WeatherTech SportsCar Championship 2020

WeatherTech SportsCar Championship 2020
Description de l'image WeatherUSCC logo.png.
Généralités
Sport Endurance
Organisateur(s) IMSA
Édition 7e
Épreuves 11
Site web officiel www.imsa.com
Palmarès
Champion pilote DPi :LMP2 :GTLM :GTD :
Champion constructeur DPi :GTLM :GTD :
Vainqueur DPi :LMP2 :GTLM :GTD :

Navigation

La saison 2020 du WeatherTech SportsCar Championship est la septième édition de cette compétition issue de la fusion des championnats American Le Mans Series et Rolex Sports Car Series. Elle se déroule du au et comprend douze manches[1].

Michelin reste partenaire de la mini série regroupant les quatre principales courses du championnat (24 Heures de Daytona, 12 Heures de Sebring, 6 Heures de Watkins Glen et Petit Le Mans) en lui donnant le nom de Michelin Endurance Cup.

Comme la saison précédente, le championnat 2020 à un format comprenant quatre catégories.

CalendrierModifier

Le calendrier 2020 a été dévoilé le 3 août 2019 et comprend douze manches[1]. Cependant, le 15 mai 2020 un nouveau calendrier remanié est présenté avec onze manches[2].

  • Course intégrée à la Coupe Michelin Endurance Cup.
  • Rnd. Course Durée Classes Circuit Lieu État, Pays Date
    1 Rolex 24 at Daytona 24 heures Toutes Daytona International Speedway Daytona Beach   Floride,   États-Unis 25 & 26 janvier
    2 WeatherTech 240 2 heures 40 minutes DPi, GTLM, GTD Daytona International Speedway Daytona Beach   Floride,   États-Unis 4 juillet
    3 Cadillac Grand Prix of Sebring 2 heures 40 minutes Toutes Sebring International Raceway Sebring   Floride,   États-Unis 18 juillet
    4 Road Race Showcase at Road America 2 heures 40 minutes Toutes Road America Elkhart Lake   Wisconsin,   États-Unis 2 août
    5 Michelin GT Challenge at VIR 2 heures 40 minutes GTLM, GTD Virginia International Raceway Alton   Virginie,   États-Unis 22 août
    6 TireRack.com Grand Prix at Road Atlanta 6 heures Toutes Michelin Raceway Road Atlanta Braselton   Géorgie,   États-Unis 5 septembre
    7 Mid-Ohio Sports Car Course 2 heures 40 minutes DPi, GTLM, GTD Mid-Ohio Sports Car Course Lexington   Ohio,   États-Unis 27 septembre
    8 MOTUL 100% Synthetic Grand Prix 1 heure 40 minutes GTLM, GTD Charlotte Motor Speedway Concord   Caroline du Nord,   États-Unis 9 octobre
    9 Motul Petit Le Mans 10 heures Toutes Michelin Raceway Road Atlanta Braselton   Géorgie,   États-Unis 17 octobre
    10 WeatherTech Raceway Laguna Seca 2 heures 40 minutes Toutes WeatherTech Raceway Laguna Seca Monterey   Californie,   États-Unis 1 novembre
    11 Mobil 1 12 Hours of Sebring 12 heures Toutes Sebring International Raceway Sebring   Floride,   États-Unis 14 novembre

    Changements au CalendrierModifier

    • Pas de changements

    EngagésModifier

    DPiModifier

    La classe DPi[3],[4] répond à la réglementation Daytona Prototype International (DPi)[5] ou les constructeurs automobiles utilisent un des châssis homologués par ACO et la FIA en LMP2 mais avec la possibilité de modifier la carrosserie et le moteur. Les zones de la carrosserie se situent au niveau de l'avant, des pontons et des ailes arrière et peuvent être modifiées sur le plan aérodynamique pour « coller » à l’esprit du constructeur.

    La Balance des Performances (BOP) entre les DPi sera étudiée avec des essais en soufflerie. Les commissaires de l'IMSA testeront et vérifieront également les moteurs avec pour objectif une puissance de 600 ch et un niveau comparable de puissance et de couple.

    Acura (Oreca), Mazda (Riley Technologies), Cadillac (Dallara) et Nissan (Onroak Automotive) ont développé des voitures répondant à cette réglementation.

    Les pneus Michelin sont utilisés par toutes les voitures.

