Werner Junck

militaire allemand

Werner Junck
Naissance
Magdebourg
Décès (à 80 ans)
Munich
Origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Allégeance Flag of Germany (1867–1918).svg Empire allemand (jusqu'en 1918),
Flag of Germany (3-2 aspect ratio).svg République de Weimar (jusqu'en 1933),
Flag of Germany (1935–1945).svg Troisième Reich
Arme Luftwaffe (1935–1944)
Grade Generalleutnant
Années de service 1914-1923 – 1934-1944
Commandement Jasta 8 (1918)
II. Jagdkorps
Conflits Première Guerre mondiale
Seconde Guerre mondiale
Distinctions Ritterkreuz des Eisernen Kreuzes

Werner Junck ( à Magdebourg - à Munich) est un Generalleutnant de la Luftwaffe de la Seconde Guerre mondiale.

Première guerre mondialeModifier

Werner Junck s'engage en 1914 dans le 4e Feldartillerie-Regiment. Fahnenjunker dans le 7e Feldartillerie-Regiment, il commande ensuite une section dans le 72e Infanterie-Regiment, puis dans le 160e Infanterie-Regiment; où il est blessé en 1915. En 1916, il retrouve son poste dans le 72e Infanterie-Regiment, avant de passer au Flieger-Ersatz-Bataillon 8. Après une formation de pilote, il est affecté au 33e Feldflieger-Bataillon, en . De à , il est leader de la Jasta 8. Junck quitte l'armée en 1923.

Entre-deux-guerresModifier

Il devient conseiller technique en Colombie et au Venezuela en 1924, puis en URSS en 1926 et 1927. Il poursuit une brillante carrière à l'Albatros Flugzeugwerke, une société allemande de construction aéronautique. De 1929 à 1935, il participe, comme pilote, à différents tournois aéronautiques. De 1931 à 1934, il est pilote d'essai chez Heinkel, une autre firme aéronautique. En , il réintègre la Luftwaffe, et devient responsable de la formation des nouveaux pilotes. Il commande ensuite différentes unités aériennes.

Seconde Guerre mondialeModifier

Lorsque la guerre éclate, Werner Junck est General der Jagdflieger. Nommé commandant de la Fliegerführer Irak, il participe au conflit contre les britanniques en . Le , Junck est nommé commandant de la 3. Jagd-Division sur la base aérienne de Metz-Frescaty, importante base du Westmark. Werner Junck quitte la 3. Jagd-Division en . Il est placé dans la Führerreserve en . Au cours de la Seconde Guerre mondiale, Werner Junck remporta 5 victoires aériennes[1].

DécorationsModifier

  • Ritterkreuz des Eisernen Kreuzes ()
  • 1939 Spangen zum 1914 EK II
  • 1939 Spangen zum 1914 EK I
  • 1914 EK II
  • 1914 EK I
  • Ehrenkreuz für Frontkämpfer
  • Wehrmacht-Dienstauszeichnungen

RéférencesModifier

  1. Obermaier 1989, p. 141.

SourcesModifier

  • Fellgiebel, Walther-Peer (2000). Die Träger des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939-1945. Podzun-Pallas.
  • Krzyżan, Marian (1988). Międzynarodowe turnieje lotnicze 1929-1934. Warsaw: WKiŁ.
  • Obermaier, Ernst (1989). Die Ritterkreuzträger der Luftwaffe Jagdflieger 1939 - 1945 (in German). Mainz, Germany: Verlag Dieter Hoffmann.
  • Scherzer, Veit (2007). Die Ritterkreuzträger 1939–1945 Die Inhaber des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939 von Heer, Luftwaffe, Kriegsmarine, Waffen-SS, Volkssturm sowie mit Deutschland verbündeter Streitkräfte nach den Unterlagen des Bundesarchives. Jena, Germany: Scherzers Miltaer-Verlag.

Lien externeModifier