Wigand de Marbourg

historien allemand

Wigand de Marbourg (en latin : Wigandus Marburgensis ; en allemand : Wigand von Marburg)[1] est un héraut d'armes de l'Ordre Teutonique[2], auteur d'une chronique rimée intitulée Chronica nova Prutenica[1] ; couvrant la période allant de 1293 à 1394, la chronique est l'une des principales sources d'informations sur l'ancienne Prusse et le grand-duché de Lituanie des XIIIe et XIVe siècles. Elle sera notamment utilisée par l'historien polonais Jan Długosz[3].

Wigand de Marbourg
Image dans Infobox.
Biographie
Décès
Activités

On estime que le travail original comprenait environ 17 000 vers, dont environ 500 subsistent encore aujourd'hui[4].

Le manuscrit de cet ouvrage précieux est longtemps resté caché dans la bibliothèque des Bernardins de Thorn[3].

Notes et référencesModifier

  1. a et b Notice de la BnF.
  2. (de) « Wigand von Marburg » sur geschichtsquellen.de
  3. a et b Jacques-Joseph Champollion, Bulletin des sciences historiques, antiquités, philologie, Tome X, Treuttel et Wurtz, Paris, 1828, p. 261 (lire en ligne)
  4. Endre Bojtár (hu), Foreword to the Past : A Cultural History of the Baltic People, Central European University Press, Budapest, 1999, p. 184. (ISBN 9639116424)

Liens externesModifier