    No. Pays Écurie Voiture Pilotes
    DPi
    5   Mustang Sampling Racing avec JDC Miller Motorsports Cadillac DPi-V.R   João Barbosa[6] (1–4, 6–7)   Sébastien Bourdais[6],[7] (Toutes)   Loïc Duval[6] (1, 9, 11)
      Tristan Vautier[8] (6, 9–11)
    6   Acura Team Penske Acura ARX-05   Dane Cameron[9] (Toutes)   Juan Pablo Montoya[9] (Toutes)   Simon Pagenaud[9] (1, 9, 11)
    7   Hélio Castroneves[9] (Toutes)   Ricky Taylor[9] (Toutes)   Alexander Rossi[9] (1, 9, 11)
    10   Konica Minolta Cadillac DPi-V.R Cadillac DPi-V.R   Ryan Briscoe[10] (Toutes)   Renger van der Zande[10] (Toutes)   Scott Dixon[10] (1, 9, 11)
      Kamui Kobayashi[10] (1)
    31   Whelen Engineering Racing   Pipo Derani[11] (Toutes)   Felipe Nasr[11] (1, 3–4, 6–7, 9–11)   Filipe Albuquerque[12] (1, 6, 9)
      Mike Conway[13] (1)   Gabby Chaves (2, 11)
    55   Mazda Team Joest Mazda RT24-P   Jonathan Bomarito[14] (1)   Harry Tincknell[14] (1)   Ryan Hunter-Reay[14] (1)
      Mazda Motorsports   Jonathan Bomarito[15] (2 - 11)   Harry Tincknell[15] (2 - 11)   Ryan Hunter-Reay[15] (6, 9, 11 )
    77   Mazda Team Joest   Oliver Jarvis[14] (1)   Tristan Nunez[14] (1)   Olivier Pla[14] (1)
      Mazda Motorsports   Oliver Jarvis[15] (2 - 11)   Tristan Nunez[15] (2 - 11)   Olivier Pla[15] (6, 9, 11 )
    85   JDC Miller Motorsports Cadillac DPi-V.R   Tristan Vautier[16],[17] (1–4, 7)   Chris Miller[18] (1–2, 4, 9)   Matheus Leist (en)[18] (1, 6, 9–11)
      Juan Piedrahita (en)[18] (1)   Stephen Simpson (3, 6, 10–11)   Gabriel Aubry (7, 9)
      Scott Andrews (11)

    LMP2Modifier

    La classe LMP2[3],[4] est composée de voitures répondant à la réglementation LMP2 mise en place par l'ACO et la FIA pour le championnat du monde d'endurance FIA, c'est-à-dire un châssis Dallara, Ligier, Oreca ou Riley Technologies équipé d'un moteur V8 atmosphérique Gibson. Il n'y a pas de BOP dans cette catégorie.

    Les pneus Michelin sont utilisés par toutes les voitures.

    Cette classe étant une classe Pro-Am, chaque voiture ne doit pas être pilotée par plus de deux pilotes Platinium ou Or sur les courses d'endurance et doivent être pilotées par au moins un pilote Argent ou Bronze sur les autres courses. Le départ doit obligatoirement être pris par le pilote Bronze ou Argent[19].

    No. Pays Équipe Voiture Pilotes
    LMP2
    8   Tower Motorsports by Starworks[20] Oreca 07   John Farano[20] (1, 3, 9, 11)   Ryan Dalziel[20] (1, 3)   David Heinemeier Hansson (1, 11)
      Nicolas Lapierre[20]   Mikkel Jensen (9, 11)   Job van Uitert (9)
    18   Era Motorsport[21] Oreca 07[21]   Kyle Tilley (1, 3–4, 6)   Dwight Merriman (1, 3–4, 6)   Ryan Lewis (1)
      Nicolas Minassian (1)   Colin Braun (6)
    38   Performance Tech Motorsports[22] Oreca 07[22]   Cameron Cassels[22] (1, 3–4)   Kyle Masson (en)[22] (1, 3)   Don Yount (1, 11)
      Robert Masson (1)   James French (4)   Matthew Bell (9)
      Colin Braun (9)   James McGuire (9)   Patrick Byrne (11)
      Guy Cosmo (11)
    51   Inter Europol Competition Oreca 07[23]   Jakub Śmiechowski   Rob Hodes (9)   Austin McCusker (9)
      Matthew Bell (11)   Naveen Rao (11)
    52   PR1/Mathiasen Motorsports[23] Oreca 07[23]   Simon Trummer (1, 4, 6, 9–11)   Patrick Kelly (de) (3–4, 6, 9–11)   Gabriel Aubry (1)
      Nick Boulle (1)   Ben Keating (1)   Spencer Pigot (3)
      Scott Huffaker (11)
    81   DragonSpeed[24] Oreca 07[24]   Henrik Hedman[24] (1, 3–4)   Ben Hanley[24] (1, 4)   Colin Braun[25] (1)
      Harrison Newey (1)   Gustavo Menezes (3)

    GT Le MansModifier

    La classe GT Le Mans[3],[26] est composée de voitures répondant à la réglementation LM GTE mis en place par l'ACO, la FIA et l'IMSA. Les constructeurs Aston Martin, BMW, Chevrolet, Ferrari, Ford, et Porsche, ont des voitures qui répondent au règlement mis en place. La cylindrée du moteur est limitée à 5,5 L pour les moteurs atmosphérique ou 4.0 L pour les turbos/moteurs suralimentés. Le poids minimum est de 1 245 kg.

