Ouvrir le menu principal

Washington Lafayette Elliott
Washington Lafayette Elliott

Naissance
Carlisle, État de Pennsylvanie
Décès (à 63 ans)
San Francisco, État de Californie
Allégeance Flag of the United States (1861-1863).svg Union
Arme cavalerie
Grade Union Army major general rank insignia.svg Major général
Années de service 1846-1879
Conflits Guerre américano-mexicaine
Guerre de Sécession

Washington Lafayette Elliott (né le à Carlisle, État de Pennsylvanie, et décédé le à San Francisco, État de Californie) est un Major général de l'Union. Il est enterré à San Francisco, État de Californie[1].

Avant la guerreModifier

Washington Lafayette Elliott est le fils du captain de l'U.S. Navy Jesse D. Elliot[2]. Il étudie à l'université de Dickinson puis suit la scolarité à l'académie militaire de West Point entre le et le sans être breveté second lieutenant[3]. Il étudie alors la médecine mais abandonne en 1846[2].

Il est nommé second lieutenant dans le mounted rifle le [3]. Il est promu premier lieutenant le . Il participe à la guerre américano-mexicaine où il participe à la bataille de Vera Cruz[4]. Après le conflit, il est affecté au Nouveau-Mexique où il fait du recrutement[2].

Il est promu capitaine le .

Guerre de SécessionModifier

Au début du conflit, Washington Lafayette Elliott est affecté au 3rd U.S. cavalry le [3]. Il sert sous le commandement du général Nathaniel Lyon et participe à la bataille de Wilson's Creek[2],[4].

Il est promu major dans le 1st U.S. cavalry le . Il est promu colonel du 2nd Iowa Cavalry le dans l'armée du Mississippi commandée par le général Pope. Il participe à des actions lors de la bataille d'Island Number Ten entre le 3 et 14 mars 1862[2]. Il commande un brigade de l'armée du Tennessee et se distingue lors d'un raid sur le Mississipi[1]. Il est fait lieutenant-colonel le pour bravoure et service méritant lors de la capture de l'île No 10 sur le Mississipi. Il est fait colonel le pour les mêmes motif lors du raid sur le Mississipi et l'Ohio et lors du siège de Corinth. Il est nommé brigadier général des volontaires le . Il est blessé lors de la seconde bataille de Bull Run[2]. Après avoir récupéré de sa blessure, il commande brièvement le département du nord-ouest avant de prendre le commandement d'une brigade du département du milieu[2]. Il commande une division dans l'armée du Potomac (3rd division du III corps) à compter de février 1863 . Il participe aux batailles de Chancellorsville et de Gettysburg. Il commande la 1st division de cavalerie de l'armée du Cumberland pendant la campagne pour prendre Knoxville[1],[2]. Pendant la campagne d'Atlanta, il commande toute la cavalerie de l'armée du Cumberland.

Il participa à la marche sur Atlanta et combat lors de la bataille de Nashville.

Le , il est promu brigadier général pour bravoure et service méritant lors de la bataille de Nashville et major général pour bravoure et service méritant sur le champ de bataille pendant la guerre, ainsi de major général des volontaires pour les mêmes motifs lors des combats devant Nashville.

Après la guerreModifier

Washington Lafayette Elliott quitte le service actif des volontaires le [3] et retourne dans l'armée régulière où il sert dans les territoires de l'ouest en Oregon et en Californie. Il est promu lieutenant-colonel le dans le 1st U.S. cavalry. Il est promu colonel dans le 3rd U.S. cavalry le . Il part en retraite le . Il devient alors banquier[2].

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (en) Washington Lafayette Elliott, page consacrée au général sur Find a Grave.com (consulté le 28 octobre 2014)
  2. a b c d e f g h et i (en) Spencer C. Tucker, American Civil War: The Definitive Encyclopedia and Document Collection [6 volumes]: The Definitive Encyclopedia and Document Collection, ABC-CLIO, , 2777 p. (ISBN 9781851096824)
  3. a b c et d (en) Francis B. Heitman, Historical Register and Dictionary of the United States Army, from it's Organization, September 29, 1789, to March 2, 1903, Washington, Government Printed Office, (lire en ligne)
  4. a et b (en) John T. Hubbell, James W. Geary, Jon L. Wakelyn, Biographical Dictionary of the Union: Northern Leaders of the Civil War, Greenwood Publishing Group, , 683 p. (ISBN 9780313209208)