Wick (Écosse)

ville portuaire d’Écosse

Wick
en scots : Weick
en écossais : Inbhir Ùige
Wick (Écosse)
Wick
Administration
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation Drapeau de l'Écosse Écosse
Council area Highland
Ancien comté Caithness
Région de lieutenance Caithness
Force de police Police Scotland (en)
Incendie Scottish Fire and Rescue Service (en)
Ambulance Scottish Ambulance Service
Code postal KW1
Démographie
Population 7 333 hab. (2001)
Géographie
Coordonnées 58° 26′ 27″ nord, 3° 05′ 22″ ouest
Divers
Comté historique Caithness
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Highland
Voir sur la carte administrative du Highland
City locator 14.svg
Wick
Géolocalisation sur la carte : Écosse
Voir sur la carte administrative d'Écosse
City locator 14.svg
Wick
Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni
Voir sur la carte administrative du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Wick
Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni
Voir sur la carte topographique du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Wick

Wick (en gaélique : Inbhir Ùige) est une ville portuaire d'Écosse, située dans le council area des Highlands et dans la région de lieutenance et ancien comté du Caithness. Avant 1975, elle était le siège du comté de Caithness. De 1975 à 1996, elle était la capitale administrative du district du Caithness, au sein de la région des Highlands. Elle est située à l'estuaire de la Wick et compte 7 333 habitants.

Son nom vient du norrois vik signifiant « baie ».

La ville a été historiquement un port majeur de la pêche au hareng, une activité qui toutefois aujourd'hui est devenue faible.

Pulteneytown, qui s'était développée autour de pêcheries au sud de la rivière, fut fusionnée avec Wick en 1902.

La ville abrite Old Pulteney, la plus septentrionale des distilleries écossaises de whisky (hors îles), ainsi qu'un musée sur l'histoire de la ville et essentiellement de son passé portuaire de grande importance.

Elle abrite la place Ebenezer, reconnue comme la rue la plus courte du monde par le Livre Guinness des records.

Le port de Wick.

Dans la saga, Les étoiles de Noss Head, l'auteur Sophie Jomain a situé son histoire dans cette ville.

JumelageModifier

TransportsModifier