    Une Balance des Performances (BOP) est mise en place par l'IMSA afin d'harmoniser les performances des voitures.

    Les pneus Michelin sont utilisés par toutes les voitures.


    No. Pays Équipe Voiture Pilotes
    GT Le Mans
    3   Corvette Racing Chevrolet Corvette C8.R   Antonio García[27]   Jordan Taylor[27]   Nicky Catsburg
    4   Corvette Racing Chevrolet Corvette C8.R   Oliver Gavin[27]   Tommy Milner[27]   Marcel Fässler
    24   BMW Team RLL[28] BMW M8 GTE   John Edwards   Augusto Farfus   Chaz Mostert (en)   Jesse Krohn
    25   BMW Team RLL[28] BMW M8 GTE   Connor De Phillippi   Philipp Eng   Bruno Spengler   Colton Herta
    62   Risi Competizione[29] Ferrari 488 GTE Evo[29]   James Calado[29]   Alessandro Pier Guidi[29]   Davide Rigon[29]   Daniel Serra[29]
    911   Porsche GT Team[30] Porsche 911 RSR   Frédéric Makowiecki[31]   Nick Tandy[31]   Matt Campbell
    912   Porsche GT Team[30] Porsche 911 RSR   Earl Bamber[31]   Laurens Vanthoor[31]   Mathieu Jaminet

    GT DaytonaModifier

    La classe GT Daytona composée de voitures correspondant à la réglementation GT3 mise en place par la FIA[3],[32]. Les constructeurs Aston Martin, Audi, Bentley, BMW, Callaway, Ferrari, Honda, Lamborghini, Lexus, McLaren, Mercedes, Nissan, et Porsche, ont des voitures qui répondent au règlement mis en place[33].

    Une Balance des Performances (BOP) est mise en place par l'IMSA afin d'harmoniser les performances des voitures. Les pneus Michelin sont utilisés par toutes les voitures.

    Cette classe étant une classe Pro-Am, chaque voiture ne doit pas être pilotée par plus de deux pilotes Platinium ou Or sur les courses d'endurance et doivent être pilotées par au moins un pilote Argent ou Bronze sur les autres courses. Le départ doit obligatoirement être pris par le pilote Bronze ou Argent[19].

    No. Pays Équipe Voiture Pilotes
    GT Daytona
    9   Pfaff Motorsports Porsche 911 GT3 R   Dennis Olsen   Zacharie Robichon   Lars Kern   Patrick Pilet
    11   GRT Grasser Racing Team Lamborghini Huracán GT3 Evo   Richard Heistand   Steijn Schothorst (en)   Albert Costa
    12   AIM Vasser Sullivan Lexus RC F GT3   Frankie Montecalvo   Townsend Bell   Shane van Gisbergen (en)
    14   AIM Vasser Sullivan Lexus RC F GT3   Kyle Busch[34]   Parker Chase[35]   Jack Hawksworth[35]   Michael de Quesada
    16   Wright Motorsports[36] Porsche 911 GT3 R[36]   Ryan Hardwick[36]   Patrick Long[37]   Klaus Bachler   Anthony Imperato[36]
    19   GEAR Racing[38] Lamborghini Huracán GT3 Evo[38]   Katherine Legge[38]   Christina Nielsen[38]   Tatiana Calderón   Rahel Frey
    23   The Heart of Racing[39] Aston Martin Vantage AMR GT3[38]   Roman De Angelis   Nicki Thiim   Ian James   Alex Riberas
    44   GRT Magnus Lamborghini Huracán GT3 Evo   John Potter   Andy Lally   Spencer Pumpelly   Marco Mapelli (en)
    47   Precision Performance Motorsports Lamborghini Huracán GT3 Evo   Brandon Gdovic (en)   Johnathan Hoggard   Mark Kvamme   Eric Lux
    48   Paul Miller Racing[40] Lamborghini Huracán GT3 Evo[40]   Bryan Sellers[40]   Madison Snow[40]   Corey Lewis   Andrea Caldarelli
    54   Black Swan Racing Porsche 911 GT3 R   Jeroen Bleekemolen   Sven Müller   Trenton Estep (en)
    57   Heinricher Racing w/MSR Curb-Agajanian Acura NSX GT3 Evo   Álvaro Parente   Mikhail Goikhberg   Trent Hindman   A. J. Allmendinger
    63   WeatherTech Racing[41] Ferrari 488 GT3 Evo[41]   Cooper MacNeil[41]   Toni Vilander[41]   Alessandro Balzan[41]   Jeff Westphal[41]
    74   Mercedes-AMG Team Riley with Robinson Racing[42] Mercedes-AMG GT3[42]   Lawson Aschenbach[42]   Gar Robinson[42]   Ben Keating   Felipe Fraga
    86   Meyer Shank Racing Acura NSX GT3 Evo   Mario Farnbacher[43]   Matt McMurry[43]   Shinya Michimi   Jules Gounon
    88   WRT Speedstar Audi Sport Audi R8 LMS GT3   Mirko Bortolotti   Rolf Ineichen   Daniel Morad
    96   Turner Motorsport BMW M6 GT3   Robby Foley   Jens Klingmann   Bill Auberlen   Dillon Machavern
    98   Aston Martin Racing Aston Martin Vantage AMR GT3   Paul Dalla Lana   Pedro Lamy   Ross Gunn   Mathias Lauda

