un objet POV ou potentiellement POV ;
  • ça dure longtemps. Très longtemps.

Dragon anti-POVModifier

De nombreux articles sont, de par leur nature, la convoitise de personnes ou de groupes intéressés. Ces pages (ou dans certains cas des palettes, des titres, des portails...) doivent faire l'objet d'une surveillance permanente pour qu'ils ne servent pas de tribune, de brosse à reluire ou qu'ils ne subissent pas un caviardage (suppression non justifiée de contenus réputés gênants pour un POV).

La surveillance d'articles dont le caractère sensible est évident comme Cuba ou Génocide arménien ne rend pas nécessaire la présence d'utilisateurs dragons, parce que le suivi est réalisé par un nombre significatifs d'utilisateurs, le sujet est largement connu et l'identification de modifications problématiques est triviale.

Comment se pose le problème de la surveillance d'articles très peu ou absolument pas suivis et qui feront forcément l'objet d'abus ?

Qui sait que la modification du lieu de naissance de Djemâl ad-Dîn al-Afghâni comporte un très grand risque de POV ? Les contributeurs qui ont quelques notions sur l'histoire de l'islamisme, et uniquement eux. Autant dire pas grand monde.

Ainsi, lorsqu'un contributeur se charge de la réécriture complète d'un article qui a déjà fait l'objet d'abus (ou qui, par essence, en sera fatalement l'objet), un contributeur peut se faire (sans qu'il le veuille explicitement) le dragon d'un article. Il portera une attention particulière sur des articles précis, et procédera à la révocation immédiate de contributions abusives.

Le dragon anti-POV base son action sur :

  • le respect de la neutralité de point de vue ;
  • le respect des règles portant sur la qualité rédactionnelles ;
  • quand c'est nécessaire l'expression d'un consensus recherché dans le cadre d'une médiation ou d'une publicité de la problématique.

Dragon POVModifier

Tout pareil, mais ce qui l'intéresse c'est de garder son POV. L'examen de l'historique montre, par exemple qu'un seul contributeur a procédé, très souvent, à l'annulation de la même modification, même si cette dernière a été réalisée à plusieurs.

Là où le dragon anti-POV mobilisera des règles claires sur la nature de son action, le dragon POV utilise des stratégies impliquant :

  • le découragement des contributeurs cherchant à renverser le POV ;
  • l'invention et l'entretien d'un prétendu consensus voire de règles spécifiques exposées en page de discussion qui servent à entretenir le POV ;
  • une publicité minimale : le dragon POV-pusher ne cherchera jamais à rendre publique sa caverne.