Ouvrir le menu principal

Weill (vêtements)

société française fondée en 1892 par Albert Weill à Paris
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Weill.

Weill
logo de Weill (vêtements)

Création 1892
Dates clés 31-12-2012 immatriculation de cette société
Fondateurs Albert Weill
Forme juridique SASU Société par actions simplifiée à associé unique
Slogan Weill Vous Va
Siège social 8 rue Livingstone 75018 PARIS
Drapeau de France France
Direction Bernard Weill DG
Actionnaires Famille Weill (100%)
Activité Fabrication de vêtements de dessus 1413Z
Produits Vêtements pour femme
Effectif 184 en 2017
SIREN 789-887-403
Site web www.weill.com

Weill est une société française fondée en 1892 par Albert Weill à Paris. L’entreprise est spécialisée dans le prêt-à-porter féminin haut de gamme et les accessoires. Weill est la plus ancienne maison de mode française encore en activité et depuis sa fondation, l'intégralité du capital est détenue par la famille Weill[1].

HistoireModifier

  • 1892 : Albert Weill, jeune alsacien tout juste arrivé à Paris, crée Weill.
  • 1924 : Robert Weill, son fils, fait construire par l'architecte Paul Dupré-Lafon un immeuble surnommé « La Manufacture », 8 rue Livingstone, au pied de Montmartre. C’est toujours aujourd’hui le siège de la maison Weill[2].
  • 1950 : de retour d’Amérique, Jean-Claude Weill, son fils, introduit en France le concept du « Ready to Wear », le prêt-à-porter qui va exploser lors de la décennie suivante. La production se fait désormais en série. Weill est ensuite le premier client de l'agence Publicis avec la campagne Weill vous va[3].
  • 1980 : Weill ouvre sa première boutique sur l'avenue des Champs-Élysées gérée par Lucienne Saumureau.
  • 1990 : Weill ouvre ses premières succursales en France.
  • 1992 : Weill fête son centenaire. Exposition au Musée Galliera à Paris.
  • 2000 : la quatrième génération, Bernard et Jean-Pierre Weill, prend les rênes de la Maison[4].
  • 2008 : Weill inaugure avec le sac « Viviane » sa première ligne d’accessoires et l’associe à Mademoiselle Agnès, journaliste de mode[5].
  • 2010 : création de la ligne W de Weill[6].
  • 2011 : Weill étend son réseau de distribution avec une activité e-commerce et propose jusqu’à 50 % de ses collections à la vente en ligne.

Chiffres cléModifier

Son réseau est composé de 26 boutiques en propre (à fin 09/2018) et de nombreuses franchises en France et à l’étranger[7],

Notes et référencesModifier

  1. Carole Bellemare, « Bernard Weill donne un nouveau tour à la saga familiale », Le Figaro, 12 décembre 2008.
  2. Sandrine Merle, « Dupré-Lafon, décorateur des Weill », avril 2009.
  3. Historique de la marque, novembre 2009.
  4. Anne-Laure Allain, « Weill : Edward Achour nommé directeur artistique », décembre 2010.
  5. Dominique Herbemont, « Weill en prêt-à-porter », juin 2010.
  6. ACB, « Les vêtements WEILL lancent W de Weill, une ligne moins chère », janvier 2010.
  7. Anne-Laure Allain, « Weill réorganise sa direction commerciale », novembre 2010.

BibliographieModifier

  • Jacques Lanzmann et Pierre Ripert, Cent ans de prêt-à-porter, Éditions P.A.U., 1992.
  • Didier Grumbach, Histoires de la mode, Paris, Éditions du Regard, (1re éd. 1993 Éditions du Seuil), 452 p. (ISBN 978-2-84105-223-3), p. 184 à 185

Lien externeModifier