    RésuméModifier

    RésultatsModifier

    Les vainqueurs du classement général de chaque manche sont inscrits en caractères gras.


    Course Daytona Prototype
    International (DPi)
    Le Mans Prototype 2
    (LMP2)
    GT Le Mans
    (GTLM)
    GT Daytona
    (GTD)
    Résultats
    Équipe victorieuse Équipe victorieuse Équipe victorieuse Équipe victorieuse
    Pilotes victorieux Pilotes victorieux Pilotes victorieux Pilotes victorieux
    1 Daytona   n°10 Konica Minolta Cadillac DPi-V.R   n°81 DragonSpeed USA   n°24 BMW Team RLL   n°48 Paul Miller Racing Résultats
      Ryan Briscoe
      Scott Dixon
      Kamui Kobayashi
      Renger van der Zande
      Colin Braun
      Ben Hanley
      Henrik Hedman
      Harrison Newey
      John Edwards
      Augusto Farfus
      Jesse Krohn
      Chaz Mostert (en)
      Andrea Caldarelli
      Corey Lewis
      Bryan Sellers
      Madison Snow
    2 Daytona   n°55 Mazda Motorsports N'y participent pas   n°3 Corvette Racing   n°14 AIM Vasser Sullivan Résultats
      Jonathan Bomarito
      Harry Tincknell
      Antonio García
      Jordan Taylor
      Jack Hawksworth
      Aaron Telitz
    3 Sebring   n°31 Whelen Engineering Racing   n°52 PR1/Mathiasen Motorsports   n°4 Corvette Racing   n°14 AIM Vasser Sullivan Résultats
      Pipo Derani
      Felipe Nasr
      Patrick Kelly (de)
      Spencer Pigot
      Oliver Gavin
      Tommy Milner
      Jack Hawksworth
      Aaron Telitz
    4 Road America   n°7 Acura Team Penske   n°81 DragonSpeed   n°3 Corvette Racing   n°12 AIM Vasser Sullivan Résultats
      Hélio Castroneves
      Ricky Taylor
      Ben Hanley
      Henrik Hedman
      Antonio García
      Jordan Taylor
      Townsend Bell
      Frankie Montecalvo
    5 Virginia N'y participent pas   n°3 Corvette Racing   n°96 Turner Motorsport Résultats
      Antonio García
      Jordan Taylor
      Bill Auberlen
      Robby Foley
    6 Road Atlanta   n°7 Acura Team Penske   n°52 PR1/Mathiasen Motorsports   n°25 BMW Team RLL   n°86 Meyer Shank Racing avec Curb Agajanian Performance Group Résultats
      Hélio Castroneves
      Ricky Taylor
      Scott Huffaker
      Patrick Kelly (de)
      Simon Trummer
      Connor De Phillippi
      Bruno Spengler
      Mario Farnbacher
      Matt McMurry
      Shinya Michimi
    7 Lexington   n°7 Acura Team Penske N'y participent pas   n°3 Corvette Racing   n°14 AIM Vasser Sullivan Résultats
      Hélio Castroneves
      Ricky Taylor
      Antonio García
      Jordan Taylor
      Jack Hawksworth
      Aaron Telitz
    8 Charlotte Motor Speedway N'y participent pas   n°3 Corvette Racing   n°96 Turner Motorsport Résultats
      Antonio García
      Jordan Taylor
      Bill Auberlen
      Robby Foley
    9 Road Atlanta   Konica Minolta Cadillac DPi-V.R   n°8 Tower Motorsport par Starworks   n°911 Porsche GT Team   n°63 Scuderia Corsa Résultats
      Ryan Briscoe
      Scott Dixon
      Renger van der Zande
      John Farano
      Mikkel Jensen
      Job van Uitert
      Matt Campbell
      Frédéric Makowiecki
      Nick Tandy
      Alessandro Balzan
      Cooper MacNeil
      Jeff Westphal
    10 Laguna Seca   n°7 Acura Team Penske Pas de voitures à l'arrivée   n°912 Porsche GT Team   n°86   Meyer Shank Racing avec Curb Agajanian Performance Group Résultats
      Hélio Castroneves
      Ricky Taylor
      Earl Bamber
      Laurens Vanthoor
      Mario Farnbacher
      Matt McMurry
    11 Sebring   n°55 Mazda Motorsports   n°52 PR1/Mathiasen Motorsports   n°911 Porsche GT Team   n°16 Wright Motorsports Résultats
      Jonathan Bomarito
      Ryan Hunter-Reay
      Harry Tincknell
      Patrick Kelly (de)
      Scott Huffaker
      Simon Trummer
      Earl Bamber
      Frédéric Makowiecki
      Nick Tandy
      Ryan Hardwick
      Jan Heylen
      Patrick Long

    ClassementModifier

    Attribution des pointsModifier

    Les points du championnat sont attribués dans chaque classe à l'arrivée de chaque épreuve. Les points sont alloués en fonction des positions d'arrivée indiquées dans le tableau ci-dessous.

    Position 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 MT
    Course 35 32 30 28 26 25 24 23 22 21 20 19 18 17 16 15 14 13 12 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1 1
    Points des pilotes

    Des points sont attribués dans chaque classe à la fin de chaque épreuve. Le point pour le tour le plus rapide est seulement attribué dans le championnat des pilotes.

    Points des équipes

    Les points des équipes sont calculés exactement de la même manière que les points des pilotes en utilisant le tableau de répartition des points. Chaque voiture inscrite est considérée comme sa propre "équipe", qu'il s'agisse d'une seule entrée ou d'une partie d'une équipe engageant deux voitures.

    Points des constructeurs

    Il existe également un championnat de constructeurs qui utilisent le même tableau de répartition des points pour toute la saison. Les championnats constructeurs reconnus par l'IMSA sont les suivants:

    'Prototype (P):' Constructeur de châssis
    'GT Le Mans (GTLM):' Constructeur automobile
    'GT Daytona (GTD):' Constructeur automobile

    Chaque constructeur reçoit des points d'arrivée pour sa voiture la mieux classée dans chaque catégorie. Les positions des voitures suivantes provenant du même constructeur ne sont pas prises en compte, et tous les autres constructeurs montent dans le classement.

    Exemple: Le constructeur A termine 1er et 2e lors d'un événement, et le constructeur B termine troisième. Le constructeur A reçoit 35 points de première place tandis que le constructeur B obtient 32 points de deuxième place.

    Coupe d'Endurance d'Amérique du Nord

    Le système de points de la Coupe d'Endurance d'Amérique du Nord est différent du système de points normal. Les points sont attribués selon un barème 5-4-3-2 que ce soit pour les pilotes, les équipes et les constructeurs. Ces points sont attribués de la façon suivante :

    Daytona : Après 6h de course, 12h de course, 18h de course et à l'arrivée.

    Sebring : Après 4h de course, 8h de course et à l'arrivée.

    Watkins Glen : près 3h de course et à l'arrivée.

    Petit Le Mans : Après 4h de course, 8h de course et à l'arrivée.

    Championnats pilotesModifier

    • Course incluse dans la Coupe d’Endurance d’Amérique du Nord

    DPiModifier

    LMP2Modifier

    GT Le MansModifier

    GT DaytonaModifier

    Championnats écuriesModifier

    DPiModifier

    Pos. Écurie Voiture DAY DAY SEB ELK ATL MOH ATL LGA SEB Points MEC
    1 Acura Team Penske n°7 Acura ARX-05 8 8 7 1 1 1 2 1 8 265 31
    2 Konica Minolta Cadillac DPi-V.R n°10 Cadillac DPi-V.R 1 6 2 2 5 3 1 6 7 264 42
    3 Mazda Motorsports n°55 Mazda RT24-P 6 1 5 5 2 4 6 4 1 260 29
    4 Whelen Engineering Racing n°31 Cadillac DPi-V.R 7 5 1 3 3 2 5 3 6 258 35
    5 Mustang Sampling Racing avec JDC Miller Motorsports n°5 Cadillac DPi-V.R 3 3 3 4 4 6 4 7 5 249 33
    6 Mazda Motorsports n°77 Mazda RT24-P 2 2 4 6 7 5 7 5 3 247 34
    7 Acura Team Penske n°6 Acura ARX-05 4 4 6 8 6 7 3 2 2 247 36
    8 JDC Miller Motorsports n°85 Cadillac DPi-V.R 5 7 8 7 8 8 8 8 4 217 24

    LMP2Modifier

    Pos. Ecurie Voiture DAY SEB ELK ATL ATL LGA SEB Points MEC
    1 PR1/Mathiasen Motorsports n°52 Oreca 07 2 1 4 1 4 1 1 196 55
    2 Performance Tech Motorsports n°38 Oreca 07 5 2 2 2 3 126 27
    3 Tower Motorsports par Starworks n°8 Oreca 07 4 4 1 2 95 33
    4 Era Motorsport n°18 Oreca 07 3 3 3 2 92 19
    5 DragonSpeed USA n°81 Oreca 07 1 5 1 61 17
    6 Inter Europol Competition n°51 Oreca 07 3 4 58 15

    † Les points ne comptent que pour la Michelin Endurance Cup et non pour le championnat LMP2 général

    GT Le MansModifier

    Pos. Ecurie Voiture DAY1 DAY2 SEB1 ELK VIR ATL1 MOH CLT ATL2 LGA SEB2 Points MEC
    1 Corvette Racing n°3 Chevrolet Corvette C8.R 4 1 2 1 1 5 1 1 2 2 5 351 32
    2 BMW Team RLL n°24 BMW M8 GTE 1 6 5 3 6 3 4 2 3 4 3 320 48
    3 Corvette Racing n°4 Chevrolet Corvette C8.R 7 5 1 2 4 2 2 4 4 6 6 315 26
    4 BMW Team RLL n°25 BMW M8 GTE 5 4 4 6 2 1 3 3 6 5 4 313 30
    5 Porsche GT Team n°911 Porsche 911 RSR-19 3 3 6 4 3 4 5 1 3 1 297 43
    6 Porsche GT Team n°912 Porsche 911 RSR-19 2 2 3 5 5 6 6 5 1 2 289 37
    7 Risi Competizione n°62 Ferrari 488 GTE Evo 6 25 8

    GT DaytonaModifier

    Pos. Ecurie Voiture DAY DAY SEB ELK VIR ATL MOH CLT ATL LGA SEB Points WTSC MEC
    1 Meyer Shank Racing avec Curb Agajanian Performance Group n°86 Acura NSX GT3 Evo 10 3 2 2 1 5 7 10 1 3 288 181 33
    2 Wright Motorsports n°16 Porsche 911 GT3 R 4 7 9 5 5 3 3 2 4 6 1 284 185 29
    3 AIM Vasser Sullivan n°14 Lexus RC F GT3 9 1 1 3 4 10 1 8 2 11 12 265 206 29
    4 Turner Motorsport n°96 BMW M6 GT3 6 8 3 7 1 11 11 1 9 2 11 256 199 24
    5 AIM Vasser Sullivan n°12 Lexus RC F GT3 12 2 5 1 9 5 10 4 8 8 9 251 187 25
    6 Heinricher Racing avec Curb Agajanian Performance Group n°57 Acura NSX GT3 Evo 8 4 12 6 7 6 5 6 3 6 250 153 25
    7 Riley Motorsports n°74 Mercedes-AMG GT3 Evo 11 6 4 6 3 4 2 10 12 9 8 245 183 28
    8 GRT Magnus Racing Team n°44 Lamborghini Huracán GT3 Evo 2 9 10 8 7 12 7 11 3 5 7 244 160 32
    9 Scuderia Corsa n°63 Ferrari 488 GT3 Evo 7 5 2 4 12 9 1 7 4 206 129 35
    10 The Heart of Racing n°23 Aston Martin Vantage AMR GT3 18 Np 8 6 4 3 11 4 2 199 109 27
    11 Team Hardpoint n°30 Audi R8 LMS Evo 12 8 10 13 12 6 13 10 5 167 146 12
    12 Paul Miller Racing n°48 Lamborghini Huracán GT3 Evo 1 14 2 7 13 126 17 44
    13 Compass Racing n°76 McLaren 720S GT3 11 6 9 11 8 9 13 125 150
    14 Gradient Racing n°22 Acura NSX GT3 Evo 10 7 11 10 9 12 12 122 146
    15 GRT Grasser Racing Team n°11 Lamborghini Huracán GT3 Evo 14 8 10 61 18
    16 Pfaff Motorsports n°9 Porsche 911 GT3 R 13 5 44 14
    17 Audi Sport Team WRT Speedstar n°88 Audi R8 LMS Evo 3 30 13
    18 Black Swan Racing n°54 Porsche 911 GT3 R 5 26 8
    19 Precision Performance Motorsports (en) n°47 Lamborghini Huracán GT3 Evo 15 16 8
    20 GEAR Racing powered by GRT Grasser n°19 Lamborghini Huracán GT3 Evo 16 15 8
    21 Aston Martin Racing n°98 Aston Martin Vantage AMR GT3 17 14 8

    † Les points ne comptent que pour la WeatherTech Sprint Cup et non pour le championnat GTD global.

    Championnats constructeursModifier

    DPiModifier

    Pos. Manufacturer DAY DAY SEB ELK ATL MOH ATL LGA SEB Points MEC
    1   Acura 4 4 6 1 1 1 2 1 2 294 46
    2   Cadillac 1 3 1 2 3 2 1 3 4 291 54
    3   Mazda 2 1 4 5 2 4 6 4 1 286 44

    GT Le MansModifier

    Pos. Constructeur DAY DAY SEB ELK VIR ATL MOH CLT ATL LGA SEB Points MEC
    1   Chevrolet 4 1 1 1 1 2 1 1 2 2 5 362 41
    2   BMW 1 5 4 3 2 1 3 2 3 4 3 348 53
    3   Porsche 2 2 3 4 3 4 Forf. 5 1 1 1 321 50
    4   Ferrari 6 28 8

    GT DaytonaModifier

    Pos. Manufacturer DAY DAY SEB ELK VIR ATL MOH CLT ATL LGA SEB Points WTSC MEC
    1   Acura 8 3 7 2 2 1 5 5 6 1 3 299 210 34
    2   Porsche 4 7 9 5 5 3 3 2 4 6 1 291 191 31
    3   Lexus 9 1 1 1 4 5 1 4 2 8 9 290 223 32
    4   BMW 6 8 3 7 1 11 11 1 9 2 11 273 205 24
    5   Lamborghini 1 9 10 8 7 2 7 11 3 5 7 270 167 47
    6   Mercedes-AMG 11 6 4 6 3 4 2 10 12 9 8 260 190 28
    7   Ferrari 7 5 2 4 12 9 1 7 4 220 139 35
    8   Aston Martin 17 Np. 8 6 4 3 11 4 2 215 112 27
    9   Audi 3 12 8 10 13 12 6 13 10 5 214 158 26
    10   McLaren 11 6 9 11 8 9 13 138 164

    † Les points ne comptent que pour la WeatherTech Sprint Cup et non pour le championnat GTD global.

    Notes et référencesModifier

    NotesModifier

    RéférencesModifier

    1. a et b (en) David Bristol, « IMSA calendar continues unchanged for 2020 », racer.com (consulté le )
    2. Laurent Mercier, « La reprise de l’IMSA se fera à Daytona début juillet », endurance-info.com (consulté le )
    3. a b c et d (en) IMSA, « TheClasses », sur sportscarchampionship.imsa.com (consulté le )
    4. a et b (en) IMSA, « Technical Regulations - Prototype » [PDF], sur imsa.com, (consulté le )
    5. Jacques-Armand Dupuis, « L'IMSA détaille son concept de DPI », sur autohebdo.fr, (consulté le ).
    6. a b et c Laurent Mercier, « IMSA : Bourdais chez Mustang Sampling Racing, Duval sur les courses longues », sur www.endurance-info.com, (consulté le )
    7. David Bristol, « Sébastien Bourdais (Cadillac) : “La première fois que je participe à l’intégralité d’une saison IMSA!” », sur www.endurance-info.com, (consulté le )
    8. David Bristol, « IMSA : Tristan Vautier associé à Sébastien Bourdais pour la fin de saison », sur www.endurance-info.com, (consulté le )
    9. a b c d e et f Laurent Mercier, « IMSA : Acura Team Penske conserve ses pilotes en 2020 », sur www.endurance-info.com, (consulté le )
    10. a b c et d Laurent Mercier, « IMSA : Wayne Taylor Racing confirme son équipage 2020 », sur www.endurance-info.com, (consulté le )
    11. a et b Laurent Mercier, « Action Express Racing réduit la voilure en 2020 », sur www.endurance-info.com, (consulté le )
    12. David Bristol, « Filipe Albuquerque, 3e pilote Whelen Engineering en 2020 », sur www.endurance-info.com, (consulté le )
    13. David Bristol, « Mike Conway, 4e pilote Whelen Engineering Racing pour Daytona », sur www.endurance-info.com, (consulté le )
    14. a b c d e et f Laurent Mercier, « IMSA : Mazda Team Joest confirme son effectif 2020 », sur www.endurance-info.com, (consulté le )
    15. a b c d e et f David Bristol, « IMSA : Mazda Motorsports choisit Multimatic pour la poursuite de son programme DPI », sur www.endurance-info.com, (consulté le )
    16. David Bristol, « IMSA : Tristan Vautier confirmé chez JDC Miller pour Daytona », sur www.endurance-info.com, (consulté le )
    17. David Bristol, « JDC-Miller confirme deux autos en IMSA; Tristan Vautier à Daytona », sur www.endurance-info.com, (consulté le )
    18. a b et c Laurent Mercier, « IMSA : trois pilotes confirmés chez JDC-Miller MotorSports sur la #85 », sur www.endurance-info.com, (consulté le )
    19. a et b « IMSA Announce Sporting Regulation Changes – dailysportscar.com », sur www.dailysportscar.com (consulté le ).
    20. a b c et d (en) « Tower Motorsports by Starworks Set for IMSA Enduro LMP2 Campaign », sur dailysportscar.com, (consulté le ).
    21. a et b « Era Motorsport avec une Oreca 07 en IMSA WTSC 2020 », sur endurance24.fr, (consulté le ).
    22. a b c et d « Performance Tech Motorsports en route pour l’IMSA et Le Mans 2020 », sur endurance-info.com, (consulté le ).
    23. a b et c Ryan Kish, « PR1/Mathiasen Motorsports Close In On Two Car IMSA LMP2 Effort », sur dailysportscar.com, (consulté le ).
    24. a b c et d « Un programme LMP2 en IMSA WTSC pour DragonSpeed en 2020 », sur endurance24.fr, (consulté le ).
    25. « Colin Braun chez DragonSpeed aux Rolex 24 Heures de Daytona 2020 », sur endurance24.fr, (consulté le ).
    26. (en) IMSA, « Technical Regulations - Grand Touring Le Mans » [PDF], sur imsa.com, (consulté le )
    27. a b c et d Florian Defet, « Jordan Taylor remplace Jan Magnussen chez Corvette Racing en IMSA WTSC », sur endurance24.fr, (consulté le )
    28. a et b Florian Defet, « BMW Motorsport arrête son programme en FIA WEC et aux 24 Heures du Mans », sur endurance24.fr, (consulté le )
    29. a b c d e et f Florian Defet, « Risi Competizione aux 24 Heures de Daytona 2020 avec Calado, Pier Guidi, Serra et Rigon », sur endurance24.fr, (consulté le )
    30. a et b John Dagys, « Porsche Signs Three-Year Extension with CORE », sportscar365, John Dagys Media, (consulté le )
    31. a b c et d Florian Defet, « Fred Makowiecki en IMSA WTSC 2020 aux côtés de Nick Tandy », sur endurance24.fr, (consulté le )
    32. (en) « IMSA " Technical Regulations - Grand Touring Daytona" » [PDF], sur imsa.com, (consulté le )
    33. (en) « List of Vehicles / Homologation Number » [PDF], (consulté le )
    34. Laurent Mercier, « 24H Daytona : Kyle Busch sur une Lexus/AIM Vasser Sullivan », sur endurance-info.com, (consulté le )
    35. a et b Laurent Mercier, « IMSA : Parker Chase rejoint AIM Vasser Sullivan », sur endurance-info.com, (consulté le )
    36. a b c et d Stephen Kilbey, « Wright Motorsports Signs Up Imperato & Hardwick For 2020 », sur dailysportscar.com, (consulté le )
    37. David Bristol, « Patrick Long chez Wright Motorsports pour la saison », sur endurance-info.com, (consulté le )
    38. a b c d et e Florian Defet, « Katherine Legge et Christina Nielsen chez GEAR Racing GRT en IMSA », sur endurance24.fr, (consulté le )
    39. David Bristol, « The Heart of Racing arrive en IMSA avec Aston Martin », sur endurance-info.com, (consulté le )
    40. a b c et d Florian Defet, « IMSA WTSC : Madison Snow et Bryan Sellers à nouveau réunis chez Paul Miller Racing », sur endurance24.fr, (consulté le )
    41. a b c d e et f Florian Defet, « IMSA WTSC : Scuderia Corsa avec une Ferrari 488 GT3 Evo pour Vilander et MacNeil en 2020 », sur endurance24.fr, (consulté le )
    42. a b c et d Daniel Lloyd, « Riley Teams With Robinson Racing for 2020 GTD Effort », sur sportscar365.com, (consulté le )
    43. a et b Laurent Mercier, « IMSA : Matt McMurry rejoint Meyer Shank Racing en 2020 », sur endurance-info.com, (consulté le )

    AnnexesModifier

    Articles connexesModifier

    Lien externeModifier

    Sur les autres projets Wikimedia :